Soyons sérieux deux minutes.

Aujourd’hui, si vous le voulez bien, mettons de coté nos bons plans, nos tops à gogo, nos LOL-cats et notre passion pour les bébés loutres. J’avais envie de vous parler de Lyon69.

Il s’est passé pas mal de choses autour du site ces dernières semaines et je trouvais important de vous les faire partager. Oh, ce n’est pas grand chose, juste 2-3 petits trucs que j’avais sur le cœur et que je voulais coucher sur le clavier.

J’aimerais vous dire que je suis impressionné.

Il y a d’abord eu un frémissement en début d’année et puis au fur et à mesure des semaines le phénomène s’est amplifié : vous êtes carrément plus nombreux à venir sur le site. En l’espace de 4 mois nous sommes passés de 1000 visiteurs par jour à 4 000.

Je regardais, hier encore, les courbes de notre Google Analytics avec incrédulité. Les personnes qui suivent ce site depuis le début savent que Lyon69 a été lancé sans réelle ambition. Jamais je n’aurais pu imaginer en 2005 en lançant mon blog, comme des milliers d’autres qu’il deviendrait ce qu’il est aujourd’hui. Jamais je n’aurais pu imaginer qu’on puisse avoir autant de visites pour un site local sur un sujet aussi limité et futile que les sorties à Lyon. Jamais je n’aurais imaginé rencontrer des gens aussi incroyables ni être embarqué dans des projets aussi stimulants.

J’aimerais vous dire que j’ai la pétoche

Forcément quand on prend conscience que nos articles sont lus par des centaines de personnes dans les quelques minutes qui suivent leur publication on commence à flipper. Il est loin le temps où l’on écrivait pour nos potes. Pour ne rien vous cacher cliquer sur le bouton « publier » d’un article aussi tranché que Le Pire Bar de Lyon ne se fait plus sans une certaine fébrilité.

Quand certains restaurateurs nous disent qu’ils ont fait le plein suite à un article de Lyon69, ça me met également mal à l’aise. Les membres de la team et moi ne sommes pas des experts, ni même des gastronomes. Je me demande quelle est notre légitimité à envoyer en masse des gens vers un lieu juste parce qu’on l’a trouvé sympa.

Je flippe donc à l’idée que nos goûts ne soit pas appréciés, que notre humour si particulier ne soit pas compris, que ma boite mail déborde de message d’insultes.  Plus le nombre de visiteurs du site augmente plus je m’inquiète à l’idée que vous n’appréciez pas ce qu’on écrit. Vouloir être apprécié est dans la nature humaine, mais ça vire parfois à l’obsession chez moi (S’il y a un psychanalyste parmi nos lecteurs…)

Ma plus grosse angoisse est pourtant tout autre. Lyon69 est en train de devenir un truc qui me dépasse. Je suis parti faire un tour en tricycle je me retrouve au volant d’un bolide lancé sans frein sur l’autoroute. Au secours pourrait-être l’expression qui résume le mieux mon état d’esprit en ce moment.

J’essaye pourtant de garder fermement les mains sur le volant. J’ai renforcé l’équipe avec 2 stagiaires qui font un boulot formidable (Big up Virginie et Loïc), on vous prépare pas mal de nouveautés pour garder votre intérêt intact et je peaufine un modèle économique qui nous permettra peut-être d’ici quelque mois de créer une vraie entreprise pour gérer le site.

Bien sûr tout ça reste très nouveau pour moi. Prendre des locaux, manager des gens, élaborer des plans, trouver des partenariats, des financements. Je suis en méga stress mais je suis aussi super confiant. (Si il y a un business angel parmi nos lecteurs…)
Non seulement le bolide sera maitrisé mais on va le transformer en Airbus.

J’aimerais vous dire que je compte sur vous

Bien sûr je n’oublie pas que le succès de Lyon69, on le doit surtout à vous.

A vous, les lecteurs. Car le site s’est fait connaitre grâce à vous. On a jamais fait de pub pour Lyon69. La croissance du site est organique,  issue du bouche à oreille, de vos partages via Facebook, Twitter et e-mail (oui des e-mails, même en 2012 !). Je compte sur vous pour continuer à relayer nos articles quand vous les trouvez bons, mais aussi à ne pas hésitez à nous souffler dans les bronches quand on est médiocre ou qu’on s’éloigne de l’esprit de Lyon69. On va aussi avoir grandement besoin de vous pour un projet qu’on s’apprête à sortir et qui nécessitera votre porte-monnaie et votre confiance totale.

A vous, la team Lyon69. The Dream Team des chroniqueurs ! Une vraie bande de 10 bras cassés, mais d’une énergie folle et d’une créativité aussi géniale que débile. Ils le savent déjà mais je les AIME comme un fou, comme un soldat, comme des stars de cinéma (et je promets de leur offrir un bébé panda roux à chacun pour Noël). Je compte sur vous pour ne pas changer et assurer le rôle de gardiens du temple.

A vous, les blogueurs lyonnais. Parce que la plupart d’entre vous ont toujours soutenus avec enthousiasme les initiatives de Lyon69. Lyon est une ville dans laquelle les projets web s’épanouissent et je pense que c’est en grande partie grâce à vous. On compte sur vous pour secouer encore plus fort le cocotier du web lyonnais.

A vous, enfin les lecteurs de passage qui viennent par hasard sur ce site en cherchant des infos sur les « plans culs à Lyon », les « seins de Mimy Mathy » ou les « Cyclistes Gays ». Vous êtes une minorité silencieuse et vous ne reviendrez jamais nous lire mais on compte aussi sur vous pour cliquer sur la pub en repartant.

En conclusion : Wahou ! Je balise grave et j’ai besoin de vous. Je vais arrêter là pour ne pas virer au discours de remise de  prix. Sachez juste que…

J’aimerais vous dire merci.