Attention, ce lieu a fermé ses portes depuis la publication de cet article.
N’hésitez pas à consulter nos articles restos pour trouver un lieu similaire.

Il faudra, un jour, que je prenne le temps de vous parler de tous ces établissements lyonnais qui ont compris comment utiliser Facebook efficacement. Aujourd’hui, je me contenterai d’un seul, le plus redoutable.

Il ne s’agit pas de celui qui a fait exploser ma consommation de sucre en m’alléchant avec des photos de Donuts, ni cet autre établissement qui me pousse à traverser toute la Presqu’Ile pour aller goûter.

Cet établissement a fait plus fort : me faire courir jusqu’à Villeurbanne pour prendre un repas rapide (et passer plus de temps dans le métro qu’à table)

Il s’agit du Ninbox, un snack food asiat pour ninja pressé.

Le repas du Ninja

Je ne me souviens plus comment je me suis retrouvé à suivre la page Facebook du Ninbox, toujours est-il qu’à force de statuts décalés et de challenges bien débiles pour gagner dessert, boisson voire carrément repas, il a bien fallut que j’aille voir de mes propres yeux si le combo bouffe asiat et culture geek était à la hauteur. J’ai donc embarqué notre gentil (et très doué) stagiaire Loïc pour une virée d’outre-Presqu’ile.

Arrivés sur place, on se la joue ninjas (nous aussi) pour ne pas dévoiler notre identité de blogueurs influents (et influençables) malgré le questionnement du tenancier. On passe commande et on s’installe. Le temps que notre commande arrive, on jette un coup d’oeil à la déco : moderne mais un peu sobre comparée au grand gloubi-boulga geek balancé sur leur fanpage. On ne manque cependant pas de remarquer la rangée de tablettes mises à disposition des clients.

Nos plateaux arrivent, on a très faim (après un périple de plus de cinq stations de métro! CINQ !), on ouvre notre mignonne petite box, on assemble les baguettes-fourchettes bizarres et on s’enfile rapidement quelques bouchées bien chaudes : poulet poivre noir et riz pour Loïc, crevettes aigre douce et udon pour moi et pop-corn de poulet en accompagnement pour les 2.

Verdict : c’est bon !
Ce n’est certes pas le meilleure asiat de la ville, mais ça a du goût, c’est copieux, pas gras et ça vaut largement son prix (9,90€ le menu entrée + plat+ boisson).

La culture du Ninja

Au final, un lieu très sympa pour manger rapido à bon prix qu’on soit dans le quartier ou qu’on soit un ninja geek. Le rapport qualité prix au top, la possibilité de commander en ligne pour se faire livrer et l’esprit décalé dans leur communication colle un grand sourire à notre chat mascotte.

On regrettera seulement que l’ambiance du lieu ne soit pas aussi barrée que sur leur page Facebook. Je suppose que l’établissement ne veut pas non plus effrayer la clientèle locale moins au fait des codes du web et qui pourrait confondre des Siths avec des femmes en burqua.

Quoiqu’il en soit pour du fun dans l’assiette comme sur le net, c’est par là : www.facebook.com ou là ninbox.fr
En plus en ce moment, il y a un concours pour vous permettre de gagner une semaine de bouffe offerte.