Aujourd’hui débutait la WWDC organisée par Apple sur toute la semaine. En ouverture de cette convention on a eu droit à Monsieur Steve Job en personne. Présentation à l’Américaine bien sur, donc terriblement efficace. Le public était vraiment en délire et je crois même que certains aurait été prêt à se prosterner afin que leur dieu Steve les bénissent et leur transmette de ce geste un peu de son génie.
Pour voir le
discours de Steeve c’est par ici :

Le "D" de WWDC ça veut dire developpers, "ingénieurs informaticiens" en quelques sortes et donc ils en a vraiment beaucoup à cette conférence. Je préfère que les choses soient claires, je ne suis pas informactienne et je n’ai jamais taper la moindre ligne de code de ma vie (enfin si une fois du PHP mais j’étais égaré physiologiquement à cette époque…). Par contre j’ai des amis développeurs, mais qui se soignent.  En bref, je ne suis pas venue à cette sauterie organisé par Apple pour le "D" mais plutôt pour le "C" et aussi par mal pour les deux "W".
Je m’étais un peu rassurée en me disant qu’un "developper" Apple ca devait être un peu plus cool qu’un "developper" tout court. Je prenais en guise de référence, la pub "
Hello I m a Mac" et ben en fait pas du tout ! Un developper Apple c’est tout pareil qu’un developper tout court, à la différence qu’ils répetent souvent "Windows, c’est de la merde".  Les publicités sont donc définitivement mensongères.
Chères lectrices, j’en appelle à la solidarité féminine pour que vous ayez une petite pensée pour moi.

La suite au prochaine épisode.