Karaoke lyon

haaa… Les soirées karaoké… Vous avez sans doute un avis très arrêté sur le sujet ? Nous aussi !
Soirée tristement ringarde, sur fond de musique des années 80
, accompagnée de son florilège (plus ou moins convaincant) de Johnny et de Céline qui jouent à qui hurlera le plus fort devant un public imbibé (et parfois poli)…Non merci !

Heureusement, en Asie, ils ont tout compris, puisque de nombreux établissements proposent des petits salons équipés pour le karaoké loués à l’heure.

La bonne nouvelle, c’est qu’un tel lieu existe à Lyon. Ça s’appelle Kbox, c’est à Villeurbanne, et on l’a testé il y a quelques jours. Voici nos impressions.

illustration KBOX-01 V2 (1)

Milie

Je dois dire que l’enfilade de drôle de petites pièces vides à la déco minimaliste … ça m’a d’abord fait un peu peur. On a littéralement l’impression de rentrer dans une boite. Une fois installés sur les banquettes, on programme fébrilement notre playlist kitchos-craignos sur l’écran tactile, on monte le son et c’est parti !
Le truc vraiment cool, c’est qu’on est qu’entre potes, et ça, c’est top ! pas besoin de se coltiner les relous de service, (bin oui, puisque les relous, c’est nous). Pas de témoins et pas de jugements (obligation d’éteindre les smartphone pour qu’aucune preuve ne sorte de la pièce merci !)

Franchement, je me suis é-cla-tée ! J’ai relâché complètement la pression de la journée et je me suis ressourcée.

Anthony a mis un peu plus de temps à entrer dans l’ambiance, mais à sa décharge, sa culture Britney et Madonna est assez inexistante et avec Rocka, on a un peu squatté les tubes de filles.illustration KBOX-01 V2 (2)-02

 Révélation de Milie : Ne termine jamais un karaoké sans « Moi si j’étais un homme » de Diane Tell, chanson fétiche, honteuse et inavouable.

Anthony

Il est vrai que j’ai parfois un peu de mal à rentrer dans certains délires, et il m’a fallu un peu de temps… Et je ne connais pas grand chose aux tubs populaires des années 2000 …
Niveau déco, je trouve au contraire que c’est pas assez lounge. J’aurais bien aimé un truc un peu plus cosy. Ça faisait limite chambre d’hôpital, là (bon, ok, j’exagère un peu). Certes on ne vient pas pour la déco mais ça participe à l’ambiance et à nous  mettre à l’aise.

Mais oui ! contre toute attente, j’ai finalement passé un très bon moment.

Une fois par an devrait suffire pour moi. Un peu comme le bowling, le truc honteux que tu fais entre potes une fois de temps en temps.

Rocka

Ah non Antho !! Le bowling c’est formidable ! Des chaussures moches, une odeur de sueur qui te prend à la gorge dès les premiers pas dans le club, de la musique popu voire de merde, des lumières un peu glauques et de la junk food. Je kiffe !!

Pardon je m’égare…

Je connaissais déjà le principe que j’avais essayé au Japon et j’avais aussi déjà testé le Kbox. Je suis toujours aussi fan. C’est vrai que c’est loin d’être de bon goût comme déco, un peu kitsch/bling mais on a vu pire (allez voir en ZI de banlieue les restaurants chinois-viet-thaï qui font karaoké et vous reverrez votre niveau d’attente) et dans mon souvenir, c’est un peu le style des box même s’il y en a pour tous les goûts en Asie, du popu au classy dans les hôtels.

Et puis on s’en fout de la déco, on est là pour se la péter, se marrer et relâcher la pression exactement !

Pour l’instant Lost in Translation, n’oubliez pas de sélectionner un morceau chinois. Il y a fort à parier que vous ne connaîtrez pas l’air, que vous ne pourrez pas lire les paroles (en idéogrammes uniquement) mais ce sera l’interlude pour la bière, le snack et le repos de la voix.

 Révélation de Rocka : Un bon karaoke n’oublie jamais un morceau de Madonna cuvée 80 (après, c’est trop galvaudé).illustration KBOX-01 V2 (3)

Latchetch

Je confirme, c’est le bon délire ! On a perdu nos voix et nos dignités, mais on a kiffé ! En effet on n’est pas là pour se prendre au sérieux. Limite, après quelques tours de chauffe, on peut même tenter d’accompagner celui/celle qui squatte le micro avec un splendide solo d’air guitar, voire tester un tube en chinois avec les paroles du Jerk (mais je préviens tout de suite : c’est moche).

Révélation de Latchech :  Quand tu te rends compte après 18 chansons hurlées en yaourt que toi aussi tu peux faire des mashups de l’extrême, parce que Stevie Wonder s’incruste dans « Lemon Tree » des Fool’s Garden et que ça donne ça : « I Stevie Wonder how, I Stevie Wonder why, yesterday you talked about the blue blue sky… »

illustration KBOX-01 V2 (4)

Nos bons plans

  • > Pensez à réserver à l’avance, et pour un minimum de 2 heures.
  • > La bière Tsingtao en bouteille 33cl n’est vraiment pas cher du tout (comme tout le reste le la carte des boissons) : 2,90€
  • > On peut amener son propre sandwich ou même se faire livrer une pizza. (pizzeria Zanotti, 2bis cours de la République).
  • > Pour rester dans l’esprit, vous pouvez aussi commander auprès du patron du Kbox de quoi grignoter chez NinBox.

Pour notre part, on s’est tellement amusés qu’on en a oublié de manger !

Tarifs

Les prix varient en fonction du jour, de l’heure et de la taille du salon. Comptez entre 25€/heure et 42€/heure. Ce qui, si vous être nombreux reste très abordable.
En conclusion : le Karaoké comme au Japon, c’est tout bon !

super chat avis 4sur5

Kbox Villeurbanne
🏠2 Cours de la République,  69100 Villeurbanne
☎ 04 37 43 18 29

Kbox Lyon 
🏠 8 place Raspail, 69007 LYON
☎ 09 83 81 94 64

⏰ Tous les jours de 15h à 1h, jusqu’à 2h le vendredi et samedi
💰 à partir de 3€/heure par personne

💻 Suivez Kbox Lyon sur Facebook
💻 http://karaokelyon.com/