Lacroix-Laval

Des fois, la team de CityCrunch a la flemme de faire un article, alors on invite un gentil lecteur à venir partager un bon plan. Aujourd’hui, c’est Amanda – « Bonjoooouuur Amanda ! » – qui vous raconte sa dernière balade autour de Lyon.

Après avoir parcouru le Parc de la Tête d’Or pour la énième fois, je voulais essayer quelque chose de différent. Mon pays c’est l’hiver, mais la neige fait cruellement défaut à Lyon. À défaut de me faire inviter au ski comme certains, je voulais aller me balader à l’extérieur de Lyon. Pas évident quand on n’a pas de voiture, mais pas impossible non plus.

À force de chercher sur Internet, j’ai trouvé un site qui propose des idées de balades accessibles sans voiture autour de Lyon. C’est là que j’ai trouvé le Parc Lacroix-Laval à Marcy L’Étoile. Marcy l’Étoile? C’est l’autre côté de l’Autoroute du Soleil, au nord-ouest de Tassin-la-Demi-Lune. Vous ne voyez toujours pas ? C’est l’endroit qui a accueilli la première école vétérinaire au monde. Yes sir, y’a de quoi être jaloux.

Le site de la Métropole de Lyon décrit le Parc de Lacroix-Laval comme « « un espace naturel sensible » de 115 hectares de vallons, prairies, étangs, rivières et bois, sillonnés de sentiers. »

Première impression en arrivant : le Parc est grand et plat, mais il n’y a pas beaucoup de boisé. Il n’y a pas beaucoup de dénivelé non plus. Par contre, les sentiers sont larges et accessibles ce qui est plaisant si vous faites du footing ou du vélo.

Château, moutons et petit ruisseau

Je passe devant le Château Lacroix-Laval, qui abritait anciennement un musée de poupées remplacé par un restaurant gastronomique, et je me dirige vers le petit potager. Pas grand non plus, mais intéressant à regarder.

Parc-Lacroix-Lyonpotager-lacroixParc-LacroixLaval-Lyon

Si vous aimez les animaux, il y a le parc aux daims près du carrousel, mais lors de ma visite j’ai seulement vu quelques moutons. Si vous allez visiter le Parc l’été, vous aurez peut-être plus de chances de les voir.

Mouton-Lacroix-Laval

Je continue ma route et arrivée à une fourche je dois choisir entre deux sentiers : la route du grand central, représentée en jaune sur le plan du Domaine, ou la route de la ceinture, représentée en rouge. Je choisis de prendre le sentier le plus long qui longe un petit ruisseau. Je ne suis pas pressée, alors je me permets de sortir du sentier balisé lorsque je vois des chemin rentrer dans le boisé.

Route-Lacroix-LavalPar-autour-de-LyonParc-Lacroix-Laval-Sentier

À force de détours hors du sentier principal, j’arrive même à atteindre la frontière entre Marcy l’Étoile et La Tour-de-Salvagny (il faut le faire quand même).

Même avec tous ces détours, j’ai fait le tour du Parc en 45 à 50 minutes. C’est le temps que je mets à faire le tour du Parc de la Tête d’Or et je marche d’un bon pas. Rien de grandiose, mais ça change de la routine et j’ai bien apprécié le changement de décor. Alors si vous cherchez une courte balade à proximité de Lyon et que vous avez besoin d’une pause de la Tête, regardez du côté de L’Étoile.

Infos pratiques :

la page du Domaine Lacroix-Laval sur le site de la Métropole de Lyon

un épisode d’environ quatre minutes dédié au Parc Lacroix-Laval dans la web-série Grand Lyon Nature

Aller au Parc Lacroix-Laval en bus :
Ligne 98 : direction Marcy L’Étoile Campus Mérieux; descendre à l’arrêt Parc de Lacroix-Laval