SPORTBANNIERE

Alors les chatons, pas trop dure la reprise ?
– Boulot, check !
– Réunions reloues avec le gros beauf de la compta, check aussi !
– Rentrée des gônes avec jeu de piste pour trouver des cahiers 24×32 à petits carreaux, check !
– Paiement des impôts, ça y est, c’est fait !

Ou alors, si vous êtes encore étudiants (profitez, profitez…) :
– Emménagement dans nouvel appart sordide, check !
– Virées chez Ikéa, check !
– Provisions de pâtes chez Leader Price, check !
– Reprise des cours, check !

Dans tous les cas : “Youpi, c’est reparti !”’, bénéfice de 3 semaines de glande intensive déjà envolé. Quant à l’état de vos finances, mieux vaut oublier…
Euuuuh, vous n’auriez pas oublié un truc ?
Réfléchissez un peu…

Après un cours d’aquagym dans la piscine du club de vacances à Porquerolles ou une balade à vélo sur l’île d’Oléron, cette phrase est sortie très distinctement de votre bouche : “ Ah, ça fait du bien de faire du sport ! C’est décidé, à la rentrée je m’y remets !”.

Alors certes, vous avez repris le rythme infernal “métro / boulot / réunion / courses / apéro / ménage / dodo” ou encore “cours / apéro / dodo /cours / apéro / dodo” selon votre catégorie socio-professionnelle et les semaines défilent à la vitesse de la lumière.
Déjà qu’il n’y a plus de soleil, bientôt ce sera l’hiver et vous n’aurez plus qu’une envie : vous rouler en boule au fond de votre lit, avec l’écran calé sur une série TV en attendant les soirées raclettes et tartiflettes.

Là, clairement : vous ne voyez pas du tout du tout quand est-ce que vous arriveriez à caler une séance de sport. Déjà que vous n’avez plus une thune, et en plus, le sport ça fait mal aux articulations, c’est bien connu…

STOP !
Vous allez vous y remettre, il le faut !
Même si le culte du corps c’est pas votre truc (ni le nôtre d’ailleurs…), le sport :
– Ça fait graaave du bien.
– Ça permet de VRAIMENT décompresser après une journée de m**de.
– Ça régule le sommeil.
– Ça augmente le métabolisme et ça permet de manger des burgers-frites sans trop culpabiliser…
– Ça donne de l’ÉNERGIE !

Entre autres.
Je ne vous parle pas des bénéfices pour la santé, vous êtes jeunes, vous vous en foutez et on est pas sur Doctissimo…
Latchetch vous a parlé du Vo Vietnam ce lundi. Certes.
Sauf que la castagne à la Bruce Lee, ça vous tente moyen et la MJC de Laennec, c’est le bout du monde pour vous…
Ok, ok…

Histoire de ne pas vous laisser l’excuse un peu trop facile, je vous ai fait une petite sélection d’activité pas bien cher dans notre belle capitale des Gaules…

Natation et aquagym

La piscine à Lyon, ce n’est pas que la piscine du Rhône et ses débordements intempestifs. On oublie souvent les bassins de Gerland, Garibaldi, Vaise, Saint-Exupéry, Tronchet… Sans oublier les piscines de “proche banlieue” comme le Centre Nautique de Villeurbanne, les piscines de Caluire, de Francheville ou de Bron..

Certes, les vrais nageurs trouveront toujours que Lyon est assez mal dotée en la matière (et c’est vrai !) mais on stigmatise trop souvent et trop facilement les piscines municipales.
Elles sont, en effet, souvent un peu vieillotes mais généralement assez propres et ouvertes à des plages horaires larges qui permettent d’aller nager même en soirée ou tôt le matin grâce aux séances matinales et nocturnes.

Les prix défient toute concurrence : 24,80 euros les 10 entrées.
Des séances d’aquagym sont également organisées dans la plupart des piscines.

Plus d’infos ici, sur le site de la ville de Lyon

pisicne vaise

La piscine de Vaise. Crédit photo : ville de Lyon

Course à pied

Le sport le plus abordable de tous. Une paire de baskets et c’est parti !
On commence doucement – pas besoin de se faire péter le coeur – en alternant marche rapide et course et on augmente les distances au fur et à mesure des sorties… En quelques semaines, vous serez rapidement capables de courir les 10 km du Run In Lyon !

Entre le Parc de la Tête d’Or, le Parc de Gerland, les quais du Rhône (et bientôt de Saône) et les différentes montées menant à Fourvière, à la Croix-Rousse ou à Caluire, Lyon offre de nombreux parcours très variés.

Et si vous préférez courir en groupe, n’hésitez pas à rejoindre la joyeuse bande du Lyon Running Club qui se regroupe tous les mercredi à 19h30 tapantes place des Célestins pour un run de 5 à 10 km. Ce sont eux qui avaient organisé l’extra “Run Sonore” lors des dernières nuits (sonores).  N’ayez crainte, ils calent leur rythme sur le moins rapide !

Plus d’infos ici, sur la page Facebook du Lyon Running Club

LRC

Regardez comme ils ont l’air sympa ! Crédit photo : la page Facebook du Lyon Running Club

Fitness

Vous avez envie de reprendre une activité mais surtout de bouger en vous amusant. Vous lorgnez sur la Zumba depuis un moment mais les tarifs des clubs de fitness vous désespère ?

L’association Dimfit en partenariat avec la mairie de Lyon organise tous les dimanche matin des cours de fitness (Zumba, easyboxe, step, stretching, gym…) entièrement gratuits dans les gymnases Francisque Anselme (3ème ardt.) et Nelson Paillou (8ème ardt.).

Et pour fêter le début de la nouvelle saison, un grand évènement fitness permettant de tester tous les cours est organisé le dimanche 22 septembre de 9h00 à 12h30 au Palais des Sports de Gerland. Et c’est encore gratuit !

Plus d’infos ici, sur le site de Dimfit

Les MJC

Passé un certain âge, on a tendance à les oublier. Pourtant les MJC ne proposent pas que des ateliers de poterie et macramé pour enfants. Sur Lyon, elles offrent la possibilité de faire des sports aussi fun que divers et variés tels que : Systema (art martial russe), danse Bollywood ou Ragga Dance Hall (pour bouger son boule), gym suédoise, yoga, taï-chi ou badminton.

Il y en a vraiment pour tous les goûts et des créneaux horaires de la semaine sont même réservés aux adultes, le tout dans une ambiance sympa et à prix MJC…

Plus d’infos sur le site des MJC de Lyon

mjc perrache_mta-architectes

La future MJC de Perrache-Confluence. Crédit image : MTA architectes

Les associations

Dans le même style que les MJC, il existe très exactement 553 associations sportives à Lyon. Lorsqu’on habite en ville, on a tendance à les oublier au profit des salles de fitness. Pourtant les associations permettent elles aussi de faire du sport pour pas trop cher (selon la discipline…).

Le plus : moins anonyme que les clubs de fitness, le milieu associatif permet souvent de se faire des amis et de participer à des projets annexes (organisation d’évènements, de fêtes…).

Plus d’infos sur l’annuaire en ligne des associations de la ville de Lyon

Les salles de sport “low cost”

Arrivées en banlieue il y a quelques années, les salles de sport low-cost commencent à s’implanter tout doucement en ville.

La plus connue : le Fitnesspark du centre commercial de Confluence pour faire du vélo elliptique devant la grande baie vitrée et observer les allées et venues des shoppeuses.
Prix imbattable : l’abonnement est à 30 euros par mois. A ce prix-là vous aurez des machines récentes en très bon état mais pour le coaching et les cours collectifs, c’est assez limité… (les cours sont donnés sur écran vidéo !).

Pour trouver une salle de sport sur Lyon

Vous n’avez plus aucune excuse. Allez hop, on enfile les baskets !

Bonne reprise sportive à tous !