Ah les chats…

Ah les chats et Internet…

Ah les chats et Internet et Lyon69…

Une grande histoire d’amour… Les LOL-Cats (ou chats facétieux pour le non-anglophones) sont maintenant partie intégrante du web. Véritables icônes animalières du web, les félins règnent en maitre sur la toile.

De nombreuse fois, nous nous sommes dit que les chats allaient finir par lasser, qu’on passerait à autre chose (aux loutres ou aux pandas roux, …) et puis BIM un nouveau délire LOLofélin débarquait et remettait les choses à leur place : LES CHATS SONT A JAMAIS LES MAITRES DU NET.

En ce moment la mode est au breading cat : un mème bien débile consistant à affubler son chat d’une tranche de pain autour du cou pour lui donner l’apparence d’un lion. Comme souvent avec ce type de délire, on ne sait pas vraiment d’où c’est parti, mais force est de constater que l’emballement pour le concept est total, que tout le monde publie sa version du Breading Cat et que même la presse sérieuse en parle.

Chez Lyon69, on adore les chats et on adore les trucs débiles. On a donc testé pour vous le breading cat.

Etape 1 : Trouver le bon chat

Les photos de breading cat donne l’impression que la manipulation est facile, c’est FAUX ! Étrangement les chats ne sont pas pleinement convaincus par le principe. Il vous faudra donc un chat docile ou un peu endormi qui préférera glisser sa tête dans le trou de mie plutôt que de lutter.

Chat disqualifiée: Wooky, femelle de 3 ans peureuse-Chat retenu: Punk Skin, male de 5 ans un peu con con

Etape 2 : Trouver la bonne tranche de pain

Comme le chat, la tranche de pain ne se laissera pas faire. Si le pain de mie s’avère adapté à la situation sa fragilité mettra vos nerfs à rude épreuve et pourra transformer votre expérience en drame domestique (miettes de mie éparpillées, animal apeuré, griffures, larmes et sang…).

Heureusement un bon coup de grille-pain solidifiera la tranche et rendra la manipulation plus aisée.

Pain retenu : pain de mie complet et bio (ben oui on est des gros bobos).

Etape 3 : Assembler

Idéalement faites vous aider d’un ami. Préparez votre appareil photo. Demandez à votre ami de tenir le chat fermement, et hop enfilez lui vite la tranche de pain autour du cou. Faites passer ou non les oreilles en fonction du rendu souhaité. Dépêchez-vous de prendre un ou deux clichés puis relâchez le chat. Rigolez un bon coup.

Etape 4 : Admirer le résultat

Au final c’est super génial. On vous invite à tester chez vous et à nous envoyer vos créations.

On résume en image pour ceux qui n’ont pas compris :

Attention : le graphique ne doit pas être interprété comme une invitation à mettre son chat dans le grille-pain : c’est mal !

Aucun animal n’a été blessé pour la rédaction de cet article (on ne peut pas en dire autant des maitres.)