Le Docks 40-1On continue notre exploration de la Confluence,  le nouveau quartier lyonnais qui, à nos yeux, sera un lieu incontournable pour sortir d’ici un an ou deux.

Mercredi dernier, la team au complète de Lyon69 s’est donc donnée RDV au Docks 40, un nouveau bar-restaurant ouvert à la fin 2009 dans l’un des bâtiments à l’architecture ambitieuse propre à ce quartier.

La première chose qui marque, quand on rentre au Docks 40, est l’immensité du lieu ! Plus de 600m2 dans un style très industriello-épuré qu’on avait déjà apprécié au Domo quelques mètres plus loin.

La deuxième chose est l’horrible écran de LED derrière le bar qui affiche des messages dans un style à rendre jaloux un Amstrad CPC 464 ! Ca fait mal aux yeux et ça a dû coûter une fortune.

Pour le reste la déco est très très soignée.

Le Docks 40-2

On se pose à une table, on commande un mojito, puis deux, puis des tapas, puis à manger car on a encore faim, puis des cafés. On fait la connaissance de Soquette, le chien mascotte de l’établissement.

soquetteEn fond sonore, un groupe de jazz tente d’enflammer difficilement la salle. Il faut dire que c’est loin d’être rempli et que l’immensité du lieu nous donne l’impression que le groupe est sur un autre continent…

23h, on est claqué (on est vieux), on paye l’addition, on s’en va.

Alors, alors, c’était bien ?

On a aimé :

  • La qualité des cocktails et de la bouffe. Les tapas sont bonnes et les plats succulents.
  • Le groupe de Jazz en live.
  • L’impression d’espace assez exceptionnelle pour un bar à Lyon.
  • Le cadre très agréable (bien qu’un peu trop froid selon certains) qu’on imagine encore plus sympa avec une terrasse au bord de Saône en été.

On a moins aimé :

  • Les tarifs. A 7€ la mini assiette de tapas, il vous faudra soit avoir un petit appétit soit un gros porte-monnaie
  • Le service. Pas très efficace, c’est d’autant plus inquiétant qu’il n’y avait pas grand monde. On préfère pas imaginer quand ce sera le rush !
  • L’accès difficile. Forcement le quartier étant encore en plein chantier. Il vous faudra arriver à trouver l’entrée.

Les tests qui tuent de Lyon69.net

Nous avons décidé qu’à partir d’aujourd’hui, nous ferons subir à tout établissement un double test qui servira de base commune à des futures comparaisons.

Test 1 – le mojito : OK
Bien qu’un peu cher, le mojito est réalisé avec brio. La menthe est bien écrasée sans que les feuilles soient hachées évitant tout accident mentho-dentaire en cas de sourire. Le glace est pilée comme il se doit et le dosage quasi parfait. On regretta seulement que le serveur nous ait mis des pailles percées empêchant toute aspiration.

Test 2 – le pipi-room : OK
Les toilettes sont toujours révélateur de la qualité d’un établissement. D’une part parce que c’est une jauge d’hygiène fiable, mais aussi parce que c’est souvent dans ces lieux que les décorateurs se lâchent le plus. Au Docks 40 c’est propre et savamment designé . Mention spéciale pour les longs tuyaux qui tombent du plafond en guise de robinet.

Alors le Docks 40, bon plan ou pas ?

Oui, malgré des prix un peu excessifs et un service pas encore très calé, on ne peut que se réjouir que ce genre d’établissement ouvre à Lyon. On attend de voir avec impatience comment va évoluer le lieu et s’il va réussir à faire salle pleine lors de lives explosifs.

Affaire à suivre…

Docks 40
40 Quai Rambaud, Lyon 2eme
(dans l’immeuble d’Espace)
www.Docks40.com

Crédit Photo : www.b-rob.com pour photos 1 et 2. Photo de Soquette trouvée sur la Facebook Page de Docks 40