On les a tous déjà croisés plusieurs fois. Ils nous ont marqués par leur apparence ou leur comportement. On ne sait pas comment ils s’appellent, on connait très peu de choses sur eux, mais ils font partie du décors. Marginaux, fous, passionnés ou extravertis, croiser leur chemin sur la Presqu’ile ou sur les Berges du Rhône vous interpelle et vous décroche souvent un sourire.

Je parle bien sûr des inconnus lyonnais célèbres.
Mais siiiiii ! Je suis sur que vous voyez de qui je veux parler. D’ailleurs je vais même vous en dresser une liste non-exhaustive :

  • Le Va-Nus-Pieds. On le croise souvent à la Part-Dieu ou sur la Presqu’Ile. Il est nus-pieds et porte une grande couverture douteuse en guide de cape. Il prononce des phrases insensées laissant seulement comprendre qu’il mendie.
  • Le Senior des Berges connu aussi sous le nom de Jean-Pierre le coureur des Berges. Véritable star auprès de la clientèle de bars-péniches amarrées au bord du Rhône, ce coureur d’un certain âge réussi même l’exploit de réunir plus de 3000 fans sur Facebook.
  • La Sac Plastique Girl. Connue aussi sous le nom de la Folle aux Chiens (mais il paraitrait qu’elle n’a plus de chien), cette femme se distingue par ses tenues réalisées exclusivement en sacs plastique.
  • Le Black avec son Vélo Rigolo. Un autre adepte des Berges. Un look stylé, une bicyclette haute en couleurs, la classe quoi.
  • La Femme et sa Famille Malade. Sa tête déprimée hante la rue de la République les jours de grande affluence. Sa pancarte n’a pas changé depuis au moins 15 ans (Je n’ai pas réussi à remonter plus loin lors de mon enquête).  Son mari et ses 3 enfants sont malades. J’espère vraiment que c’est faux et que ses proches ne sont pas sujet à une agonie sans fin depuis plusieurs décennies.
  • La Lolita Kawaï et sa Maman. Tout droit sortie d’un manga, cette jeune demoiselle dénote par ses tenues/déguisement rétro, digne du quartier Tokyoïte de Harjuku. Elle traine derrière elle sa maman tel Pikachu et son maitre Pokémon.
  • Le Skateur Iroquois. Si le talent du skateur ne permet pas toujours de se démarquer, la coupe de cheveux si. C’est le cas de ce skateur à la crête surréaliste que vous avez très probablement vu rider du coté du bowl des Berges du Rhône (et oui les Berges sont un bon vivier d’inconnus célèbres).

La liste peut très probablement être complétée et je suis sûr que certain d’entre vous le feront dans les commentaires.

Je trouvais que ces gens là méritaient un article sur Lyon96.net car à mon sens ils font partie intégrante de la ville de Lyon.

Chers inconnus atypiques, merci d’exister !

EDIT : Inconnus rajoutés par les lecteurs :

  • Barbu de la Croix-Rousse. Et son inimitable pull rayé
  • L’accidentée du maquillage. Une dame d’un certain âge trainant dans les beaux quartiers avec un maquillage qui déborde un peu.
  • La dame au crane rasé. Et tenues étranges et faites maison.
  • Le guitariste monotone. Et son solo interminable place Bellecour
  • Le coureur à tête de couille. Il porte sa bourse à même le front.
  • Le mendiant à la voix pré-enregistrée. Le cousin caché de la voix du métro. Version mendicité.
  • L’indien aux Roses. Et soudain, un inconnu (célèbre) vous offre des fleurs.
  • Le gros ventripotent. Qui traine son bide à l’air du coté du quai Gailleton.
  • Le Getho Blaster. Les années 80 en direct du Parc de la Tête d’Or
  • Radio Moscou. Une célébrité bavarde de la ligne 43
  • L’Homme Femme du 8eme. Mi homme mi femme, personne ne sait…
  • Le Jacques Weber de la Passerelle du Petit Collègue. Du SDF de première classe.
  • L’Homme sur roue. Un Handicapé sur son siège roulant squattant devant le Printemps.

EDIT 2 : J’ai ajouté une carte pour les repérer plus facilement.

Photo : Jean-Pierre, le coureur des Berges, image trouvée sur sa page Facebook.