Quelques semaines après notre départ définitif nous annoncions, hier, notre retour en grande pompe !
 
Je penses que nous vous devons, ô lecteurs assidus, une explication qui ne tiendrait pas dans les quelques bulles d’une BD médiocre.
Que s’est-t-il passé ?
 
Notre ultime post laissait envisager plusieurs raisons à cette interruption :
– une retraite bien méritée de LeSud et moi même au pays des kangourous grâce à tout l’argent grassement amassé par la publicité du blog.
– une maladie incurable et désespérée de Père Fino
– une promotion titanesque de LaChine devenue grande prêtresse de la World Company
– une incapacité physique et mentale de Sister Pink pour continuer seule ce blog
 
Il est grand temps que la vérité éclate au grand jour et que chaque protagoniste de cette équipe de bloggeurs dévoile son emploi du temps au cours des deux derniers mois :
– LeSud et moi, avons effectivement fait un break en Australie, mais pas définitif. Après avoir traversé le pays-continent pendant plus d’un mois, nous avons enchaîné, dès notre retour dans la capitale des Gaules, avec un déménagement et des travaux dans notre nouvel appartement.
– Père Fino, va bien. Il remercie ses nombreux fans pour les lettres de soutien durant sa lourde opération du testicule gauche. Il est de nouveau sur pieds pour fournir des bons plans foireux à tout ceux qui veulent bien l’écouter.
– LaChine, après avoir pris son poste de reine du monde du business, semble refaire un peu surface et commence à parler des nouveaux articles qu’elle pourrait poster. Si son emploi du temps venait à être toujours aussi chargé, elle pense à embaucher un nègre pour les écrire, nègre qu’elle paiera abondamment du fait de son nouveau statut social.
– Sister Pink, quant à elle… ben, on avait dit vrai : elle est incapable de pondre un article par elle même.
 
La vérité est enfin rétablie et j’espère que vous apprécierez ce souci de transparence.
 
Passons en revue maintenant nos motivations.
Pourquoi avons nous décidé de relancer la machine alors qu’on aurait très bien pu se dire que tout était mieux ainsi ?
 
Une Google Dance très favorable, qui nous a fait passer notre page rank de 0 à 3. Je parle peut-être chinois pour certains mais en gros ça veut dire qu’on a un max de visiteurs qui arrivent suite à une recherche Google. Nous ne voulions pas laisser ces pauvres internautes égarés repartir sans leur avoir démontrer nos talents de rédacteurs et les convaincre qu’ils devaient ajouter notre site à leur favoris.
Une certain addiction. Il faut avouer qu’on est un peu "blogging addicted". Et plusieurs fois, chacun d’entre nous s’est dit à un moment "Wahou, ça ferait un super article pour le blog", puis "ah ben nous il est fermé, c’est balo".
Une envie de relancer des mouvements comme On est pas des vendus qui a connu un certains succès.
– Enfin la dernière raison, la plus importante, celle qui fait qu’on ouvre un compte sur overblog, sur canalblog ou sky, qu’on se créer un espace MySpace, qu’on regarde frénétiquement nos statistiques pour connaitre la portée de notre propos, qu’on raconte sa vie comme si l’avenir de la terre en dépendait, qu’on laisse des commentaires sur d’autres blogs comme on laisserait des pièges à lapins pour capturer de nouveaux visiteurs et qu’on donne notre avis sur tout et sur rien, s’improvisant expert en cinéma,en  bouquin, en cuisine. Cette raison c’est l’envie de partager.
 
Alors voilà pourquoi on est revenu : on avait encore des choses à partager avec vous !
 
Haha, comme c’est cul-cul, j’espère que vous avez un peu la larme à l’oeil là, quand même, que j’ai pas écrit ses 30 lignes pour rien. Vous allez chialer, oui ? Sans blague ! Les vrais raisons sont la soif de succès, de gloire et d’argent (et de filles faciles pour Fino !).
Alors, mettez à jour vos favoris, actualiser vos liens et votre Netvibes ! Ca va chauffer !!
 
Au fait, bon début de semaine, ô beaux lecteurs, et incliner vous plus bas, s’il vous plait…