fond ecran Lyon CityCrunch
La cervelle de canut

Pour ce début janvier, mettre en avant la seule spécialité lyonnaise basse calorie me semblait être une idée de génie (alors que tout le monde sait bien que c’est le mois de la raclette et absolument pas celui du régime).
La cervelle de canut n’a de dégoûtant que le nom, puisque pour une fois, aucun animal n’aura été éviscéré pendant la réalisation de ce plat typique régional. 
Ce plat était apprécié des Canuts, les ouvriers tisserands lyonnais. Il se compose principalement d’un fromage blanc ou d’une faisselle battu, d’herbes ciselées (persil, ciboulettes, cerfeuil…), d’échalote, d’ail et d’un filet d’huile d’olive qui lui donne ce petit côté méditerranéen bien frais.

On grignote la cervelle de canut à l’apéro en trempouillant sa tranche de pain grillée (accessoirement préalablement frottée à l’ail) ou en accompagnement de pommes de terre vapeurs.

Mettez un peu de cervelle sur vos écrans (beurk)

  cervelle de canut Lyon CityCrunch  

>> Hop ! pour un grand format avec calendrier <<

>> Clic, pour un grand format sans calendrier <<

>> Et là pour habiller ton smartphone <<

Pour trouver nos anciens fonds d’écran, c’est par ICI !


Quoi?! Vous ne suivez pas encore Lyon CityCrunch sur Instagram? Oh lala ! C'est par ICI.

2 commentaires

  1. Rrrroooh! Moi aussi j’aime bien mettre de l’huile d’olive dans le mélange ! Mais présentez cette lyonnaiserie ainsi c’est sauvage ! Demande aux canuts s’ils zzaavaient d’lhuile d’oooolive!!! C’est pas un tatsiki les minous!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*