Aujourd’hui à Lyon, comme dans tout le reste de la France (voire même une certaine partie du monde) c’est la Fête de la Musique. Je ne prendrais pas la peine de rappeller le concept de cette célébration ultra connue et dont le nom est suffisamment explicite. Je souhaitais juste vous signaler quelques incontournables dans la programmation de cette année.

Les années précédentes, la Fête de la Musique à Lyon c’était facile. Chaque quartier se voyait dédié à un style musical (rock, electro, musique du monde, musique classique, etc).  En gros, vous choisissiez un style et filiez dans l’arrondissement dédié. Si besoin vous pouviez changer 2-3 fois d’ambiance en quelques coups de métro, taxis ou autres vélo’v. Avec ce système impossible de rater sa soirée.

Ça, c’était avant. Aujourd’hui la municipalité a décidé que vous deviez errer un peu et soumettre vos oreilles à différents supplices tels que le groupe de noisy rock experimental à la  sono mal reglée, au groupe de rock d’ados qui n’arrivent même pas à plaquer des barrés sur leur guitare.

En effet, aucune cohérence ne semble se dégager de la programmation de cette Fête de la Musique 2001. Pour compliquer le tout, le site web officiel est super mal foutu (non content de vouloir s’en prendre à nos oreilles, ils s’en prennent aussi à nos yeux !).

Heureusement, Lyon69 a pris le temps de se pencher un peu sur cette soirée et vous livre les petites pépites qu’il ne faudra pas rater.

A 18h, on attaque la soirée à la galerie All Over pour une petit Block Party organisée par Hello Brooklyn, le stand ambulant de Donuts. Idéal pour écouter du bon son en grignotant quelques sucreries.

A 19h, on redescend des Pentes pour la Place des Terreaux, histoire de se faire assourdir par la Batucada des 1 000. Comme son leur nom l’indique, mille percussionnistes viendront retourner la célèbre place lyonnaise.

A 20h, on remonte dans les Pentes, au Passage Thiaffait précisément. Une chouette programmation locale avec notamment Milkymee et Lee Harvey Asphalte dans une rue à l’acoustique incroyable.

A 21h, on prend la direction de la place de la République pour le Tropical Village. Ambiance Zouk et Reggae assurée durant toute la soirée.

A 21h30, on s’échappe par le Passage de l’Argue, rebaptisé Passage Enchanté. La Chorale de de Chatillon d’Azergues y chantera à Capella.

A 22h00, on traverse le Pont de la Guillotière pour se rendre place Raspail et écoute le rock folk de The Wise Guys dans le cadre de Raspail Rock Night.

A 23h, on s’enfonce un peu plus dans la Guillotière jusqu’à la place Mazagran. Pas de programmation mais une ambiance guinguette au milieu des friches avec l’Acoustik Circuit : pause idéale dans ce marathon musical.

Avant le dernier métro, on file à Gerland pour finir la soirée au Boulevard de l’Electro : du bon petit son avec un bon gros volet dub et drum & bass. De quoi tenir jusqu’à 5h du matin.

Comme je suis super sympa je vous ai fait un petit plan :


Si besoin voici le lien du site officiel réalisé par un stagiaire : http://fetedelamusique-lyon.fr