bonnes-vacances

Et voilà !

Il est grand pour la team de CityCrunch de partir en vacances et de laisser ce bon vieux site web en jachère jusqu’à la rentrée, histoire de retrouver énergie et inspiration.

Du coup, pas d’articles jusqu’au mois de septembre. Je sais que certains sont accros à nos bons plans du week-end : désolé, il va falloir vous débrouiller sans nous cet été.

Avant de vous dire au revoir, on trouvait important de faire le point sur ce qui s’était passé cette dernière année (et oui, chers lecteurs, on sait aussi faire des articles sérieux).

Dans les épisodes précédents…

En juillet 2014, on vous souhaitait de bonnes vacances, ravi de l’évolution de ce (petit) blog, mais aussi inquiet de la proportion que ce projet, au début sans aucune ambition, prenait. On terminait notre dernier article sur le constat final : il fallait absolument qu’on rentabilise sérieusement le site pour compenser le temps passé à le gérer.

Pour ce faire nous avions plusieurs pistes (on les a finalement toutes suivies) : la pub, les événements, les Pochettes Surprises et proposer notre savoir faire aux marques pour leurs propres projets (sites web, animations de communauté, événements, etc.).

Dans la foulée on prenait l’engagement suivant (oui cette phrase ressemble à un truc qu’aurait pu dire un politicard, mais on n’est pas comme ça !) :

1⃣ Sanctuariser la partie éditoriale (pas de pub dans nos articles qui sortent à 17h)
2⃣ Faire encore plus d’événements cools
3⃣ Être dignes de l’incroyable confiance que nous portent nos lecteurs

Est-ce que ça a marché ?

La réponse est OUI et même 3 fois OUI.

Oui, car la pub a su trouver sa place sur CityCrunch sans passer par la case pop-up pénible, vidéo qui s’affiche avant de lire le contenu ou bannière mangeant la totalité de l’écran. Accompagnés sur cette partie par le Petit Bulletin, nous avons progressivement réussi à trouver des annonceurs ravis d’être mis en avant sur LCC.

Oui, car la partie CollectifCrunch a fonctionné au delà de tout ce qu’on avait imaginé. On a bossé sur des projets vraiment passionnants, aussi bien digitaux que IRL. On a fait des rencontres incroyables. C’est comme si la carte de visite CityCrunch ouvrait comme par magie des portes qu’on croyait closes. Sur ce point la notoriété de CityCrunch auprès de certaines sphères qu’on pensait très éloignées de la blogosphère lyonnaise nous a bluffé.

Oui, car il me semble que malgré tout ça nous avons su garder le respect de nos lecteurs. Il me semble que (n’hésitez pas à me contredire dans les commentaires) la publicité n’est pas envahissante (Quand on nous dit « Ah bon, y’ a de la pub sur LCC ?? », je me dis qu’on fait les choses convenablement… Bon après les mecs qui m’ont dit ça avaient peut-être installé un Ad block… ^^). Les quelques articles « sponsorisés » que nous avons publiés l’ont été avec notre petite mascotte article partenaire, Pandi les Bons Tuyaux, permettant de repérer que l’article avait été commandé par une marque. Aujourd’hui, comme hier (et évidement comme demain), nous continuons de tester les restos, bars et boutiques en mode ninja et on refuse toutes les invitations des gérants souhaitant nous amadouer.

On vous donnera des chiffres précis sur CityCrunch, dans notre traditionnel article de fin d’année publié en décembre. Mais aujourd’hui on est assez contents d’avoir réussi à rendre le site rentable tout en ne vendant pas notre âme.

La saison prochaine

Le virage de la professionnalisation du site ayant été pris sans foncer dans le décor, il est temps de nous fixer de nouveaux challenges et de vous dire ce que CityCrunch vous réserve à la rentrée. Car certes on part en vacances, mais on n’a pas pu s’empêcher d’emporter quelques devoirs (maso que nous sommes).

En effet, on pense qu’il faut que CityCrunch retrouve un second souffle et de l’originalité dans ses contenus. Nous ne remettons pas en cause ici les sujets et la qualité (discutable certes) de nos articles, mais constatons que les blogs collectifs locaux se sont multipliés et que les médias classiques commencent eux aussi à prendre un ton un peu plus détendu.

Comprenons nous bien : nous n’avons pas inventé le principe des bons plans du week-end et encore mois le système des TOP5, juste que nous commençons a être un paquet à publier ce genre de contenu alors que nous avons longtemps été parmi les rares à le faire.

tous-pareils

Certes certains nous dirons que nos bons plans restent les meilleurs (Merci à eux !) et que l’utilisation de LOL cats et de GIFs animés apportent une vraie valeur ajoutée (c’est JUSTE !), mais on se dit qu’il y a moyen d’aller encore plus loin dans l’originalité, la débilité et le fun (et la qualité s’il nous reste du temps…)

Voici donc notre mission pour la prochaine saison : vous proposez des articles encore plus géniaux !

Et le mot final est…

Allez ! Cet article est déjà assez long et il est temps de finir nos valises. Nous terminerons par dire à tous ceux qui nous suivent, à ceux qui parlent de LCC à leurs amis, à tous les gens qui nous ont permis d’organiser des beaux événements, aux marques qui nous ont fait confiance, à tous ceux qui ont ri de nos articles débiles, à tous qui ont commandé une Pochette Surprise, à tous ceux qui sont tombés sur le site en tapant « putes à Lyon », à tous ceux qui nous aiment sur Facebook ou nous retweet sur Twitter, à tous ceux qui nous suivent depuis le début, à tout ce bon monde : un immense MERCI !

merci