Gare SNCF Lyon Jean Macé

En 1998, Jean Macé, c’était le terminus du 18, du 4, du 11 et de la ligne B. Jean-Macé-le-cul-de-sac, quoi.
Depuis, le métro file jusqu’à Gerland, le T2 longe la place, le T1 n’est pas bien loin.
Et cerisier sur le gâteau, la nouvelle gare SNCF a ouvert en décembre dernier.
Alors, cher 7ème, je sais bien que je te l’ai trop dit, mais je te le dis quand même : je t’aime.

Essayée, adoptée, la gare Jean Macé est assurément un bon plan pour :

Retrouver sa ligne
… de TER, cela s’entend !
Heureux natifs de la région Rhône-Alpes, il y a de fortes chances pour que l’un des 100 trains desservant quotidiennement la gare soit le vôtre.
Au programme des destinations couvertes :
– Nord Isère, Grenoble
– Vienne, Valence
– Villefranche, Mâcon
Ajoutez à cela un guichet et ses agents, deux guichets automatiques (TER + grandes lignes), un garage à vélos et l’info trafic TCL en temps réel, et vous êtes comblés !

Trouver sa voie
A Jean Mass’, il n’y a que deux voies, A et B : c’est donc très facile de ne pas se tromper !
Et ça lui donne un petit air de gare de rase campagne : tranquille, simple, pas prise-de-tête.
Quand on est nul en course d’orientation en milieu ferroviaire, c’est bien appréciable !
Et pour lever vos derniers doutes, sur le quai, des écrans hyper sophistiqués font défiler les gares desservies. Comme un générique de film, oui Messieurs-dames.

Casser la routine
Car le TER s’arrête dans toutes les micro-gares de la ligne, sachez-le (du moins sur la ligne Lyon-Grenoble).
Mais ce n’est pas un mal, au contraire ! Faites vous-mêmes le calcul :
– Jean-Macé / Grenoble : 1h45
– Part-Dieu / Grenoble : 1h30 + 20 minutes de métro & d’anticipation raisonnable en cas de ratage de rame mal-à-propos.
Alors, c’est pas beau ça ?

Des haltes plus fréquentes donc, mais :
1. vous êtes bien installés au 1er étage des TER nouvelle génération
2. ces arrêts sont l’occasion de voir des choses qui vous avaient échappé jusque-là : des chouettes tags en gare de l’Isle d’Abeau, les sirops Bigallet à Virieu sur Bourbre, une inscription bizarre après Voiron ( « Garder la moustache » en énorme sur un mur. Je cherche toujours la signification).

Pour le plaisir des yeux !
La gare Jean Macé est surtout très belle : du gris pâle, de la transparence, l’ensemble est épuré, limite éthéré.
La vue imprenable sur la place et sur l’avenue Jean Jaurès vaut aussi le coup d’œil ! La perspective court jusqu’à la Grande Rue de la Guillotière et l’effet est plutôt majestueux. Tout de suite, ça donne envie de faire un salut princier. Voire de se coller une mouche et de danser discrètement le menuet.
N’oubliez pas non plus de tester la version by night et son éclairage bleu électrique!

Et vous, vous avez testé la nouvelle gare Jean Macé? Vous en avez pensé quoi ?

Source Visuel : Gare Lyon Jean Macé (tous droits réservés)