Il y a un peu plus de 2 ans quand la navette bus (feu le Satobus) a été remplacé par le tram (Le Rhon’Express), je m’étais insurgé contre cette nouveauté. Tarif excessif (14€ le trajet de 7km, mon porte-monnaie en tremble encore d’effroi) et exclusivité (Adieu la navette bus qui passait à coté de chez moi) m’avait mis en colère au point de créer une page Facebook sobrement intitulée Rhon’Express : rendez-nous le Satobus!.

Et puis j’ai fait mon deuil et il a bien fallut se rendre dans cet aéroport. En tant que personne non-motorisée, le choix était plutôt réduit : le fameux Rhon’Express et le taxi.

Après plusieurs essais des 2 moyens de transports, voici mon verdict quant au meilleur moyen d’aller à l’aéroport Saint Exupery.

Rapidité

La rapidité est la premier argument brandi par le Rhon’Express. Avec une liaison Part-Dieu / Aéroport en moins d’une demi-heure. Le tram est effectivement très rapide. Malheureusement ce qui se passe avant et après est plutôt long. Le Tram se prend uniquement à la Part-Dieu ou au Carré de Soie. En fonction d’où vous habitez, cela peut sacrement rallonger la durée du trajet. Les habitants de la Prequ’Ile, par exemple, doivent se taper au moins 20 minutes de métro pour se rendre à la Part-Dieu puis encore marcher 10 minutes pour se retrouver du bon coté de la gare.

Une fois arrivé à l’aéroport, vous êtes loin d’être au pied de votre avion. Le terminus se situant dans la gare TGV, vous devez rejoindre votre terminal en marchant minimum 10 minutes. Si vous partez du terminal 3 (là où partent les vols low cost, catégorie qui se développent le plus actuellement), c’est l’aéroport dans son intégralité qu’il vous faudra traverser (en espérant que votre valise n’est pas trop lourde et que vous avez un bon sens de l’orientation).

Temps moyen constaté lors de mes précédents trajets : 15min de métro + 30 min de Rhon’Express + 15min de marche = 1h.

A l’inverse, le taxi vous prend en bas de chez vous et vous pose devant le terminal de votre choix. En heure creuse, un taxi mettra 30 minutes pour faire le centre de Lyon à l’aéroport. Aux heures de pointes, ça se complique mais vu que les taxis ont le droit d’emprunter la voix des bus, ça vire rarement à la catastrophe.

Temps moyen constaté lors de mes précédents trajets : 40min.

TAXI WINS !

Tarifs

Mauvaise nouvelle pour le fauchés : les 2 moyens de transports sont affreusement chers : 14€ le ticket de tram avec quelques réductions pour les enfants ou si vous achetez un carnet. 50€ pour les taxis. Si le cout du taxi reste élevé, il commence à être intéressant si vous voyagez à plus de 3 adultes.

Rappelons à toutes fins inutiles, que la navette bus coûtait à l’époque 8€ (snif, larmes de nostalgie de mon porte-monnaie)

RHON’EXPRESS WINS !

Confort

Le Rhon’Express a beau proposé des hôtesse d’accueil et de jolis écrans d’information, ça n’en reste pas moins un tram. Bondés très souvent, il n’est pas rare de se retrouver debout ou d’enjamber des tas de valise pour trouver une place. Bref, rien ne vaut le confort de la banquette arrière en cuir d’un taxi pour peu que son chauffeur n’écoute pas Rires et Chansons.

TAXI WINS !

Horaires

La Rhon’Express ne fonctionne qu’en journée. Impossible donc de le prendre pour choper un long courrier matinal (puisqu’on vous demande d’être à l’aéroport 3h avant), ni de rentrer après minuit.

La taxi vous transportera même la nuit (avec un petit supplément)

TAXI WINS !

Au final

Victoire du taxi 3 à 1 sur le Rhon’Express

Si vous êtes prêt à payer un peu plus ou si vous êtes plus de 3 à voyager, le taxi reste le meilleur moyen de se rendre à l’aéroport. Rapide, confortable et pratique, il offre un bien meilleur service que le Rhon’Express dont devront se contenter les voyageurs seuls.

Et la voiture, Monsieur Qyrool  ?
OK, la solution du parking est pas mal, non plus. Mais je n’ai pas de véhicule, alors difficile de comparer. Je laisse les adeptes du parking de Saint-Exupéry venter ses mérites dans les commentaires.