Je ne sais pas pour vous, mais moi, le terme "Danse" me fait surtout penser aux tut-tuts, aux entre-chats et à tout un tas d’autres choses qui m’inspirent plus l’ennui que la réjouissance.

Avec la Biennale de la Danse qui commence le 9 septembre à Lyon, ce terme prend tout d’un coup une ampleur nouvelle.

Le thème de cette année, La Ville, se décline sur un programme des plus urbains et totalement branché, à des de lieux des petits rats de l’opéra :

  • Une ouverture du festival par le Pokemon Crew, les petits Lyonnais du hip-hop et champion du monde de battle enflammeront la maison de la Danse durant 6 jours
  • Du cinéma plein air avec West Side Story et Les demoiselles de Rochefort sur la place des Terreaux.
  • Un bal électro sur les berges du Rhône.
  • Le fameux défilé, qui remontera la rue de la République le 17 septembre. 22 groupes composés de plusieurs centaines de personnes chacun proposeront leur vison de la ville dans une défilé de chars digne des plus grand carnavals brésiliens.
  • Et bien sur tout un tas de représentation (contemporaines comme traditionnelles) par des formations venues des quatre coins du monde, émailleront ce mois de septembre.

Ca s’annonce pas mal, en tout cas et je penses qu’on en reparlera sur le blog, en attendant consultez le programme en cliquant sur cette dernière phrase.