canut mama

Ca y est !

Consécration pour Lyon comme ville touristique qui compte et couronnement pour le nord du 7ème arrondissement comme quartier branché, le Mama Shelter a ouvert ses portes mercredi dernier à quelques encablures de la Place Jean Macé..

Mama Shelter, pour ceux qui ne connaissent pas, est le concept d’hôtel branchouille et bon marché designé par Philippe Starck. Après Paris, Marseille et Istambul c’est la Capitale des Gaules qui a l’honneur d’accueillir le 4ème établissement du genre.

En bons chasseurs de nouveautés que nous sommes, nous avons réservé une table dès les premiers jours d’ouverture afin de savoir si le Mama était à la hauteur de sa réputation.

C’est beau !

5 membres de la team s’étaient donc donné RDV vendredi dernier pour un déjeuner-test plein d’espoir. Arrivés sur place, on entre dans l’hôtel à l’architecture extérieure plutôt sommaire pour découvrir à l’intérieur une décoration furieusement tendance.

mama shelter a lyon

C’est beau, c’est ingénieux, c’est rigolo ! Un immense tableau noir décoré à la craie en guise de plafond, des luminaires bouées le long du bar et un babyfoot à rallonge sont là pour bien nous signifier que le maitre-mot ici c’est la convivialité.

Cuisine Mama shelter

Certes le design du Mama Shelter lyonnais et un quasi copié-collé des autres Mama, mais l’arrivée dans les lieux fait son petit effet. La taille de la salle, la disposition des banquettes et la vue sur la cuisine rend tout de suite le lieu sympathique. Rien à redire là-dessus. Monsieur Stark connait son affaire.

lampe

Là où ça dérape

On nous installe dans un petit coin cosy, fait de banquettes, de lampes rigolotes et de vieux bouquins (le Guinness Book 1984 !), une serveuse plutôt sympa prend notre commande choisie dans une carte sommaire où les pâtes se taillent la part du lion. Ce sera Saumon snacké pour certains, quenelles aux champignons des bois pour d’autres et coquillettes-jambon-oeuf en cocotte pour le plus enfantin d’entre nous.

Restaurant Mama Shelter lyon

Après une attente assez longue, nos plats arrivent. Ça a l’air plutôt bon quoique très classique. Mais les premières bouchées nous font rapidement déchanter. UUUUUH! QUE C’EST GRAS ! Chaque bouchée semble déborder de beurre. Pas un plat gouté ce jour-là n’échappe à ce constat. La cocotte de coquillettes jambon se voit même complétée de quelques coquilles d’œuf. C’est vraiment dommage car les ingrédients étaient bons et la cuisson, notamment du saumon, était parfaite. Mais l’impression, à la fin du repas d’avoir avalé une plaquette de beurre entière laisse un drôle de poids dans le ventre.

repas mama shelter

Là où ça pique

On a bien tenté de se remettre en nous rabattant sur le pot de vin rouge. Mais celui-ci est servi glacé et a déclenché une grimace aigre dès qu’on l’a porté aux lèvres.

La piquette en pot, c’est certes très lyonnais, mais à 20€ le breuvage, on s’en serait volontiers bien passé.

Là où ça coince

Tant pis pour nos papilles, nos yeux, eux, se régalent de la déco. Hélas nos muscles ne peuvent pas en dire autant. Le design a parfois du mal à s’accommoder avec la notion de confort. C’est le cas au Mama avec des tables qui font bien 10 cm de moins qu’une table classique. Du coup, nous avons un peu eu l’impression de passer tout le repas courbé sur nos plats. Même les petits gabarits de la team se sont plaints.

saumon mama

Là où ça fait mal

Après s’être méchamment attaqué à notre palais et à notre dos, on pensait que le Mama allait nous laisser tranquille. Triste illusion ! Le matraquage le plus violent allait être asséné lors du passage en caisse. Notre porte-monnaie s’est senti aussi mal qu’une Christine Boutin sous lacrymo. 25€ par tête pour un plat quelconque, un café et un vin qui pique ça fait mal.

christine-boutin-allongee-au-sol_1125724_920x612p

Christine Boutin découvrant son addition après un repas au Mama Shelter

Mais, mais, mais…

Dis donc Qyrool, ton article est plutôt à charge. Ça sent pas un peu le blogueur qui veut juste taper sur l’ouverture la plus buzzée de ce début d’année ?

Pas du tout ! La preuve avec quelques bons points à mettre au crédit du Mama.

Oui ce n’était pas terrible, mais ce serait oublier que le bébé de Starck reste avant tout un hôtel. Et que pour un restaurant d’hôtel, on est plutôt dans ce qui se fait de mieux (quiconque a déjà mangé dans un Ibis ou un Campanile comprendra).

Et puis l’ambiance, fortement aidée par la déco géniale, était plutôt très cool. Le personnel était avenant, la musique parfaitement choisie et dosée. On s’imagine très bien passer quelques soirées sympas au Mama accoudés au comptoir (en espérant que le vin servi à table ne soit pas à l’image du bar…).

Mama Lyon

En conclusion, allez faire un tour au Mama pour le plaisir des yeux mais pas du palais.

Et faites attention à votre porte-monnaie !

super chat avis 3sur5

Mama Shelter
13 rue Domer
69007 Lyon
Métro JeanMacé
www.mamashelter.com/fr/lyon/

 

20 commentaires

  1. aïe, un peu la douche froide….. je suis allé manger en septembre dernier à celui de paris, très bon moment entre la déco, la partie de babyfoot à 8 et même les plats… dommage pour celui de Lyon

    1. ce sont les mêmes cuisiniers qu’à paris, et c’est très bon, on croirait presque qu’ils se sont rendus malades en y allant, par pitié, un peu de simplicité ne fait de mal à personne, on dirait une critique du petit paumé! le saumon est le poisson le plus gras des poissons, et les coquillettes au beurre « ET BIEN OUI » c’est gras!!

      1. @Mymy69 Un peu de simplicité ne fait pas de mal. La médiocrité si.

        Si ça ne te dérange pas que ton saumon est plus le gout de beurre que de saumon, idem pour les pates, les champignons, les petits légumes et les quenelles, tant mieux pour toi.

        Si ça ne te dérange pas que ton plat contienne des coquilles d’oeuf ou des brindilles (pas mentionné dans l’article, mais les champignons des bois contenaient du bois), tant mieux pour toi.

        Si ça ne te dérange pas qu’on te serve du vin rouge très moyenne tout droit sorti du frigo, tant mieux pour toi.

        Si ça ne te dérange pas de payer tout ça à un prix exagérément élevé, tant mieux pour toi et ton porte-monnaie visiblement bien garni.

        Si tu trouves qu’on fait dans le style Petit Paumé, tant pis pour nous.

        Quand aux cuisiniers qui sont les même qu’à Paris, il faudrait qu’ils se rendent compte rapidement que les lyonnais sont exigeants avec les restaurants. Le nombre important d’établissements ( 1 restaurant pour 210 habitants contre 360 à Paris) tirent les prix vers le bas et la qualité vers la haut. Si le restaurant du Mama n’étant pas celui d’un hotel, je pense qu’il ne resterait pas longtemps ouvert.

  2. Pour les plats on peut peut-être mettre ça sur le rodage. Mais ça reste globalement très cher pour des plats de pates.
    Par contre oui la déco et l’ambiance du lieu sauve tout !

  3. A priori, ils vont rapidement revoir la carte.
    J’espère pour eux, car avoir le « choix » entre des pennes, des coquillettes, ou en plat du jour des pâtes sautées (et rien à moins de 16€)… c’est raide !
    Heureusement qu’il y avait des quenelles 🙂

    Par contre, j’ai vraiment été charmée par la déco. Mais dans un restaurant, je privilégie ce que je mange.

  4. Reviens de Marseille et 2 nuits au Mama de cette ville;
    pour l’hôtel, que des qualités, personnel charmant et chambre confortable et très agréable;
    les 2 petits déjeuners buffet (15 euros) sont à volonté et produits de qualité;
    2 dîners et 1 déjeuner sur place; cuisine très bonne, peut-être un peu chère, avec un service dynamique et attentionné + belle terrasse pour apéro et café cigarette;
    compte aller déjeuner au Mama de Lyon prochainement, et découvrir 1 nuit celui de Paris, et à l’automne un nouveau Mama à Bordeaux !

  5. Deuxième avis que je lis sur le Mama Shelter et je vois que nous sommes d’accord. Beaucoup trop de problèmes pour des tarifs vraiment trop élevés, on trouve bien mieux aux alentours.

    J’ai également trouvé le saumon trop cuit, mais c’est une question de goût. Et les tables basses, c’est effectivement assez peu pratique… J’espère qu’ils reverront ça, mais en attendant je n’ai pas envie d’y aller.

    Mon avis complet : http://voiretmanger.fr/2013/03/21/mama-shelter-lyon/

  6. typiquement le genre d’avis qui me donne encore plus envie d’y aller pour me faire mon idée !!
    ceci dit, la déco, c’est bien mignon, mais ça ne se mange pas.
    en plus, servir de la « bouffe » moyenne à prix d’or dans la ville « capitale de la gastronomie », faut être inconscient ou suicidaire.
    ok, c’est p-ê avant tout un hôtel, mais si on ouvre un resto, autant le faire bien (surtout des pâtes, allô quoi !)
    j’irai voir quand même.

    1. @clairettededie69 : ce commentaire fait plaisir. Notre but est toujours de faire sortir nos lecteurs découvrir de nouveaux lieux qu’on les ait encensé ou démoli.

      Quand à la déco qui se mange pas, je suis bien d’accord, mais pour les coups, elle aussi très très réussi.

      Quand au prix d’or, c’est clair qu’à Lyon, qui ne satisfait pas l’exigence rapport-qualité prix élevé des lyonnais (il faut dire qu’ils sont mal habitué avec tous ces bons restos par cher) ne fait pas long feu. La chance du Mama c’est d’être un hotel (et plutôt un hotel très très cool de ce qu’on a pu voir).

      1. Quand j’y pense, je me demande si ils ne choisissent pas un peu l’implantation de l’hôtel pour éviter toute concurrence au niveau des restaurants.
        J’espère que les clients de l’hôtel sauront se montrer curieux. Il y a plein de supers petits bistrots dans le quartier.
        Quelques rues plus haut, sur Jean Jaurès, il y a (parmi tant d’autre) le bistrot de Madame Châtelet, proposant une cuisine de bistrot délicieuse et inventive, à moins de 20€ (entrée plat et dessert) le soir.
        Ils ont vraiment intérêts à se démarquer côté carte et augmenter la qualité si ils veulent garder les prix.

  7. Nous avons aussi testé vendredi dernier, avec nos deux enfants, qui ont bien aimé le cadre … et les coquillettes 🙂

    Vous auriez du préférer au vin les cocktails, 10€ certes mais de qualité. Tout comme le service, très prévenant.
    Par contre effectivement l’addition est salé, pas de plat à – de 15€ et pas de dessert à – de 10€.

    En tant qu’habitants de la place Jean Macé on en fera pas notre cantine, mais top pour apéro ou cocktail en soirée au bar.

  8. On soulignera que c’est encore une nouvelle enseigne de qualité qui ouvre dans le 7e. Ce quartier est décidément très bien et c’est un bonheur d’y être. Le travail sur les commerces y est remarquable (séance de ravissement et d’égotisme offert par la maison).

    Je n’ai pas encore eu le temps de goûter. J’inaugure le lieu le 4 mais je pense faire un tour avant histoire de faire mon propre avis. On m’a aussi parlé d’un mojito un peu cher. On va voir. Merci pour l’article.

  9. A quand la contre visite?
    Oui parce que pour dire qu’un restau est [bof!] ou [tip top!] il faut tout de même y être allé plusieurs fois. Cependant je vous l’accorde, ok, ok un plat de pates pour >15€ et un dessert à 10€ ça fait un peu mal aux fesses…
    Une question à laquelle je n’ai pas eu de réponse dans la lecture :[industriel] ou [fait maison]?
    Il ne nous reste plus alors qu’à tester le bar, à moins que vous ne nous devanciez…
    En revanche pour l’hotel perso je laisse ça aux touristes, parce que même avec du Starck, je ne suis jamais aussi bien que chez moi!!
    🙂

  10. Moi j’ai testé le bar hier soir (de 20 h à minuit)… Ambiance très sympa assez conviviale. Barman agréable et bonne music. Mais je confirme le mojito est pas donné, 13 euros !!! Je pense quand même emmener ma bande de copine… bonne clientèle.

  11. Nous y sommes allée à 5 filles pour un anniversaire et nous sommes unanimes: le rapport qualité-prix n’y est pas du tout!
    Nourriture bof-bof à prix exorbitant.
    Nous ne regrettons cependant pas d’y être allées pour un anniv: ambiance sympa, personnel charmant, l’endroit est assez dépaysant!
    Par contre, je n’y retournerai pas pour autre chose qu’un apero (version luxe): le mama shelter ne vaut pas tous les € qu’on lui laisse!

  12. J’y suis allé hier soir…

    Bon déjà, pour trouver l’endroit, c’est la croix et la bannière… les vitres sombres ne permettent pas de bien voir l’intérieur, pas de devanture explicite… juste une plaque « taille médecin »… résultat on s’est garé devant (sans savoir), on a fait le tour du paté de maison et on a enfin trouvé, par hasard…

    Bref, niveau déco c’est sympa: à mon sens pas non plus extraordinaire, mais cela reste une question de goût, donc bon..

    Les cocktails sont très bons, originaux et bien dosés, servis rapidement.
    Nos plats étaient bon aussi, rien de transcendant (le tartare par exemple était bien préparé, au couteau, les frites étaient bonnes, sans plus, mais avaient une découpe laissant penser que c’était du surgelé…).
    Le vin, un Viré Clessé, était très bien. Servi frais, bref RAS.
    Les desserts classiques mais aussi bien exécutés. A noter le vacherin déstructuré: glace vanille (1L !!!!), crème chocolat, meringues, crème fouettée. A prendre pour 5 personnes minimum !

    Service sympa et compétent.

    Par contre, je rejoins les commentaires: les tarifs sont proprement exorbitants.
    Vu la qualité des produits servis il faudrait baisser de minimum 30% les prix de la carte pour que le consommateur n’ai pas l’impression de se faire arnaquer en fin de repas. Car ok, les prix sont affichés et on commande en connaissance de cause, mais pour ces tarifs là, et sachant que le Mama Shelter se revendique d’Alain Senderens, on est forcément déçus (par les frites surgelées et non maison, par les 3 boules de glace (7 euros) bonnes mais aux parfums ultra classiques, etc.)

    Bref, j’y ai passé une bonne soirée entre amis, le bon service aidant, mais je n’y retournerai clairement pas, ni ne le recommanderai autour de moi, car il y a nettement mieux sur Lyon pour un tarif approchant, dans des coins beaucoup plus sympas…

    JP

  13. Personnellement avec mes amis nous y allons parce que les DJ sont vraiment bons !!
    DJ Izo, Krisfader et TerrorMike mettent toujours une superbe ambiance.

    Plus pour animer un début de soirées que pour le dîner, on a vraiment envie de bouger, mais il n’y a malheureusement pas de piste, l’espace de devant est mis au profit de quelques tables pour accueillir les clients désirant se rassasier….grave erreur…
    Les plats sont super gras, les pris bien trop élevés et les cocktails plus que légers….

    Pourtant on y retourne, la musique est trop bonne !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*