QyroolJe me souviens, en primaire, la maîtresse nous demandait souvent de raconter notre week-end. Tout le monde attendait impatiemment son tour, persuadé d’avoir eu le week-end le plus merveilleux, sans prêter une oreille attentive aux péripéties infantiles de ses petits camarades.Aujourd’hui, rien n’a vraiment changer, les bloggeurs s’écoutent parler (ou plutôt écrire), persuadés que tout ce qu’ils disent est d’un intérêt primordial pour l’humanité (ou du moins pour la blog sphère). J’ai donc décidé de vous raconter mon week-end.Vendredi Soir :

Summum de la loose :  LeSud et moi, nous avons regardé Thalassa, tel un vieux couple de pré-retraité…
Au début on était pourtant motivés pour faire un truc de vraiment exceptionnel (comme aller se louer un DVD) mais le sujet nous a happé tel un siphon :
Sidney, Australie.
Comme on prévoit une petite virée au pays des Kangourous pour l’automne, on été obligé de regarder.Samedi matin :
Ma chérie a une urgence au boulot, me laissant le chat et moi dans les chaleurs sous-couettales.
Pour faire bien, je me force à me lever pour faire un minimum de ménage et préparer cette bonne recette. Afin de parachever mon image de petit ami parfait, je vais jusqu’au balcon pour couper une petite fleur et la mettre dans un vase sur la table du salon. Ca fait trop la classe, non ?

Samedi aprèm :
Grosse sieste. Je dois passer voir un pote qui enregistre en studio son prochain album et dont je réalise la pochette. J’ai perdu son numéro de portable. Du coup, gère pendant une heure dans le quartier à trouver l’adresse, en vain.

Découragé, je m’offre un tour à Botanic. Je claque un fric fou en plantes, en pots, en truc pour chats. Une nana tente de me vendre des croquettes pour chat à 27€ le paquet. Combien de Somalien pourrait- on nourrir avec 27€ ?  

Samedi soir :
On retrouve SisterPink dans son super appart avec vue, en plein centre ville. La pauvrette a passé sa soirée du vendredi à l’Apériklub et a trouvé ça super. On peut vraiment trop rien dire car on a regardé Thalassa…
On décide d’aller boire un coup à l’Eden Rock. Les filles prennent un cocktail hors de prix, qu’on leur sert dans des micro verres. Et dire que certaines personnes trouvent le prix du litre d’essence cher !!

Pus tard on se dirige vers la place des Terreaux, pour voir ce qu’il s’y passe. C’est sensé être la fête car Lyon est Champion de France de foot et qu’ils vienent de mettre 8 buts à l’équipe adverse. Je n’aime pas trop le foot, comme expliqué dans cet article, mais il y le groupe Zenzilla sur scène alors ça passe.
1h30 du mat, les joueurs arrivent. 20 000 blaireaux hurlent leur joie, anéantissant l’intérêt musical de la soirée. On rentre à pied juste à la maison car depuis peu, on a peur de vélos.
Dimanche matin :

ZZZZ ZZZDimanche aprèm :

ZZZZ ZZZDimanche fin d’aprèm :

Direction le Parc de la Tête d’or. On s’empiffre de gaufres, on fait des grimaces aux singes, aux éléphants et aux girafes, on slalome entre les trop nombreuses poussettes pullulant dans le secteur.

Dimanche soir :
Un bon DivX : Wallace et Gromit et le lapin-garou. Moi j’ai bien aimé les lapinous qui tourne dans la machine à aspirer les lapins : ça avait un je-ne-sais-quoi d’hypnotique. Du coup j’ai bien dormi…

Voilà, tout ceci était d’un interêt flagrant.
Promis je ne recommencerais pas…
Pour ceux qui trouvent que ce week-end manquait de sexe je vous invite à lire l’article de Flow intitulé La vie sans sexe.

tags technorati :