Sur notre cher bon vieux blog, on aime bien vous faire découvrir des endroits sympas pour sortir. Pour cela on teste un grand nombre de lieux (pour le plus grand malheur de notre porte-monnaie et de notre foie). Parfois on tombe sur des établissements pas terribles dans lesquels on s’ennuie comme devant une rediffusion de l’Inspecteur Derrick. D’autres fois,  on tombe sur des gérants tellement aimables qu’on aimerait leur passer la tête dans un mixeur.

Ça arrive très souvent, mais la plupart du temps on préfère ne pas en parler sur Lyon69.net. D’une part parce qu’on préfère publier des articles qui vous donnent envie de sortir de chez vous et d’autre part parce qu’on estime qu’en parler, même en mal, c’est déjà leur faire trop d’honneur.

Mais aujourd’hui, j’avais envie de vous parler d’un bar qu’on a pas aimé. Un bar qui m’énerve depuis un bon moment et qui mériterait le titre de pire bar de Lyon.

Qu’on s’entende bien, il y a sûrement pire bar à Lyon que celui là, ce n’est pas les bistrots sordides et miteux qui manquent. C’est juste que ce bar a un goût amer de gâchis. C’est le genre d’établissement qui pourrait être fantastique et qui foire tout par une accumulation de détails gênants.

Ce bar, c’est l’Étoile, sur la place Jutard (anciennement Fosse au Ours).

Pourquoi ça pourrait être super

L’Étoile possède l’une des terrasses les plus fantastiques de Lyon, au soleil toute la journée, hyper dégagée, à proximité des Berges du Rhône et avec une vue incroyable sur l’Hôtel Dieu et Fourvière. En bonus, un vieux carrousel ajoute du charme au lieu qui n’en manque déjà pas.

Niveau décoration, c’est un peu n’importe quoi. On oscille entre le moderne et le kitch sans jamais frôler le ridicule. Mention spéciale pour les toilettes, au sous sol et leur ambiance vieille prison décalée.

Le lieu, particulièrement grand, possède aussi une certaine histoire. C’était l’un des cafés dans lequel les premiers résistants se réunissaient, comme en témoigne une plaque commémorative accrochée au dessus du bar.

Pourquoi c’est nul

Quand on se pose au soleil sur une si belle terrasse, on s’attend à ce qu’un aimable serveur viennent prendre votre commande. Pas ici : c’est service au bar. Si cette pratique ne me gène pas dans un pub puisque cela contribue à l’ambiance, je ne vois pas trop l’intérêt pour un tel lieu.  Quitte à aller chercher des bières au bar et les ramener sur un plateau digne du Mac Do, autant aller chercher des bouteilles à l’épicerie du coin et se poser sur les Berges. Ce sera toujours plus sympa (Oui, il est interdit de consommer de l’alcool sur les Berges, mais une bouteille se camoufle efficacement dans un paquet de chips à moitié vide).

Et si encore les boissons étaient préparées au bar avec le sourire… Ce n’est bien évidement pas le cas, on dirait un concours de tirage de gueule. Même les serveurs des bars sur la place de Terreaux sont plus souriants, c’est dire !

Pour couronner le tout, les tarifs sont hallucinants, surtout en considérant qu’il n’y pas de service.

Voilà, j’ai pu pousser mon coup de gueule et je me sens déjà mieux. Et puis comme je suis sympa je vous donne quand même un bon plan : quelques mètres plus haut, sur le Cours Gambetta il y une terrasse toute aussi ensoleillée : il s’agit du Gambetta. Certes c’est un ancien PMU, mais l’équipe est très sympa, c’est très cosmopolite et les prix sont tous doux.

Et vous, avez-vous déjà testé ce bar ? Pensez-vous qu’il mérite le titre de pire bar de Lyon ?