balade velo canal de jonage | Lyon CityCrunch

Cet endroit va peut-être vous surprendre, mais il existe un lieu extra pour se balader à vélo : le canal de Jonage. A une petite heure de vélo de Lyon, ce plan d’eau est idéal pour faire le plein de nature… et muscler ses petites jambes.

balade velo canal de jonage | Lyon CityCrunch

Avant de partir

Peut-être avez-vous un vélo perso, auquel cas vous pouvez partir tranquille ! Pas besoin de VTT, un simple vélo de ville suffit, les chemins sont très bien aménagés. Pensez simplement à prendre un peu d’eau avec vous, voire de quoi faire un pique-nique, la balade s’y prête bien !

Si vous n’avez pas de vélo perso, le Velo’v fait très bien l’affaire. En tant qu’abonné (25 € à l’année), j’ai 1 heure gratuite. Sinon il vous en coûtera 1.50 € la location pour la journée avec les 30 premières minutes gratuites, puis 1 € pour 30 minutes supplémentaires et 2 € par tranche de 30 minutes en plus. Pour optimiser au maximum, sachez que la dernière station Velo’v se situe à l’entrée du centre commercial Carré de Soie.

balade_velo_canal_de_jonage_17

Quel parcours ?

Voici un aperçu de la balade à vélo que je vous propose. Elle se fait très facilement, principalement sur du plat et en 1h30 environ :

Depuis Villeurbanne, il existe un petit pont piéton/vélo pour traverser le périph et rejoindre le canal de Jonage : au niveau du métro Cusset, prendre l’avenue Marcel Cerdan pour passer au-dessus du périph Laurent Bonnevay et rejoindre l’Astroballe de l’autre côté. On arrive alors au niveau de l’usine hydroélectrique EDF.

balade velo canal de jonage | Lyon CityCrunch

A partir de là, j’ai fait un mini détour par Carré de Soie pour revalider mon Velo’v. En revenant sur mes pas (enfin, mes pneus), je suis passé derrière l’hippodrome de Carré de Soie. Et maintenant y’a plus qu’à profiter ! Le sentier aménagé et bordé d’arbres est fréquenté de quelques rares passants. Ça change du slalom dans le parc de la tête d’or.

balade velo canal de jonage | Lyon CityCrunch

Et qu’est-ce que c’est agréable de se balader près de l’eau ! Le parcours est ponctué d’espaces verts invitant à s’installer pour un pique-nique sauvage. A Décines Grand large, là où le canal s’élargit pour former un beau lac, j’ai aussi repéré quelques adresses au bord de l’eau pour boire un verre ou manger des cuisses de grenouille : Au grand large et Au bord de l’eau. Vous connaissez ?

balade velo canal de jonage | Lyon CityCrunch balade velo canal de jonage | Lyon CityCrunchbalade velo canal de jonage | Lyon CityCrunch

Plus loin, avec ses pins, son port, ses voiliers et ses belles maisons, le grand large prend des airs (avec un peu d’imagination c’est vrai), de petit cap Ferret. Je passe devant une autre adresse intrigante et au calme : Les voiles du grand large, dont la belle terrasse invite à déjeuner ou siroter un cocktail. Ça donne un air de vacances !

J’arrive ensuite dans un petit parc charmant – le parc d’Herbens – avant de traverser le pont menant au Grand Parc de Miribel-Jonage. Après une hésitation à passer par le parc, je continue finalement de longer le canal de l’autre côté. La prochaine fois, je passerai par les îles du parc avant de revenir sur Lyon par les puces du canal.

balade velo canal de jonage | Lyon CityCrunchbalade velo canal de jonage | Lyon CityCrunch balade velo canal de jonage | Lyon CityCrunchbalade velo canal de jonage | Lyon CityCrunch

De ce côté, le chemin est beaucoup plus droit mais pas moins charmant. Entre les hauts roseaux, j’y ai croisé quelques pêcheurs, des planches à voile et des cygnes. Au loin, on aperçoit aussi le nouveau stade. Je continue de profiter du beau temps, avant de traverser le pont de la sucrerie pour revenir sur mes pas.

balade velo canal de jonage | Lyon CityCrunchbalade velo canal de jonage | Lyon CityCrunch balade velo canal de jonage | Lyon CityCrunchbalade velo canal de jonage | Lyon CityCrunchbalade velo canal de jonage | Lyon CityCrunch

Juste derrière l’hippodrome, belle surprise ! Il suffit de s’avancer sur la rive pour avoir une vue unique de Lyon où la Part-Dieu semble être collée à Fourvière. Désolé pour la qualité de la photo, le mieux reste encore d’en profiter avec ses propres yeux :).
En reposant votre Velo’v à Carré de Soie, peut-être qu’un petit tour chez Mini World vous tentera ?

balade velo canal de jonage | Lyon CityCrunch

Comment y aller ?

Métro A, arrêt Cusset.
Ou pour faire plus simple, partez depuis Carré de Soie : Métro A, arrêt Vaulx en Velin – La Soie.
Dans les 2 cas, une station Velo’v est à proximité.
Pour éviter de vous faire avoir sur place, pensez à vérifier la disponibilité des vélos sur l’appli All Bikes Now !

10 commentaires

  1. Petite question,
    Parmi les citycruncheurs de la team ou parmi les lecteurs, auriez vous un bon plan pour louer un vélo à la journée? J’avoue que compter sur la dispo des velov un jour de beau temps m’inquiète un peu et aussi l’idée de se presser pour payer moins…
    Merci d’avance 🙂

  2. Bonjour
    c est une très jolie promenade que j emprunte en marchant à partir du restaurant « au Bord de l’eau » après avoir bien mangé , Idéal pour faciliter la digestion..

  3. j’habite a coté et je peux dire que c’est sympa sauf que le week end, on se croirait place Bellecour tellement le coin est connu, impossible de pédaler, de grands passages sont en plein soleil , il ne replante jamais d’arbres et certains passages sont à partager avec les voitures (je ne par pas des mobylettes qui emprunte les chemin malgré l’interdiction… , bref EDF ne s’occupe pas assez de cet endroit et c’est très dommage vu le succès

  4. Ca doit être un peu raide à faire à VeloV : ils sont lourds comme des chevaux morts ces trucs !
    Vous mettez le départ à Cusset mais en partant des Berges du Rhône vers le Pont de la Guill’, ça fait moins de 20 km jusqu’au pont d’Herbens et ce sont que des sentiers le long du Rhône puis du Canal (berges du Rhône, Parc de la Feyssine, le long du Canal,entre le Périph’ et le Canal puis on arrive à Laurent Bonnevay). En continuant le long du Canal derrière la piscine de Cusset, on évite de partager le trajet avec les voitures.
    Pour le retour, une fois le Grand-Large traversé au Pont d’Herbens, il faut remonter le canal par la rive droite (dans le sens du courant), jusqu’à Vaulx en Velin-Villeurbanne St Jean. Là, il faut retraverser le canal par un pont routier et rejoindre la piste cyclable qui vous emmènera à votre point de départ.
    40 km qui passeront comme une lettre à la Poste (sauf en VéloV).

    1. Le Velo’v n’est pas si mal, même s’il est un peu lourd. Ce n’est pas un VTT non plus, on est d’accord. Effectivement on peut allonger le parcours ainsi, ce n’est qu’une suggestion d’une balade que j’ai faite 🙂

  5. La centrale hydro-électrique de Cusset fonctionne toujours. Elle était lors de sa construction la plus puissante du monde, et était à elle seule plus puissante de toutes les centrales françaises réunies (l’ensemble a été construit entre 1895 et 1900).
    Le Canal est son alimentation et le Grand-Large son réservoir pour que les turbines aient toujours de l’eau pour tourner (la force est faite par le débit d’eau plus que la hauteur de chute).
    Un peu plus haut que le pont d’Herbens sur la rive droite, on a le déservoir qui est là en cas de crue : le surplus d’eau inonde la plaine côté Miribel Jonage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*