moustache

Aviez-vous remarqué que depuis quelques années, le taux de moustachus dans la rue ou dans le métro augmente fortement en novembre ? C’est la faute à Movember, un mouvement atypique qui milite contre les maladies masculines.

Chez CityCrunch, on est curieux et on aime les poils, alors on est allé poser quelques questions à Guillaume, en charge du Lyon Moustache Movember pour en savoir plus sur le sujet.

Bonjour Guillaume, peux-tu nous expliquer le principe de Movember pour les gens qui ne connaissent pas le concept ?

Movember c’est la contraction de Moustache et Novembre. Le but est de se laisser pousser la moustache durant 1 mois pour montrer son soutien au combat contre les maladies masculines. En arborant cette moustache on peut susciter le dialogue et l’échange sur des sujets « tabous », principalement le cancer de la prostate et des testicules. Ces cancers sont les plus courants chez les hommes, on recense plus de 2 000 nouveaux cas chaque année en France rien que pour les testicules. Aucune génération n’est épargnée, jeunes ou anciens, on est tous égaux devant ce fléau.

Le mouvement est né en 2003 en Australie (le pays le plus cool du monde), un soir dans un pub, un groupe de copains cherchait un moyen de se mobiliser pour venir en aide à un de leurs proches atteint d’un cancer de la prostate et ils ont eu l’idée de se laisser pousser la moustache pendant 30 jours pour se faire remarquer et ainsi récolter des dons.

Ce qui était une initiative entre copains est devenu une fondation qui est présente en 2015 à travers 21 pays !

C’est un peu pareil pour moi, au début je le faisais dans mon coin, j’ai rencontré d’autres moustachus, j’ai découvert que ces types de cancer touchaient énormément de monde dans mon entourage et au fur et à mesure on essaie de faire grandir le mouvement à Lyon. Mon objectif, c’est de réunir tous les lyonnais autour du Movember.
Tu manages la team Lyon Moustache Movember sur Facebook, le Movember lyonnais a-t-il une spécificité locale que les autres villes non pas ?

La spécificité c’est LYON !

Lyon est une ville qui a toujours été à la pointe dans le domaine médical, et depuis très longtemps. On a la chance de pouvoir compter sur des pôles d’excellence et de recherche dans les services d’urologie des différents hôpitaux de Lyon. Il y a aussi le centre Léon Berard qui fait un travail formidable dans la recherche, la prévention et l’accompagnement des malades du cancer.

En plus de ça, Lyon est une ville dynamique, connectée et qui sait se mobiliser pour les bonnes causes. Chaque jour, je croise des moustachus dans la rue, je pense que le phénomène Movember est en train de s’implanter entre Rhône et Saône.
Sur le site de Movember, il y a plus de 20 équipes répertoriées ! Je vois aussi plein de bars, de restaurants, de boutiques jouer le jeu du Movember.

Avez-vous prévu des événements durant le mois de novembre pour promouvoir votre action ?

Aujourd’hui, via la page Lyon Moustache Movember, je cherche à répertorier un max d’évènements qui se déroulent à Lyon.

En cette fin novembre, on va organiser des afterworks dans les lieux cools et trendy de Lyon. Au programme des sessions de rasage, des performances artistiques, des quiz moustachus, l’élection de la plus belle moustache de Lyon et puis aussi des sessions d’échange avec des urologues lyonnais pour avoir les bonnes informations.
Le but est de partager de bons moments, échanger autour du Movember et se rencontrer. Je compte sur la Team LCC pour être présente en arborant sa moustache !

Le prochain événement aura lieu ce vendredi 27 novembre au Slo Living Hostel. (plus  d’info ici)

Cette opération peut paraître un peu inutile aux yeux de certains sceptiques. As-tu des exemples concrets qui prouvent que se laisser pousser les poils peut sauver des vies ?

C’est une remarque qu’on m’a souvent faite. « Elle sert à rien ta moustache » : eh bien ils se trompent !

Dans les faits, non une moustache ne peut pas sauver une vie, à part si on pratique le bouche à bouche, ça peut apporter un peu plus d’élégance au geste ! Tout comme on ne va pas sauver une vie en portant un ruban rouge/rose/vert , en vendant du vin chaud ou en courant un semi-marathon.

C’est la mobilisation et l’information qui vont principalement compter pour la prévention et la récolte de fonds pour la recherche.

Arborer une moustache permet de se faire remarquer et de provoquer l’échange autour du sujet, d’informer principalement autour des cancers de la prostate et des testicules. Savez-vous comment se palper les testicules pour vérifier que tout va bien ? Après un cancer des testicules, est-ce que je pourrais avoir quand même un enfant ? A quoi ça sert une prostate ? Avec Movember, on a le mérite de sensibiliser à ces sujets, et on le fait avec classe, avec moustache !

Que doivent faire les Lyonnais (ou Lyonnaises à forte pilosité) qui veulent rejoindre le mouvement ?

Tout le monde est le bienvenu chez Movember ! Hommes, femmes, les imberbes aussi, chaque moustache compte !
Les hommes sont surnommés les Mo’Bros (frères de moustaches, je kiffe la traduction) et les femmes sont les Mo’Sistas.

Plusieurs moyens s’offrent à vous de rejoindre le mouvement :
1/ Se laisser pousser la moustache seul, avec ses potes, avec ses collègues de travail.
2/ En parler avec ses proches
3/ Faire un don sur movember.org qui va servir à financer la prévention, la recherche et l’accompagnement des malades.

Chacun est libre de son implication dans Movember, les plus motivés peuvent concourir au titre de la plus belle moustache de Lyon !

Aujourd’hui je suis aussi à la recherche de quelques bonnes volontés pour nous aider à organiser des évènements pour cette année et les années qui suivent.

Quel barbier ou coiffeur conseillerais-tu pour se faire raser la moustache début décembre ?

On a la chance d’avoir beaucoup de barbiers de qualité à Lyon. Je fréquente le 20 Barber Shop très régulièrement à la Croix Rousse. On m’a aussi conseillé le Baronnet noir dans le 6e ou encore Origeen dans le 2e. Je n’ai pas encore eu la chance de tester tous les fauteuils lyonnais. Ça pourrait être l’occasion d’un futur article sur LCC !

Merci Guillaume pour tes réponses et longue vie aux testicules et autres prostates.

Afterwork Movember

Infos pratiques

> Lyon Moustache Movember sur Facebook
Afterwork Movember, vendredi 27 novembre au Slo Hostel