Punta-Cana

Dans la série « J’adore mon boulot » outre le fait de gérer ce super site qu’est CityCrunch, je m’occupe aussi de la communication digitale (oui, ce terme est pompeux) de certaines marques et entreprises. Parmi elles, l’Office de Tourisme de la République Dominicaine.

Même si leurs bureaux sont situés à Paris, il m’arrive assez régulièrement de devoir me rendre dans ce beau pays des Caraïbes pour couvrir des événements, ramener des photos ou accompagner des blogueurs (A ce stade de l’article vous devez me détester, pas vrai ?)

Yummy

Lors de mon dernier séjour, je me suis dit que ce serait une bonne idée de profiter du déplacement pour réaliser un City Guide pour notre nouvelle rubrique Bon Voyage. J’ai donc sacrifié quelques virées à la plage et autres dégustations de rhum (vous me haïssez toujours ?) pour les passer devant mon écran à préparer des bons plans et des bonnes adresses dominicaines.

Il faut dire que mon dernier séjour, bien qu’assez court (4 jours) représentait ce, qu’à mon sens, la destination a de mieux à offrir : un mix parfait entre détente et culture.

2 jours de cool à Punta Cana

Punta-Cana-coolPunta-Cana-2

Il n’y avait absolument rien il y a 50 ans dans cette région située à la pointe est du pays, juste des palmiers à perte de vue et des kilomètres de plages. Aujourd’hui, il n’y a toujours pas grand chose, si ce n’est de nombreux complexes hôteliers assez éloignés les uns des autres et plutôt bien intégrés dans leur environnement (Pas des grands immeubles mais des bâtiments imitant le style colonial intégré à des palmeraies…. Ce n’est pas la Côte d’Azur, quoi !). Certes pour le côté authentique on repassera, mais l’impression d’être au paradis est bien réelle.

Punta Cana est la destination parfaite pour un break farniente où les journées se résumeront à : sieste sous les palmiers, nage dans la mer des Caraïbes et apéro dans la piscine… Personnellement les gros complexes all inclusive ne sont pas ma tasse de thé (ou plutôt mon verre de rhum Brugal – lire à boire et à manger en République Dominicaine) mais on trouve facilement des petits hôtels plus intimistes avec piscine en bord de plage.

Les activités dans la région sont nombreuses : cours de surf, accrobranche dans la forêt tropicale, balade en bateau, etc… Difficile de s’ennuyer. Lors de ma dernière visite on a enchainé tyrolienne géante, baignade dans trou d’eau bleu, Zorb ball, Segway et virée en mer, en moins de 48h…

🌴 Voir mon TOP 5 des choses à faire à Punta Cana

Punta Cana est un petit Éden sur terre mais offre peu d’occasions de découvrir le quotidien des Dominicains, c’est pourquoi vous devez vous rendre à Santo Domingo (Saint Domingue en VF) la capitale du pays.

2 jours de découverte à Santo Domingo

Santo-DomingoSanto-Domingo-2

L’histoire de Santo Domingo est d’une richesse incroyable. Fondée en 1496 par Christophe Colomb et sa clique, c’est la toute première ville du Nouveau Monde. Se balader dans le quartier colonial de Santo Domingo c’est faire un bon de 500 ans en arrière et découvrir au détour d’une rue, la toute première église, la toute première université, le tout premier bar de l’Amérique.

100 ans plus tard, la ville est attaquée par le fameux Corsaire Francis Drake. C’est Pirates de Caraïbes en beaucoup plus sanglant et beaucoup moins drôle…

S’en suit ensuite une série d’occupations (Français, Haïtiens, Américains…) et une dictature (Trujillo) qui marquèrent la ville à jamais (durant la dictature Santo Domingo fut même rebaptisée Trujillo Ciudad)

Santo-Domingo-3

Outre le quartier colonial classé patrimoine de l’humanité par L’UNESCO, Santo Domingo possède aussi des quartiers modernes avec des beaux et hauts immeubles, des grands centre-commerciaux et 2 lignes de métro.

🌴 Voir mon TOP 5 des choses à faire à Santo Domingo

Pour aller plus loin

plage-Boca-Chica

Si Santo Domingo et Punta Cana sont un bon combo pour une première visite en République Dominicaine, il serait dommage de limiter le pays à ses 2 destinations. La Péninsule de Samana offre par exemple des paysage à couper le souffle et abrite de nombreuses villes et villages typiques. Sur la côte nord, les vagues de l’Atlantique attirent les surfeurs et kite-surfeurs du monde entier, quant au centre, il regorge de parcs naturels permettant de découvrir une faune et une flore uniques.

J’espère que cet article vous aura donné envie de traverser l’atlantique pour gouter aux joies d’un séjour dans les Caraïbes. Si oui, je vous invite à consulter le guide complet en cliquant sur le gros bouton ci-après. Bonne lecture !

Comment y aller ?

avionLCC

En avion, au départ de Lyon, XL Airways propose chaque semaine un aller-retour entre Lyon et Punta Cana (le mercredi). Vous pouvez ensuite vous rendre à Santo Domingo par la route express en 2h.

Toutes les informations sur votre vol au départ de Lyon pour Punta Cana.

Payez moins cher votre parking à l’aéroport : le code promo BONPLANCITYCRUNCH vous donne droit à une réduction supplémentaire de 10% sur votre parking lors de sa réservation en ligne.Limité aux 200 premières utilisations, utilisable 1 fois par client.

Informations et réservations sur www.store.lyonaeroports.com

Logo-CityGuide-Rep-Dom

5 commentaires

  1. Je n’ai pas de bons plans à proposer, mais faire un tour en Haïti vaut aussi la peine même si c’est plus pauvre et moins développé au niveau touristique. Les Dominicains n’aiment pas les Haïtiens pour des raison historiques et il y a du racisme dominicain (tout comme il y a du racisme français), mais comme partout il faut user de son bon sens et de son jugement. De plus, le français est l’une des deux langues officielles.

  2. C’est ce qu on appelle un publi reportage mais au moins l’auteur annonce la couleur et ne se contente pas de faire un copié-collé de brochures touristiques. Le ton est sympa, l’oeil curieux et l’on a hâte de lire sous sa plume une véritable enquête sur ce pays qui a tellement plus à offrir aux touristes que la trop connue Punta Cana 😉
    PS: Aucune jalousie de ma part , moi j’y réside 365 jours par an 😉
    PS suite: un coup de coeur pour la Playa de los Piratas à découvrir sur mon blog

    1. Merci Tina pour ton commentaire.
      Publi-reportage : oui et non.
      Oui parce que comme je l’écris en début d’article, l’Office de Tourisme de la Rep. Dom est un des mes clients.
      Non, car on ne m’a rien imposé quant aux contenus, j’ai parlé des lieux, adresses et activités que j’ai moi même testé et aimé.

      Quant à Punta Cana, je sais qu’il y a des choses beaucoup plus authentiques que Punta Cana. Mais nous sommes sur un site lyonnais et actuellement seul Punta Cana est desservie au départ de l’aéroport. Je trouvais donc ça plus logique de parler de Punta Cana que des autres destinations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*