Le MOCA (ou Museum of Contemporain Art) de Lyon entame sa nouvelle saison avec 3 expositions très différentes mais toutes intéressantes et très représentatives de notre époque.

La région humaine :
Dans le cadre du Septembre de la Photo, une vingtaine d’artistes présentent leur vison de la race humaine à travers la ville, le travail, le lien social, etc….
Notre coup de coeur : la série avec les grillages de différents endroits de la terre : des paysages différents, mais toujours le même grillage.

Chiho Aoshima – Mr. – Aya Takano
3 artistes japonais exposent leur création personnelle. Chez ces trois artistes, l’inspiration Manga est flagrante et les oeuvres sont peuplés de personnages colorés, disproportionnés et aux traits caricaturaux.
Chiho Aoshima, présente des mondes remplis de jeunes filles, de zombies, de papillons et de plantes avec un souci du détail qui enchante les pupilles.
Mr. expose des oeuvres avec d’enfants peu vêtus gambadant et jouant, un coté pédophile émane des ces toiles malgré l’absence totale de connotation sexuelle.
Aya Takano, quant à elle, fait du sexe, le point central, de son oeuvre, en proposant un univers subversif dans une iconographie assez traditionnelle.
Notre coup de coeur : les immeubles mihomme miinsecte de Chio Aoshima et les statues à grosse têtes de Mr.

Robert Morris
Présentation de deux oeuvres assez encombrantes : Threadwaste (ou le plus gros mouton que vous pourriez trouver sous votre canapé) et Portland Mirrors (ou comment agrandir une pièce avec des miroirs).

Les 3 expositions sont présentées jusqu’au 31 décembre 2006.
Pour plus d’infos consulter
le site du MOCA