Quoiden

Aujourd’hui pas de bons plans, de bonnes adresses ou de tuyaux sous le coude, du coup je me suis auto-interviewé, non pas parce que je suis schizophrène ou égocentrique (enfin si un peu, comme tout blogueur qui respecte…) mais parce que cela permettra de vous donner quelques nouvelles des projets en cours.

Bonjour Monsieur Qyrool, comment allez-vous ? Quoi de neuf chez Lyon CityCrunch ?

Je vais bien merci et Lyon CityCrunch aussi. Le site poursuit lentement sa mue. Le petit blog est devenu grand. On est un peu mieux organisé et le nouveau nom (Lyon69 est devenu Lyon CityCrunch en octobre 2012) est maintenant bien installé. Certes on est un peu moins à la cool qu’au temps où on était lu que par nos proches, mais avoir un peu plus de notoriété permet aujourd’hui de concrétiser des projets bien plus sympas.

En parlant de projet, où est en la Pochette Surprise ?

Le succès de la pochette surprise nous a réellement bluffé. Je trouve ça étonnant mais aussi très gratifiant qu’autant de gens nous aient fait confiance sur ce projet (des partenaires comme des gens qui ont acheté la pochette sans savoir ce qu’elle contenait). Du coup, afin de répondre à la demande, une personne est venue renforcer l’équipe et s’occupera à 100% de ce projet. J’espère que la 3ème édition sortira d’ici à la fin du mois et qu’elle sera disponible dans des volumes permettant de satisfaire tout le monde.

Qu’est-il advenu de la chronique Lyon CityCrunch dans l’émission La Quotidienne sur TLM ?

L’émission a été stoppée en décembre dernier et donc la chronique avec. Mes brillantes interventions n’ont pas permis de faire exploser l’audience et accourir les annonceurs. C’était très sympa de faire cette émission et, soyons honnête, c’était très bon pour l’ego de passer à la TV même sur une chaine locale. Le format vidéo est, à mon avis, très intéressant, même sur le web où l’écrit règne en maitre, du coup, on réfléchit à quelque chose, mais c’est trop tôt pour vous en dire plus.

Y a t-il d’autres projets en cours ?

Oui, plein ! Je n’ai pas encore soigné ma boulimie de projets. Les prochains CityCrunch Live ont déjà été imaginés et on espère les mettre bientôt sur pied. Dans la catégorie évènement, on va prochainement vous donner RDV pendant les Nuits Sonores pour un Extra! qui s’annonce très végétal. Enfin et pas des moindres, une nouvelle version du site sera disponible d’ici quelques jours.

Que proposera cette nouvelle version du site ?

Je n’en dis pas trop pour garder un peu de surprise, mais on a mis l’accent sur 3 points :
Le premier, ce sont les lecteurs, qui bénéficieront d’un espace membre leur permettant de lister leurs bons plans favoris, mais aussi de nous soumettre des idées d’articles ou nous alerter d’un bon tuyau sortie à Lyon.
Le second, ce sont les quartiers. Lyon est riche de ses quartiers très différents. On va essayer de retranscrire ça à travers cette nouvelle version.
Enfin le troisième, c’est l’identité graphique, notre talentueuse chroniqueuse Milie (graphiste dans la vraie vie) a créé tout un univers autour de Lyon CityCrunch. D’ailleurs, voici quelques visuels :

Capture d’écran 2013-03-11 à 17.56.38

Capture d’écran 2013-03-11 à 17.58.23 Capture d’écran 2013-03-11 à 17.57.50 Capture d’écran 2013-03-11 à 17.57.39

Que sera Lyon CityCrunch dans 6 mois / 1 an ?

La mue se poursuivra, on apprête à greffer la dernière brique de la transformation petit blog->vrai site. Il s’agit de fixer un modèle économique viable à tout ça. En gros ce faire plein d’argent sur le dos de nos lecteurs. HAHAHA$$$ !

second-degre

C’est un beau projet tout ça. Mais vous regrettez pas l’époque où le site était un simple blog ?

C’est vrai que je repense parfois à ce temps où on écrivait quasiment que pour nous et pour une dizaine de personnes qui nous suivaient. Il y avait une connivence et une complicité avec les lecteurs qui n’existent plus aujourd’hui. Les private jokes n’ont clairement plus leur place. Mais c’est aussi vraiment chouette de voir qu’on a réussi à embarquer un si grand nombre de gens (plus de 6 000 fans sur notre page FB) dans notre délire. Je ne sais pas si le blog existerait encore si il était resté comme il était. Un jour où l’autre la démotivation l’aurait remporté sur l’envie d’écrire. Là, savoir qu’autant de gens attendent avec impatience notre prochain article, évènement débile ou concept farfelu, nous pousse à continuer et nous encourage à proposer toujours plus de fun pour croquer la ville de Lyon à pleines dents.

Merci Qyrool, pour cette interview

Tout le plaisir est pour moi, Qyrool.