Comme je vous l’avais annoncé le mois dernier, l’agenda concert à Lyon en novembre est bien fourni. Les fans de musique dont je fais partie ne sauront pas trop où donner de la tête (et des oreilles) et il faudra faire des choix. Alors laissez-moi vous donner quelques conseils avec 5 concerts à ne surtout pas rater en novembre à Lyon.

Flavien Berger le jeudi 8 à l’Epicerie Moderne

On commence avec un OMNI (Objet Musical Non Identifié), en la personne de Flavien Berger. Ce génie touche-à-tout envoute tout le monde sur son passage depuis quelques années, avec un son électro peut-être moins bricolé que sur son premier album, et plus pop, mais tout aussi entêtant.
Plus d’infos sur la soirée ici et sur Flavien Berger sur sa page facebook.

They call me Rico & the Escape le mercredi 14 au Périscope

Vous le savez probablement, le Marché Gare est actuellement en travaux. Mais pendant ce temps-là, les concerts continuent hors les murs. Ce soir, c’est le Périscope qui accueillera They Call me Rico & The Escape. Ceux qui étaient au concert de Jack White à Fourvière cet été ne peuvent que s’en souvenir, Rico a presque éclipsé la tête d’affiche avec son blues rock énergique qui a fait se lever tous les gradins. Pour son nouveau projet, dont le premier album est attendu pour très bientôt, Rico joue maintenant en groupe, mais le style reste assez similaire. Grosse soirée en perspective.

Plus d’infos sur la soirée ici et sur They Call Me Rico sur sa page facebook.

Joe Bel le dimanche 18 au Théâtre Comédie Odéon

Connaissez-vous la chanteuse lyonnaise Joe Bel ? Mais si, elle jouait une jeune chanteuse folk en devenir dans le film Tout pour être heureux  aux côté de Manu Payet et Audrey Lamy. Elle signait d’ailleurs une bonne partie de la BO du film. Après un premier EP remarqué, la voilà qui nous présente son premier album qu’elle a enregistré au Québec. Ce dimanche, on fêtera donc la sortie de cet album « Dreams » tant attendu.
Plus d’infos sur la soirée ici et sur Joe Bel sur sa page facebook.

L’Impératrice le mercredi 28 au Transbordeur

Changement d’ambiance avec le groupe L’Impératrice et son disco funk qui mélange le meilleur des années 70s tendance Shaft avec un son très contemporain et la voix de velours de la chanteuse sur des chansons plus douces. Tout aussi envoutant que les précédentes propositions.
Plus d’infos sur la soirée ici et sur L’impératrice sur leur page facebook.

Forever Pavot le jeudi 29 au Ninkasi Kafé

On termine cette sélection avec un concert coup de cœur du Ninkasi Kafé en la personne de Forever Pavot, que l’on pourrait mettre un peu dans la même catégorie de touche-à-tout que Flavien Berger cité plus haut. Mais La Pantoufle, son dernier album sorti l’année dernière chez Born Bad Record, se range un plus facilement, dans la case chanson jazzy. Il est surtout une version musicale d’un univers cinématographie complet.
Concert gratuit. Plus d’infos sur la soirée ici et sur Forever Pavot sur sa page facebook.

Et vous, qu’est-ce que vous conseilleriez comme concert ce mois-ci ?

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*