L’impro, on connaît tous, sous diverses formes : le match, le catch, les « long form » pour les plus classiques. Et puis, récemment, nous – Rocka et Chouquette – sommes allées découvrir au Comédie Odéon « Life Time », le spectacle de la compagnie Amadeus Rocket. Et on a adoré ! Si l’une était vierge d’impro et l’autre vieille briscarde, on a 100 % kiffé l’originalité de Life Time.

Le concept de Life Time

life-time-affiche-spectacle

Life Time, c’est une création inspirée du spectacle The Life Game créé par Keith Johnstone, comédien canadien. Elle ne reprend pas la recette connue de l’impro telle qu’on la connaît déjà. Ici, le comédien se met non pas à la disposition de thèmes mais à la disposition d’un invité très spécial, puisqu’il s’agit d’un(e) spectateur(trice) qui nous raconte sa « vie captivante ».

Le spectateur choisi en amont du spectacle (pointé du doigt par les persones qui l’accompagnent, son consentement est toujours nécessaire, rassurez-vous !) est présent sur scène et sera interviewé à la manière du divan d’Henry Chapier (pour nos plus jeunes lecteurs, Henry Chapier était un peu le psy gay de la télé dans les années 80), sur sa vie. Aux comédiens de rebondir sur différents aspects et épisodes de sa vie pour les réinterpréter à leur manière.

Le principe est assez simple. Dans la troupe de comédiens, les rôles se partagent entre :

un maître de jeu / un « journaliste » / les 5 comédiens (dont un pianiste) qui jouent la vie de l’interviewé.

 L’avis du public

Rocka : « Ca donne un truc assez génial : un mix entre du vrai, de l’intime puisque l’on fait connaissance avec l’invité et du drôle et complètement fou/faux quand les improvisateurs reprennent les choses en main. Le challenge est énorme mais les comédiens se débrouillent comme des chefs : ils sont vrais, réactifs à la seconde et on s’est poilées tout du long. »

Chouquette : « Pour le spectateur, il ne s’agit pas d’un passage gratuit au grill, car très vite, on ressent la bienveillance de la troupe, on rigole des situations créées sans se moquer des gens. C’est d’autant plus touchant qu’il s’agit parfois de situations que nous pouvons tous connaître ; la mamie qu’on aime mais qui radote, le papa qui pète un plomb pour rien, le premier baiser… »

A chaque nouvelle représentation, évidemment, un nouvel invité ; le spectacle prend ainsi un goût de danger et d’inédit bien plus prononcé qu’un simple match ou catch d’impro. Et dans ce contexte, l’invité a une grande part de « responsabilité » dans la réussite du spectacle : trop bavard, les comédiens devront se faire leur place pour réinterpréter les choses, trop introverti, il va falloir réussir à faire parler l’invité.

Le spectacle en est à son 5ème numéro et a déjà eu des invités de 21 à 62 ans. Il se joue tous les mois au Comédie Odéon. Prochain spectacle prévu le 16 février (spectacle mensuel), ne réfléchissez pas : foncez !

Merci à l’équipe d’Amadeus Rocket pour leur folie !

PS : Petit conseil CityCrunch : avant le spectacle, allez vous mettre dans une ambiance années 80 et prenez un bon verre de vin au bar…