Burger-Battle

Si vous lisez CityCrunch depuis un petit moment, vous avez probablement observé une certaine addiction au burger chez l’équipe de chroniqueurs du site. En effet, nous avons publié pas moins d’une vingtaine d’articles sur le sujet (ça fait un sacré paquet de calories bien grasses tout ça…).

En 2016, malgré une certaine lassitude de nos estomacs (qui implorent déjà grâce après les fêtes de Noël) et de nos cerveaux (un test de burger ressemble souvent au précédent), on compte bien continuer à vous parler de ce hit de la junk-food qui a depuis longtemps dépassé le statut de plat à la mode (parce que les burgers c’est la vie, on est bien d’accord ?).

Combat des chefs !

On est donc super fiers de vous présenter le tout premier Burger Battle ! 

Le principe est simple : on se rend dans un quartier et on compare deux fournisseurs de junk food installés dans le secteurs.

Pour ce premier combat, le ring a pour nom la Confluence et sa fameuse marina.

Versus-Burger

A ma gauche, le roi de burger ! Installé depuis quelques mois au rez-de-chaussée du centre commercial la chaîne américaine Burger King, qu’on avait l’habitude de fréquenter en vacances à l’étranger, permet enfin aux Lyonnais de gouter au fameux Whopper sans passer par la case voyage en avion ou en Eurostar.
🚀 Son point fort : le fameux Whooper et sa viande grillée sur le feu
🐌 Son point faible : ça reste du burger bas de gamme

A ma droite, le papa de la Gastronomie aka Paul Bocuse qui vient d’ouvrir un troisième Ouest Express à Lyon juste en face du géant américain (si c’est pas une déclaration de guerre, ça ?!). Avec ce restaurant, le chef lyonnais veut prouver qu’on peut proposer du fast food de qualité.
🚀 Son point fort : Bocuse, quoi !
🐌 Son point faible : Bocuse à contre-emploi … Bof, bof, bof…

Round 1 : La rapidité

Burger-montres

Dans fast food, il y a « fast ». La rapidité est donc le premier critère qui permettra de départager nos concurrents. Guillaume, mon acolyte de test et moi lançons nos chronos juste devant la marina. Le premier qui revient avec sa commande a gagné. Je prends une longueur d’avance chez Burger King grâce aux bornes de commandes automatiques mais mon Whopper est long à arriver. Guillaume de son coté, profite de la faible fréquentation de l’Ouest Express pour récupérer sa commande en un temps record. Non seulement il arrive avant moi, mais il a même le temps de venir jusque devant la vitrine de Burger King pour me narguer (le fourbe !).

Burger-Battle-Time

1 POINT POUR OUEST EXPRESS

Round 2 : Qu’est-ce que t’as pour 10 balles ?

Chez CityCrunch, on est pas très fans des burgers gourmets à plus de 15€. L’essence même du burger est d’être un produit bon marché et pas un mets de gourmet. Pour nos Burger Battles ont a décidé une règle simple : chaque établissement sera testé avec 10€.

Battle-Burger-Prix

Qu’est-ce qu’on a eu pour 10€ chez Burger King ?
J’ai pu prendre un Menu Double Whopper with Cheese avec frites et Coca (8€20) que j’ai complété avec une petit yaourt à boire (1€60). Il m’est donc resté 20 cts.

Qu’est-ce qu’on a eu pour 10€ chez Ouest Express ?
Et bien pas grand chose puisque Guillaume a du rajouter 30cts pour acheter la formule la moins chère composé d’un burger, d’une frite et d’une boisson.

Prix-ticket

1 POINT POUR BURGER KING

Round 3 : Est-ce que c’est bon ?

Burger-Battle-Burger

Attention ce round compte double : 1 point pour le burger et 1 point pour les frites.

Au niveau du burger, le combat est totalement inégal. Il nous a suffit d’ouvrir les burgers pour constater que les deux établissements ne boxaient pas dans la même catégorie. Certes le goût de viande grillée au feu qui a fait le succès du Whopper séduit nos papilles mais les bons produits frais et croquants du César de l’Ouest Express sont beaucoup plus appétissants.

Burger-Battle-Gout

1 POINT POUR OUEST EXPRESS

On s’attendait à ce que Burger King subissent la même déculottée sur les frites, mais celle-ci se tiennent étonnamment bien. On est très loin des mini frites molles proposées par son comparse Ronald. Celles du Ouest Express sont belles avec leur petit côté à l’ancienne mais niveau gout il n’y a pas de grosses différences.

Burger-Battle-Frites

1 POINT POUR OUEST EXPRESS

Round 4 : Le pouvoir du Marketing !

On est 2016, le marketing a définitivement gagné. Aujourd’hui manger dans un restaurant, que ce soit une brasserie branchouille ou un fast-food, est avant tout une expérience qui va jusqu’à influencer notre perception des saveurs.

A ce petit jeu là, Burger King s’en sort très bien. Parce que croquer dans un Whopper c’est se rappeler ses week-end à Londres ou sa première fois à New-York. Bocuse, ça fait rêver aussi, mais pas dans la catégorie burger… Cet entre-deux se ressent dans leur communication et leur décor, on est un peu perdu par ce mélange inédit de chic and cheap.

Sans surprise les américains sont plus forts en communication là ou les frenchies sont plus forts en bouffe !

1 POINT POUR BURGER KING

VERDICT FINAL

Rapidité
Burger King : 0 – 1 : Ouest Express
Pour 10€ :
Burger King : 1 – 0 : Ouest Express
Le gout du burger :
Burger King : 0 – 1 : Ouest Express
Le gout des frites
Burger King : 0 – 1 : Ouest Express
Le marketing
Burger King : 1 – 0 : Ouest Express

SCORE FINAL
Burger King : 2 – 3 : Ouest Express

Ouest Express remporte ce match de justesse. L’établissement de Paul Bocuse doit sa victoire à la qualité du burger servi. Malgré sa défaite, on a trouvé que Burger King s’était très bien défendu, les burgers et surtout les frites sont bien au dessus de ce qu’on a l’habitude de trouver dans ce type de grande chaine.

Bravo à nos deux candidats, merci à nos estomacs d’avoir une nouvelle fois encaissé du gras 2 semaines après les orgies de fin d’année et à très vite pour un nouveau Burger Battle !

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur ces 2 établissements, les commentaires sont faits pour ça 🙂

End-of-the-Battle

20 commentaires

  1. Il manque à mon avis un élément le plus important : d’où viennent les matières premières, leur qualité, fraîcheur, composition,provenance… Car pour 30cts de plus, c’est là aussi que ça peut de jouer… en tout cas c’est ce qui est intéressant en tant que consommatrice.

    1. Effectivement Isa c’est super important. C’est pour ça qu’on a accordé 2 points au Round Gout (car provenance, fraicheur et qualité sont à chaque fois synonyme de gout). Par contre, on ne veut pas non plus leurs accorder trop d’importance. C’est pour ça qu’on ne testera jamais des burgers à 15€ dans nos Battles. On veut revenir aux fondamentaux de la Junk Food : un truc qui te cale rapidement de bide pour pas cher… Même si la qualité n’est pas toujours au RDV…

  2. Très bon comparatif, je ne vois juste pas l’intérêt du chapitre marketing. Cela apporte quoi au consommateur, quelle est la plus-valus pour nous, consommateurs ?

    1. Parce que ça a son importance, bien plus qu’on ne le croit !
      Plusieurs études ont montré que la perception du gout d’un produit pouvait varier en fonction de la communication autour (packaging, pub, etc…).
      Il a un truc excitant a mangé un Whooper, parce que c’est Burger King, parce qu’on a attendu X années avant que la chaine ouvre des établissements en France. A l’inverse quand tu vois « Burger par Paul Bocuse » ça place ton niveau d’attente très haut et tu risques d’être déçu alors que le burger est bon.

  3. J’apprécie et fréquente les deux enseignes mais je ne suis pas du tout d’accord avec ce comparatif, je m’explique.

    Tout d’abord sur « la montre » : si l’OE est vide au même moment alors forcement la queue est plus vite absorbée.
    Quoiqu’il en soit, être servi en 7 ou 9 minutes aux heures de pointe reste du fast food donc sur ce point j’aurais jugé égalité.
    Mais ce n’est pas le point que je trouve le plus injuste.

    Je n’ai surtout pas compris pourquoi chez BK on a pris un yaourt à boire en plus pour arriver sur 10 €.
    Pourquoi ne pas comparer la même chose, en l’occurence le même menu : burger + frites + boisson ?
    On ne reparle même pas par la suite de ce yahourt donc pourquoi le mentionner ?
    De plus le « César classique », produit phare de l’OE, devrait être comparé avec le produit strictement équivalent en face le « Whopper with cheese », produit phare du BK (à 7,20 €).

    Là ou je voulais en venir : si on compare vraiment deux choses comparable, le menu du BK est à 7,20 € là ou celui de l’OE est à 10,30 €.
    Si sur toutes les rounds on prends en compte qu’il faut payer plus de 40% plus cher à l’OE, alors le BK est gagnant d’après moi.

    En tout cas très bonne idée le comparatif de ces deux enseigne « face à face » dans un quartier tout neuf 🙂

    1. Merci FMUG pour ce commentaire intéressant qui me permet d’apporter quelque précisions.
      On y est allé à 14h. L’OE comme le BK était quasiment vide. J’ai passé ma commande super rapidement chez BK mais ils ont mis du temps à la préparer.
      Alors certes à 2 minutes prêt, on aura pu mettre égalité. Mais l’idée de cette article n’était pas de faire un test mais un vrai MATCH avec ses points arrachés sur le fil de razoir et ce coté  » le vainqueur prend tout » sur chaque round.

      Le Whopper With Cheese est proposé à 8,20€ et non 7,20€ en format classique (cf ticket en photo). Plutôt que de partir sur un comparatif équivalent (encore une fois notre article n’est pas un comparatif mais un match) on a préféré ce dire qu’est-ce qu’on peut avoir pour 10€.
      Dire que OE est 40% plus cher n’est pas très parlant. Dire que pour le même prix chez BK tu peux te prendre un petit dessert, ça me semble plus intéressant.

      Après on a bien conscience que ce match n’est pas parfait, mais on aime bien nos critères de combat dans chaque round, je penses qu’on va les conserver pour les prochaines Burger Battle.

      1. Faux !

        Le « Double Whopper Double Cheese » (avec double steak) est à 8,20 € contre 7,20 € pour le « Whopper With Cheese », et même moins cher encore pour le « Whopper » classique (simple steak sans fromage à 6,70 €). Oui bon j’y vais beaucoup trop souvent en ce moment haha

        Du coup l’équivalent de l’OE serait le « César Rossini » avec foie gras (+3 €) si on compare les deux haut de gamme des deux enseignes (oui là j’exagère) !

        Dire que OE est 40 % plus cher n’apporte rien je suis d’accord.

        Mais même pour un match, et non pas comparatif, on aime bien que le duel soit fait à armes égales ! On ne met pas sur le ring le poids lourd de l’OE contre le poids léger de BK 😉

  4. tout à fait d’accord avec FMUG ! sur la note vous ne comparez pas le prix à produit équivalent…
    Ensuite sur la qualité, c est bien la qualité « perçue » ! vu qu’on ne sait pas plus que ca d’où viennent les produits, leur methode de conservation, etc…
    Apres il y a fort à parier que la réputation Bocuse suffise à fausser votre jugement 🙂
    qu’on fasse un méga blind test de burgers (king marcel, big fernand, OE, BK, McDo) et là on verra bien ce qu’en disent les papilles 🙂

    1. Merci pour ton commentaire Benwahhh.
      Certes on ne compare pas le burger à prix équivalent mais comme répondu à FMUG, on tient beaucoup à ce « qu’est-ce que t’as pour 10€ ». D’ailleurs BK gagne un point sur cet item.
      Ensuite je peux t’assurer que la qualité dans le burger du OE était bien là. Quand tu as des bonnes feuilles de roquette bien croquantes et que le fromage a le gout et la forme d’un vrai fromage (et pas d’une pâte molle bizarre), ça se ressent tout de suite.
      Quant au coté « Bocuse », je trouve qu’au contraire, ça met une grosse pression sur ce pauvre burger car tu t’attends à un truc génial et que si il est seulement bon, tu risques d’être déçu…
      En tout cas, j’avais rarement débattu autant sur les burgers, chouette sujet ! Vivement les prochaines battles.

  5. Bonne idée de battle! à étendre sur pleins d’autres sujet ? (bar avec vitesse de servage de binch? …)
    Bref, en tant que lyonnais débutant, mais avide d’en apprendre plus, je connaissais pas l’ouest express… (et pourtant je connais bien Paul Bocuse, pour avoir manger dans les brasseries et sont resto culte, une poularde à 2 qui anime encore les repas de famille!) donc merci pour l’article en attendant le prochain 😉
    Ah et aussi, attention aux synchro de montre! faut pas s’étonné après qu’il y est 2 minutes d’écart 😉

  6. L équivalent du Whooper w cheese au vue de la quantité des ingrédients serait le petit cesar. 90g de boeuf toujours supérieurs aux 65g de Burger King. Donc formule à 8€. Comparons avec des produits comparables. La boisson comme montrée sur l image est une canette 33 a l ouest et du coca en poudre allongé a l eau gazeuse et glaçons chez le King.. 😀 voilà voilà

  7. Très bon article, et pour avoir essayé les deux, je suis d’accord avec l’issue final du match. A OE, on est servis très vite et on y mange bien. On sent les produits frais en bouche. Le seul bémol reste le prix (de qlq cents) mais il faut croire que la qualité a bel et bien un prix.

    Niveau marketing, OE est toujours très mal connu alors que BK c’est une marque internationale. Il y a une grosse différence de budget entre les 2 chaînes de resto mais OE reste meilleure en tant que fast food. Ravis de voir que du 100% Français arrive à mettre la branlée à ses Amerlocs. 🙂

    1. Niveau Marketing je trouve vraiment que OE sont pas bons. Le décor rouge et blanc immaculé ça fait vraiment ringard, leurs visuels semblent avoir un retard de 15 ans…
      En plus avec pour thématique « Bocuse » il me semble qu’il y avait de la matière pour faire un truc cool …

  8. moi j’accorderai quand meme un point pour les frites de burgers king, parce que c’est le seule fast food américains a faire des aussi bonnes frites qui se tienne.
    A ouest express, encore heureux qu’elle sont bonnes les frites, c’est de la nourriture française, le match était pas très équitables sur ca… 🙂

    Pourquoi pas une catégorie, sur le choix des différents menu pour les gens qui ne manges de viande ?! 😉

  9. testé les deux aussi. Pour moi coté gout, y’a pas photo: ouest express..burger king est le cousin très proche de Mc do, hormis leur pain meilleur j’avoue..

    par contre chez BK (oui c’est le week j’ai la flemme) pour passer commande (et ensuite récupérer) c’est un bord*** mais un bord*** faut arrêter sérieux !! c’est quoi cette orga pourrie..victimes de leurs succès? maybe..en tout cas ca blaze..

    ah ben remarque oui tu me diras qu’avec les prix que pratiquent OE y’a pas la queue jusqu’à dehors ca c’est sur…

    donc pour moi BK ou OE? là de suite j’ai envie de dire FLUNCH :p mais allez au vu de mon budget, au vu de la raison pour laquelle je vais dans un fastfood, on va dire par élimination BK…..MAIS A EMPORTER !!

  10. Retour d’expérience : j’y suis allée samedi dernier avec un collègue un peu après 20h. Service rapide, bonnes portions. Mon collègue a pris le rossini, le hamburger avec du fois gras et les oignons, et il a été agréablement surpris. lls lui ont même donné la possibilité de prendre un dessert parce qu’ils avaient amené sa commande 2-3 minutes en retard. Les frites font changement des frites habituelles de fast-food. Je ne mange pas d’hamburgers en France mais quand j’en vois des bons, ça ne me dérange pas de payer un plus pour de la qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*