La journée se termine.
Je poste cet article avant de souhaiter un bon week-end à mes collègues et quitter ma prison de verre qui me digère entre 8 et 10h par jour. (oh mon dieu pris en plein flagrant délit de blogging au travail)

La résolution prise par les auteurs de ce blog de maintenir un rythme d’un post par jour à été tenue (les articles de samedi et dimanche sont déjà prêts !). Que se passera-t-il en deuxième semaine ?

A l’Ouest de mon bocal, le soleil commence à décliner pour son rendez-vous quotidien avec la Colline de Fourvière faisant rougeoyer à l’Est la chaîne des Alpes qui est restée visible toute la journée. Mon envie de dévaler les pistes est à son paroxysme.

Hier, je suis passé pour un inculte en ne reconnaissant pas Juninho qui s’est assis près de LeSud et moi au Matsuri.
Ce matin, je suis passé pour un incompétent en confondant des termes trop techniques pour mériter qu’on s’en souviennent.
Cet après-midi, je suis passé pour un pervers car mon baggy, beaucoup trop bas, laisser entrevoir une partie de mon boxer au delà de ce qu’autorise la vie d’entreprise, même un vendredi.
Ce soir je passerai pour un frère indigne en refusant d’aller accompagner Sister Pink dans des visites d’appartement interminables.
Cette nuit je reverai d’un jour parfait, sans footballeur, sans code vestimentaire, sans expert et sans agent immobilier. Un jour parfait avec seulement de la neige à perte de vue.

Là, maintenant, tout de suite, je vous souhaite à tous un excellent week-end !

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*