Et voilà !

Vous lisez le dernier article de Lyon CityCrunch de la saison… A partir de ce soir, le team s’accorde un gros break jusqu’à la rentrée et comme chaque année je me flanque d’un petit article pour vous souhaiter de bonnes vacances (en espérant que vous ayez la chance d’en avoir) et vous raconter un peu où nous en sommes.

Chaque année, j’ai un peu l’impression d’écrire la même chose. Cette saison est passée super vite, on a vécu des trucs incroyables, on est vraiment touché que vous soyez aussi nombreux à nous lire… Tout ça est bien sur vrai, mais je vais faire l’impasse sur ce quelques banalités pour vous raconter des choses un peu plus intéressantes sur notre avenir.

Mais avant quelques mercis !

Habituellement je garde les mercis pour la fin, mais cette année, je démarre par ça, car sans toutes les personnes nommées ci-après LCC ne fonctionneraient pas alors merci à ….

MERCI à l’incroyable team de chroniqueurs. Toujours partants pour tester des lieux, boire l’apéro, tester des trucs coquins et visiter des villes. On ne les choie pas autant qu’on voudrait ni autant qu’ils le méritent car ils sont le carburant de notre aventure. Je m’incline face à temps de génialitude. Merci Anaïs, Anthony, Steph, Clém, Laura, Lara, Léa, Elodie, Fabien, Jill, Julie, Marc, Marie, Marlène et Seb.

MERCI à la dream team. C’est le noyau dur de cette aventure ! Milie, Guillaume et Bérangère veillent par leurs compétences hors du commun au bon déroulé de tout ce bordel. Tant d’abnégation est précieux pour notre survie ! Un grand merci aussi à Samy notre mécano en chef.

MERCI aux sponsors. Si bosser est indispensable à faire avancer un projet, avoir de l’argent frais est tout aussi crucial. Sans nos annonceurs pas de carburant dans le moteur alors on tenait à remercier chaleureusement : Aéroports de Lyon, Ville de Lyon, Unibail, Vins d’Alsace… Et merci aussi à l’équipe de commerciaux de Spot et du Petit Bulletin qui s’occupent bien souvent de faire le plein à notre place :)

MERCI à nos 2 ports d’attache.  Le super et génial Workloft, et tous les gens qui y habitent. C’est tellement cool de bosser en votre compagnie. Et le parfait et incroyablement beau Now Coworking. En attendant d’être assez riche pour prendre un bureau pour toute l’équipe, c’est toujours un plaisir de venir partager des moments avec les personnes présentes et ce d’autant plus que l’équipe de Now est toujours aux petits soins pour ses coworkeurs.

MERCI à nos stations de ravitaillement préférées. On ne survivrait pas sans les Banh Mi de Nam Sandwich, les shooters de la Faute aux Ours, les salades avec frites de la Fourmilière et l’AMOUR INCOMMENSURABLE du LiveStation, le meilleur bar de la galaxie !

Et enfin, le meilleur pour la fin : MERCI à vous les chatons. On n’aura jamais assez d’un article entier pour vous remercier de l’aventure que vous nous permettez de vivre. Vous êtes très nombreux à nous suivre quotidiennement, à parler de CityCrunch à vos amis, à venir à nos événements, etc… Le site bat régulièrement des records d’audience (on a dépassé les 450 000 pages vues au mois de mai rien que sur Lyon) et vous êtes bientôt 40 000 à nous suivre sur Facebook. Nous sommes ravis d’avoir autant de monde autour de nous. J’espère que vous appréciez notre compagnie :)

Et la suite…

Chose promise, il y a 1 an, vous pourrez profiter à la rentrée d’une toute nouvelle version de CityCrunch. On espère qu’elle vous plaira. On a imaginé un site plus pratique, plus mobile friendly et beaucoup plus fun.

De notre côté, on va continuer à développer CityCrunch dans d’autres villes. On va très certainement s’attaquer à la capitale d’ici la fin de l’année et on aimerait aussi s’installer dans une autre grande ville en 2019.

Tout cela n’est pas simple car ça veut dire monter une équipe à Paris mais aussi commencer à créer une équipe « siège » venant en aide à tous les CityCrunchs (on en a déjà 7)

Jusqu’à présent on avait réussi à auto-financer notre développement mais cette nouvelle étape représente une marche à gravir un peu trop haute pour notre trésorerie. Il va nous donc nous falloir aller chercher de l’argent quelque part. A nous les joies des RDV avec les banques, les investisseurs et autres détenteurs des cordons de la bourse… On commence doucement à appréhender ce milieu et on va surement y passer une bonne partie du deuxième semestre, on vous tiendra bien sûr au courant des avancées.

Je vous raconte tout ça sans vraiment savoir si ça vous intéresse, mais depuis le commencement, on a toujours pris le temps de vous expliquer les coulisses de CityCrunch, il n’y a pas de raison qu’on ne le fasse plus même si le site n’est plus le petit blog amateur qu’il était à ses débuts.

Bonnes vacances !

Voilà c’est tout pour aujourd’hui et c’est déjà pas mal. On se retrouve à la rentrée (bon en vrai vous risquez de voir passer quelques articles d’ici là, notamment des concours, et des City Guides…). Et pour ceux qui sont déjà en manque on relayera quelques best of sur notre page Facebook.

Passez un bel été !