Aux yeux des lyonnais, le Musée des Confluences a été pendant longtemps une légende urbaine, et plus récemment un ballet de grues et de gros parpaings grisâtres amoncelés à la pointe de notre presqu’île.
Et pourtant, depuis la fermeture du Musée Guimet en Juillet 2007 et son ouverture (annoncée pour février 2014), le musée à continué son existence hors des murs (conférences, publications, expositions…).
Un SMF –  Sans Musée Fixe – comme s’amuse à le dire Bruno Jacomy, nouvellement à la direction du Musée.
Mais cette absence de lieu n’aura pas empêché l’équipe de mettre en place la 1ère édition du festival du Musée des Confluences.

festival musée des confluences lyon

Ce festival a quelque chose d’assez nouveau et étonnant.

Nouveau par sa thématique qui est pour cette première édition la « mise en bouche » , à traduire : la relation physiologique, affective et culturelle que nous avons face à l’alimentation.

Étonnant, car à lui seul, il va réunir de nombreuses formes d’expressions : Bande dessinée (qui sera le fil rouge de cette première édition), installations,  photos, spectacles, cinéma, rencontres, et ateliers.
Son objectif est de transmettre le plaisir de l’alimentation et de se joindre à la démarche de labellisation au patrimoine de L’UNESCO du «repas français».

Des expositions permanentes, rencontres et projections auront lieux dans 2 endroits différents : La péniche La Plateforme (quai du Rhône) et le musée des moulages (Métro Garibaldi).

En journée, des tas d’animations très ludiques, plutôt réservées aux enfants sont prévues, comme par exemple de la décoration et dégustation de cupcakes.
En fin de journée, le festival passe en mode « apéros » avec notamment des rencontres avec le très sympathique Grégory Cuilleron qui sera présent tous les soirs (sauf le dimanche) dès 19H30 à la Plateforme.

gregory cuilleron parain du festival

 Lyon69 a sélectionné quelques une des animations alléchantes prévues pendant cette semaine de « Mise en bouche » :

Du 19 au 23 octobre 2011 en exposition permanente :

« Manger ensemble » (exposition photo et film)
L’UNESCO a reconnu comme “patrimoine immatériel de l’humanité” le Repas Français.

« Ils nous ouvrent leur frigo ! »
Des scientifiques et des experts qui ne tournent pas autour du pot et nous parlent de leurs passions.

« Les recettes IMPROBABLES ! »
A propos d’histoires de cuisine et de cuisson qui nous dégoûtent ou nous enchantent.

Côté évènements, on laissera probablement trainer nos babines par ici :

«A la carte !» jeudi 20 octobre à 20 h
Spectacle d’impro + BD avec LyonBD, la troupe des Improlocc et la Scène Déménage

«Ramène ta pomme»
de la street food et des deesigner (plusieurs RDV dans la semaine, consultez le programme ! )

«Rencontre avec Grégory Cuilleron»
et son « spaghetto de pommes dans sa nage acidulée » tous les soirs de la semaine à partir de 19h30

«Troc confiture» dimanche de 14h à 17h
chacun vient avec sa production et échange pots et recettes.

Beaucoup d’animations demandant réservation ont été prises d’assaut, cependant, il reste des places pour le spectacle «Toc toque» : la chronique poétique de la vie cachée d’une cuisine, ainsi que pour «Mon village le grenier du monde» : Entre contes et lectures, découvertes sensorielles et jeux de rôles.

Rappelons-le : Le gros avantage de ce festival, c’est que tout est gratuit et que les 2 lieux d’expositions seront ouverts tard (de 12h à 23h, sauf le dimanche jusqu’à 20h)
Mais attention ! les animations, étant gratuites, les places sont limitées.
Pour en savoir plus, consultez la programmation du festival.