Traditionnellement en France, mai c’est un peu le mois du gruyère : avec tous les jours fériés qui font des grands week-ends ou des ponts, difficile d’organiser quoi que ce soit. Et pour les concerts, c’est un peu pareil. Sauf pour les festivals qui au contraire surfent sur ce temps libre et le retour du beau temps (ou pas).

Yuksek le dimanche 7 au Petit Salon

On l’attendait depuis 7 ans, le nouvel album de Yuksek est là. « Nous Horizon », album collaboratif regorge de pépites électro qui tendent vers la pop, la soul ou le psychédélique pour nous faire danser jusqu’au bout de la nuit en ce dimanche veille de jour férié. Plus d’infos sur la soirée ici et sur Yuksek sur sa page facebook ou sur le site de son label Partyfine.

Thee Oh Sees le samedi 13 à l’Epicerie Moderne

On change complètement d’ambiance, avec Thee Oh Sees, considéré comme « le plus grand groupe de rock’n’roll au monde” par Jim Jarmush. Ça vaut ce que ça vaut, mais pour être honnête, le réalisateur américain grand fan de musique est loin d’être le seul à trouver du génie dans le rock garage de la bande des californiens. Leurs prestations scéniques restent dans les mémoires de tous ceux qui ont eu la chance de les voir. Plus d’infos sur la soirée ici et sur le groupe sur leur site internet ou sur leur page facebook.

Festival Changez d’Air du 17 au 20 mai à Saint Genis les Ollières

Changez d’Air, c’est un de mes festivals préférés de la région, et il porte bien son nom, car il se passe à la campagne en dehors de Lyon (dans une salle, ne prenez pas peur). Mais en même temps, Saint-Genis les Ollières n’est qu’à 20 minutes de la Presqu’Ile alors ce serait dommage de se priver de ces 4 chouettes soirées qui mélangent artistes locaux émergents (Leila Huissoud, Martin Luminet, Seb and the Rhaaa Dicks, Lord Ruby) et artistes déjà reconnus ou en passe de le devenir sous peu (Ben Mazué, Papooz, Kid Wise, Polo & Pan, Pi Ja Ma, etc…). Plus d’infos sur le festival et programmation complète sur le site internet ou sur la page facebook.

Les 24h de l’INSA les 19 et 20 mai

Autre grand classique lyonnais au mois de mai, les 24h de l’INSA. Il y a de nombreuses animations (dont des courses de vélo de… 24h), mais c’est aussi bien sûr 2 belles soirées de concert en extérieur. Au programme cette année, Le peuple de l’herbe, Lemaitre, Bagarre, ou Sin Tiempo mais aussi Pendulum & Verse (DJ set drum & Bass) ou Alltta (20Syl & Mr J. Medeiros). Plus d’infos sur le festival sur le site internet ou sur la page facebook.

Nuits Sonores du 23 au 28 mai

Enfin, question festival, à Lyon, le mois de mai rime évidemment avec Nuits Sonores. Impossible de vous parler de toutes la programmation, il y en a tellement, répartis entre les Days à la Sucrière, les Nuits aux anciennes usines Fagor-Brandt (Gerland), le Circuit du jeudi dans 15 salles lyonnaises (5€ par étape, pour des concerts qui valent vraiment le coup), Les Cartes Blanches à Lisbonne de jeudi à samedi aux Subsistances (gratuit), il y a vraiment de quoi faire. Et c’est sans parler des Extra!, tous ces événements un peu en marge du festival et souvent gratuits (ou pas cher). Plus d’infos et programme complet sur le site internet du festival.

Et comme d’habitude, n’hésitez pas à indiquer dans les commentaires vos concerts coups de cœur pour le mois de mai.