C’est une première !

Après avoir parcouru une bonne partie de l’Europe (et certains coins du monde) en large et en travers, on s’est dit que ça pourrait être pas mal de se faire un petit city break en France. On a la chance d’habiter dans l’un des plus beaux pays du monde (#chauvin) il serait dommage de ne pas en profiter.

C’est donc ce qu’on a fait, pas plus tard que le week-end dernier, en allant passer un week-end en Bretagne, à Rennes et Saint Malo plus précisément.

Voici le récit de nos aventures…

En fin d’article vous trouverez toutes les bonnes adresses et les lieux que nous avons visités durant notre séjour.

Week-end en Bretagne, jour 1 : Découverte de Rennes et tournée des bars

Résumé de la journée

Après-midi : arrivée à Rennes
Soir : visite du centre ville et tournée des bars

12h00
On claque la bise aux collègues et on prend la direction de l’aéroport. Si sur la carte, la Bretagne peut paraitre loin, en avion c’est à 1h15 de Lyon. Et comme on reste en France, on évite le passage aux douanes. Pas la peine d’y être 4h avant !

17h30
On a atterri à Rennes, un coup de taxi plus tard nous voilà en plein centre. On pause nos sacs à l’hôtel (le génial Magic Hall) et on part découvrir la ville.

18h00
On passe sous les Portes Mordelaises, marquant les anciens remparts de la ville et nous plongeons dans le coeur de la cité. On est tout de suite séduit par l’ambiance, vieilles pierres, maisons à pans de bois et petits bars partout… Le sourire des gens attablés en terrasse est extrêmement contagieux !

19h00
On s’engage dans les rues un peu au hasard, se laissant porter par l’atmosphère de la ville et par la lumière tombante du jour. On finit par déboucher sur la Place de l’Hôtel de Ville où se déroule un concert dans le cadre de Transats en Ville, un des festivals de l’été à Rennes. On se joint à la foule pour enchainer quelques pas de danse.

20h00
Les food trucks de la place nous font de l’oeil mais on a réservé à la Crêperie Saint Georges, réputée pour être l’une des meilleures de la ville. Arrivés sur place on découvre un lieu atypique où tout à été fait pour casser un peu la tradition aussi bien sur la carte que dans la déco. On se régale de crêpes au sarrasin joliment présentée.

> Voir nos carnets de bonnes adresses à Rennes

21h30
Repu, on entame une balade jusqu’au Mail. Le crépuscule sublime le panorama depuis le Pont de Bretagne. Notre promenade digestive s’arrêtera au Bar La Biche autour de 2 pintes de bière.

22h30
On prend ensuite la direction de la rue George Dottin où une grosse fête de rue a été organisée par Les Gerards et la Route du Rock. Sur place quiz, jeux de mots, ambiance utlra cool et bières à gogo. On passe un super feel good moment !

00h00
Toujours pas fatigués, on s’engage sur la rue Saint Michel, connue pour être la rue de la soif la plus mythique de France et de Navarre ! La densité des bars y est exceptionnelle. On enquille encore quelques bières ici et là…

00h30
On finit sur la terrasse du Ty Anna Tavern, un bar-concert breton plutôt cool. Un DJ sans âge passe des morceaux de funk tout aussi datés, mais les gens dansent et leur énergie est communicative… On fait la fermeture du bar avant de retourner à l’hôtel situé pas très loin.

1h30
Sleep.

Week-end en Bretagne, jour 2 : street art et architecture à Rennes et découverte de Saint Malo…

Résumé de la journée :

Matin : Marché des lices et exposition au Couvent des Capucins
Après-midi : balade street art et architecture
Soir : Balade dans Saint Malo et feu d’artifice du 14 juillet

9h30
Ca pique un peu. Heureusement le petit-dejeuner fait maison de l’hôtel nous remet d’attaque.

10h30
On part découvrir le Marché des Lices (qui porte très bien son nom). C’est le grand marché de Rennes. Il y a une partie en extérieur assez classique et 2 halls où on trouve viandes, produits locaux et autres réjouissances. On s’enfile une classique galette saucisse achetée à un camion, en guise de deuxième petit déjeuner.

11h00
On continue notre promenade dans le centre. On repasse par la rue Saint Michel qu’on découvre sous un autre aspect. Au dessus des bars s’affichent de très belles maisons colorées à pans de bois.

11h30
L’expo présentée au Couvent des Jacobains nous fait de l’oeil. « Debout » c’est son nom, présente des oeuvres issues de la collection Pinault. On achète nos tickets et parcourons l’exposition en allant de surprises en surprises. Les oeuvres sont à la fois drôles, flippantes, choquantes… Aucune d’elle ne laisse indifférent et plusieurs révèlent différentes facettes au fur et à mesure qu’on s’en approche. C’est certainement une des meilleurs expos que nous ayons vu cette année alors si vous êtes dans les parages foncez !

12h30
On se fait un break déjeuner au Hangar, un lieu fort sympathique aux allures de beergarten urbain proposant une street food maison. On craque pour le fish and chips, un régal !

13h30
Le soleil commence à bien cogner, mais pas de quoi nous décourager pour la suite. Cet après-midi on a décidé de se faire un petit parcours street art et architecture. On débute du côté du Pont Bagoul. Sous la trémie se trouvent des fresques immenses tandis que l’impressionnant Les Horizons, les twins towers rennaises imaginées par l’architecte Georges Maillols dominent le paysage.

14h00
On passe ensuite devant le Cap Mail, un immeuble récent construit par Jean Nouvel en bord de la Vilaine.

14h15
On remonte ensuite le boulevard de la Tour d’Auvergne, jusqu’au Skate park de l’Arsenal. Sur place, on fait quelques photos et on discute pas mal avec les skateurs locaux. La vie à l’air plutôt cool à Rennes si on en croit ce qu’ils nous racontent. On finit par leur emprunter un skate pour tenter quelques tricks avant de repartir (surtout ne pas se tordre la cheville ça serait con pour la suite du périple). Derrière nous l’impressionnant Tribunal imaginé par le cabinet d’architectes Brajon Nicolas Ressaussière semble nous surveiller d’un air menaçant. Skateboarding is not a crime !!!

15h00
On trace ensuite sur le Boulevard du Colombier où un mur entier longeant la voie ferrée est dédié au street art. Les graph, tels des herbes folles se sont répandus bien au delà du périmètre alloué puisque des oeuvres s’affichent sur les murs d’en face, au sol et même sur un parking entier…

15h30
On traverse le quartier Colombier, un rare exemple d’architecture sur dalle à peu près réussi. En son centre se dresse, haute de 100m, la tour de l’Eperon. Imaginé par Louis Arretche, cet immeuble propose un jeu de fenêtres et balcons créant des motifs répétés assez stylés.

16h00
On prend maintenant la direction du nord. On traverse la place de la République, on passe devant le Musée des Beaux-Arts, puis remontons la Vilaine le long du Quai Emile Zola… pour arriver enfin à Parc du Thabor, le joyau vert de la ville.

16h30
On s’offre une petit pause rafraichissement à coups de Breizh Cola au milieu de ce magnifique jardin. L’ambiance est tellement détendue qu’on se reverrait bien rester là jusqu’à la tombée du jour, mais on a un train pour Saint Malo dans moins d’1h30.

17h00
Sur le chemin du retour on passe devant la Barre Saint-Just, une autre claque architecturale due à Georges Maillols.

17h45
On a récupéré nos sacs à l’hôtel. On a couru jusqu’à la gare, mais ça y’est on est dans le train.

19h00
1h de TER et 5 minutes de bus plus tard, nous voilà aux portes de Saint Malo Intra Muros. On part à la découverte de la ville fortifiée. A cette époque de l’année, c’est bien sûr touristland mais l’atmosphère est très sympa. On s’amuse à se perdre dans les ruelles, à rentrer dans les boutiques plus ou moins authentiques… Ca sent bon les vacances !

20h00
On s’attable au Cargo Culte, un petit resto qui propose une cuisine maison simple et sans chichi. Après une salade et des tartines on ne résiste pas à commander un camembert fondu… J’en bave encore rien que d’y repenser…

21h30
En guise de dessert, on se tape l’interminable queue pour gouter aux glaces de chez Sanchez. Finalement ça avance plutôt vite et on se retrouve rapidement avec une gargantuesque glace Cheesecake et noix en main. Miam !

22h00
On suit la foule qui se presse sur le bastion de Hollande pour profiter du feu d’artifice. Le soleil termine tout juste sa course en plongeant dans l’océan. C’est magnifique.

23h00
Boom, Bam, boum, Badaboum…

23h00
On va boire un dernier verre à l’Aviso, un véritable bar de corsaires. Le choix des bières est large et varié et les petits perruches qui virevoltent autour de nous rendent le lieu atypique !

0h00
On est resté sage ce soir, on se couche à la même heure que Cendrillon…

Week-end en Bretagne, jour 3 : bateau et plage à Saint Malo

Résumé de la journée :

Matin : balade en bateau
Midi : resto sur la plage
Aprèm : baignade
Soir : retour à Rennes puis à Lyon

10h00
Sensation littoral nous a donné RDV à la Cale de la Bourse pour un petit tour en bateau. A notre grande (bonne) surprise c’est un voilier traditionnel qui vient nous chercher. On monte à bord et nous voilà partis pour une promenade maritime de 2 heures. Après avoir quitté le port on hisse les voiles et on s’élance sur l’Océan.

Week-en_Bretagne

10h30
Le vent est trop faible pour nous permettre d’atteindre une grande vitesse, mais la balade est assez grisante. On passe devant le Grand Bé qui abrite la tombe de Chateaubriand, puis faisons cap en direction du Fort de la Conchée.

11h00
Après avoir tenté, en vain, de pêcher du maquereau, on se dirige vers les côtes de Dinar. Des somptueuses villas plus impressionnantes les unes que les autres bordent la côte. Ca sent les gens, très très riches, mais c’est quand même incroyable à voir.

12h00
On est de retour au port. On remercie notre sympathique capitaine et sautons dans un taxi pour aller manger aux Charmettes, un bar-resto de plage situé du côté de la Plage de la Hoguette. On déguste des fruits de mer face à la mer : c’est le pied ! La bouffe est bonne, le cadre est parfait et le personnel sympa. On passe un super moment.

13h00
On aurait bien aimé attaqué l’après-midi par une activité nautique, mais le coefficient de marée est trop important et le vent est quasi nul. On se contentera d’une baignade (han, il faut attendre 1h après manger avant d’aller se baigner !), ce qui est déjà très cool. L’eau est d’un bleu saisissant et n’est pas trop froide. L’océan se retire à une vitesse folle, agrandissant la plage à vue d’oeil.

14h00
On décide de revenir Intra Muros à pied, en passant par les bords de plage. On longe des maisons plus canons les unes que les autres…

14h30
On fait quelques emplettes gourmandes dans Saint Malo. Des épices chez l’incontournable Roellinger et un kouign amann chez la Maison Galland. Dans les rues l’ambiance commence à monter à l’approche de la finale de la Coupe du Monde de foot. Allez les bleus.

15h30
On est dans le train qui nous ramène à Rennes avant le retour pour Lyon. On a un créneau réduit mais qui nous permet de regarder le match. On croise les doigts pour qu’il n’y ait pas de prolongation.

17h00
On est sorti de la gare et on a trouvé un bar qui diffuse le match. On crie, on chante, on stresse avec les nombreuses personnes attroupées autour de l’écran.

19h00
La France a gagné ! On file prendre notre avion ! Quel fin de périple !

En résumé

On a passé 2 jours vraiment cool en Bretagne. Le combo Rennes-Saint Malo était parfait pour mixer ambiance urbaine et atmosphère de bord de mer. On a été autant touché par la beauté des paysages et des villes que par la sympathie des Bretons. Ce week-end est la preuve qu’on n’a pas besoin de partir bien loin, ni même de quitter le pays pour vivre des moments exceptionnels. Bref, quand est-ce qu’on y retourne ?

 


Comment y aller ?

avionLCCEn avion, easyJet et Hop! desservent Rennes. Il y a jusqu’à 4 vols par jour donc vous pouvez vraiment vous organiser au mieux en fonction de votre planning. Pour rejoindre le centre ville depuis l’aéroport de Rennes prenez le bus 57, le trajet dure une vingtaine de minutes.

Plus d’info sur les vols Lyon-Rennes sur le site des Aéroports de Lyon


Nos Bons plans

Payez moins cher votre parking à l’aéroport
Le code promo BONPLANCITYCRUNCH vous donne droit à une réduction supplémentaire de 10% sur votre parking lors de sa réservation en ligne.
Limit
é aux 200 premières utilisations, utilisable 1 fois par client.
Informations et réservations sur www.store.lyonaeroports.com

Trouvez le meilleur prix pour vos billets d’avion pour Rennes.
Le site des Aéroports de Lyon recherche pour vous les meilleurs offres parmi toutes les compagnies desservant la destination au départ de Lyon.
Vous êtes sûr d’obtenir le meilleur prix.
Trouvez un billet d’avion pour Rennes au meilleur prix

Trouvez un logement pas trop cher pour la Bretagne
L’offre de logement est très variée en Bretagne.
Mais en vous y organisant bien et en comparant les offres vous pourrez vous en sortir sans vous ruiner.
Nous avions trouvé des logements à Rennes et Saint Malo très bien placés et pas trop chers sur Booking
Trouvez votre logement à bon prix sur Booking.com


 

Bretagne-en-3-jours Que-faire-a-Rennes Bonnes-Adresses-Rennes  Que-faire-a-Rennes Bonnes-Adresses-a-saint-malo reserver billet Lyon Palerme

 

 

5 commentaires

  1. La Bretagne en avion ?!! En train, Lyon-Rennes c’est direct, ça prend à peine 4h, y’a pas de douane non plus, ça relie les deux centre villes et ça pollue infiniment moins.
    A quand un partenariat avec la Sncf pour retrouver la raison ? Sinon je sens que le prochain week-end à Grenoble va passer par l’aéroport de Saint-Geoirs… Misère.

    1. Bonjour Stef, merci pour ton commentaire.
      La notion de cout rentre aussi en ligne de compte. A/R à deux un week-end plein mois de juillet :
      > avec le SNCF : 452€ durée 4h de centre ville à centre ville
      > avec easyJet : 260€ (273€ en rajoutant le blablacar pour l’aéroport de Lyon et le bus 57 pour Rennes) durée 4h de centre ville à centre ville.
      Alors certes ça pollue énormément plus mais niveau budget ce n’est pas comparable.

      1. Ben oui, c’est tout le problème. Le jour où l’on paiera le vrai coût du transport aérien, l’avion redeviendra cher. Notamment quand on intégrera le coût de la pollution. Sans même parler du fait que le transporteur ferroviaire paye de lourdes taxes (réseau, électricité, etc), alors que l’aviation très peu (TVA réduite, pas de taxe sur le kérosène). En attendant, on se désole du réchauffement climatique…Mais on a vraiment ce qu’on mérite.

  2. Content que vous ayez passé un bon moment sur Rennes. Concernant la soirée du 13 juillet, c’est dommage que vous soyez aller vous coucher si tôt. Les bars ne ferment pas cette nuit là. Et au Ty Anna, nous avons passé de la musique jusqu’au petit matin.
    Les gens dansaient et l’ambiance était sympathique si on excepte les deux ou trois relous réglementaires…
    Le DJ sans âge… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*