Nous vous en avions parlé et nous y avions participé ! Le festival du Musée des Confluence dont le thème était « mise en bouche » qui s’est tenu la semaine dernière nous a réservé moult surprises et activités. Outre mon chat obèse croqué lors de la conférence du jeudi au musée des moulages (merci Ben Lebègue ;)), nous avons, Camdess et moi, participé au Marathon Fnac associé pour l’occasion au festival !

Dimanche 23 octobre, 10h, 200 personnes environ qui font la queue devant la Plateforme… Des super-équipés, des pas équipés, et nous ! Il fait beau, nous sommes comme des gosses à attendre l’annonce du 1er thème !

11h : annonce du 1er thème : Chassez, cueillez ! Vous avez 2h ! Et là c’est le drame, impossible de nous sortir de la tête les chasseurs-cueilleurs du paléolithique, la faute à papa-Camdess qui nous a lancé sur la piste. Un café et une pause sur les berges plus tard, on se décide à aller jusqu’aux Halles de Lyon pour trouver quelques carcasses d’animaux (la chasse) et objets de cueillette (champignons, fruits frais…).

Et bien nous en a pris, un boucher pétri de bonnes intentions nous a sorti le grand jeu : colvert sauvage et faisan à peine déplumés, « Mesdemoiselles, n’hésitez pas à bouger les têtes pour vos photos ». A 11h30 un dimanche, c’était un peu rude, et même les framboises soigneusement déposées tout autour ne rendirent pas sa noblesse à l’animal !

14h : de retour à la plateforme après une pause dej, annonce du 2ème thème : « Sur le pouce« .

Hum… Petit debrief et manque de café dans le sang aidant, nous décidons de nous rendre au Starbucks et d’acheter à manger « sur le pouce » (oui, nous prenons nos thèmes TRES au sérieux !), puis direction le jardin du musée des Beaux-Arts pour une petite mise en scène avec les statues. Sur le trajet qui sépare la plateforme de la rue de la ré’, nous croisons immanquablement un nombre incalculable de groupes photographiant… leur pouce. Une fois arrivées à destination, nous nous rendons compte que nous ne sommes pas les seules à avoir eu l’idée de photographier les statues… Mais, heureusement nous sommes les seules à avoir pensé aux accessoires, j’ai nommé les fiers cupcakes du Starbucks ! Là encore, Camdess a donné de sa personne en escaladant un promontoire pour façonner notre mise en scène !

16h : Retour à la plateforme pour l’annonce du dernier thème, et là c’est vraiment le drame ! Un logo recyclage nous est présenté, rien d’autre… Hum Hum Hum…

Un détour de 30 min par une supérette glauque de la Guillotière pour photographier tristement des logos nous permit de comprendre à quel point nous étions ridicules… même si là aussi nous avons rencontré un concurrent…! Go Go sans perdre de temps pour le Musée des Moulages, autre lieu du festival du musée des Confluences, un troc de confitures s’y tenait… Après tout le troc est une forme de recyclage et peut être que le jury serait sensible au fait que nous pensions à exploiter les autres lieux du festival…? Une autre idée maligne nous traverse l’esprit, par chance le sujet de notre photo se trouve à quelques centaines de mètres du musée des moulages…

Retour à la plateforme vers 17h30 pour la dernière livraison. Nous sommes ravies et satisfaites de nos travaux, à chaque fois nous avons trouvé une idée originale que nous avons pu réaliser sans trop de souci… On s’en fiche de gagner mais au moins on est en accord avec nos rendus. Vivement le prochain marathon !

18h : Pas de repos pour les braves ! A peine les travaux rendus, direction les cales de la Plateforme pour un cours de cuisine, l’ultime événement du festival ! Filet de canette au programme ! Et là nous repensons émues à notre pauvre colvert du matin et à son œil torve… La boucle est bouclée, nous pouvons rentrer chez nous l’esprit serein et le cœur léger ! A bientôt pour de nouvelles aventures !

N.B. : les photos de cet article ne sont pas celles que nous avons livré aux organisateurs du marathon mais bien un bêtisier de notre journée ;) Pour les curieux, toutes les photos prises lors de cette journée sont sur le site de la Fnac. Au total : 129 équipes et 757 photos remises, tout de même !