Les chatons parlent aux chatons, en direct de Villeurbanne City !

Lors de mon arrivée dans le quartier des Gratte-Ciel il y a deux ans, c’est sans a priori que je rentrai dans ce que je pensais être la boulangerie du centre-ville. Je ne me doutais alors pas que j’avais trouvé LA boulangerie/pâtisserie de Villeurbanne.

Bettant, une partie de l’histoire de Villeurbanne

Dans le quartier des Gratte-Ciel depuis 1935, la maison Bettant est spécialisée dans la pâtisserie, la confection de chocolats et la boulangerie. Voilà à quoi cela ressemblait à l’époque.

bettant-histoire

Mais revenons à notre époque : jusqu’au printemps dernier, la boutique était divisée en deux parties. Une partie pour venir chercher le pain, les viennoiseries ou un sandwich, une autre partie avec une autre entrée, mais qui communique avec la première, où ça se passe plutôt bien, avec les pâtisseries, les chocolats, les guimauves…

Honnêtement, c’était un peu petit, surtout vu le monde que la boutique attire. Il y avait une mezzanine et la terrasse pour la partie salon de thé, mais je n’ai pour ma part jamais vraiment eu envie de donner rendez-vous chez Bettant avant les travaux.

Un nouveau lieu de vie est né !

Après quelques mois de travaux, la chenille s’est vraiment transformée en papillon ! L’idée des travaux est un véritable réaménagement de l’espace, afin de penser l’endroit comme un lieu de vie, en s’inspirant de concepts présents à New York ou Londres (on est dans les Gratte-Ciel les gars !). On se retrouve comme dans un prolongement de la rue, où l’on peut flâner comme dans une halle, entre les différents pôles (Boulangerie, Pâtisserie, Snacking, Salon de thé, Chocolats).

D’abord, on a maintenant deux entrées.
L’une sur la rue Verlaine, qui n’était pas utilisée car les locaux étaient l’ancien laboratoire de pâtisserie, et lorsque ceux-ci sont passés à l’étage, il fallait envisager des travaux pour les rendre accessibles au public. Et l’autre, comme avant, rue Barbusse. Voilà ce que ça donne aujourd’hui :

bettant-facades

On a maintenant affaire au « Passage gourmand des Gratte-Ciel ».
*C’est d’ailleurs l’heure du point feignasse* : La boulangerie étant traversante, on peut maintenant prendre du pain ET éviter de faire un tour juuuuuuuuuuusqu’à la mairie pour rejoindre la rue parallèle !

Bettant1

En entrant côté Verlaine, on arrive du côté fabuleux des… TOILETTES, chères à nous tous. Un petit clin d’œil à l’histoire familiale en passant,  puis on passe alors à côté du fournil, dont on est séparés grâce à des vitraux de style « Art déco ». En effet, ce type de travail du verre est présent partout dans les immeubles du quartier Gratte-Ciel (oui, le propriétaire est légèrement atteint d’une Gratte-Ciellite aigüe, et perso, j’adore !)

Profitons-en pour préciser que la boulangerie Bettant est accessible aux personnes à mobilité réduite.

Bettant2

Voilà le côté boulangerie :

Bettant3

Et le principe de pôles :

Bettant4

Les chocolaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaats et le pôle pâtisseries-de-la-mort-qui-tue !

Bettant5

À noter que Bettant a également revu son offre « snacking » avec un espace plus grand et une proposition plus sympa. On choisit son type de pain et sa garniture dans une vitrine, et hop, on a un super sandwich !

Pour ce qui est de mon avis, la transformation est vraiment réussie, même si les pâtisseries sont un peu chères, on s’y retrouve niveaux goût et qualité!

 

avis-allez-yambiance-decontractetarifs-raisonnable


Maison Bettant
33 Avenue Henri Barbusse, 69100 Villeurbanne
04 78 84 70 57

8 commentaires

  1. Oh que oui, c’est devenu vraiment canon ! Je trouvais vraiment dommage qu’une institution comme Bettant reste dans un local pas pratique du tout et vieillot de surcroît. J’ai testé en septembre la nouvelle configuration et… je plussoie !
    Longue vie à la meilleure boulangerie de Villeurbanne (même si j’avais un faible pour « Chez Louis » – aussi – quand j’étais Gratte-Ciellienne).

  2. Bonjour.
    Je reste pour ma part sur ma faim concernant le côté boulangerie de Bettant…depuis que j’ai goûté aux baguettes de la nouvelle boulangerie les « Pain de Maelys » à l’angle du cours Émile Zola et de la rue Racine.
    Leur pain est divin qu’il sorte du four, un jour après ou même sorti du congélateur. ..Testez et là vous aurez la meilleure boulangerie des Gratte-Ciel…

  3. Qui connaît la vrai raison de tout ces changements? Ma famille habite les gratte ciel depuis 4 générations…Donc on connaît bien bettant! Je refuse de mettre les pieds chez eux depuis qq années maintenant c’est argent,argent plus du tout la qualité d’antan et beaucoup trop cher! Les serveuses pas souvent aimable et les patrons qui se prennent pour les rois de villeurbanne! L’important pour eux c’est de vendre…cher et dommage si c’est moins bon!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*