bon gueuleton halles de lyon
Salut les Halles, salut le gras, salut le bon goût et la vie !

Je vous aime les halles. 
Grâce à vous, je voyage. Oui, grâce à vous, j’ai l’impression d’être dans une Escapade Gourmande de Petitrenaud à trinquer avec des Maîtres charcutiers, affineurs, cultivateurs et grand chefs aux cols bleu blanc rouge. Ces dealers de miracles que j’adorerais rencontrer et tutoyer (comme le petit môssieur agaçant susnommé). Au sein des Halles, j’ai un air d’accordéon accroché dans la tête qui ne me quitte pas. Cet air bien chiant aux accents de nostalgie, qui te pose un filtre sépia devant les yeux.

Mais assez rêvé, passons à table.

Mâchonner aux Halles, c’est se lever pas trop tard, (ou pas, mais perso, je digère mieux avant 13h), venir le ventre vide (ou pas, mais je vous aurais prévenu), se faire quelques huîtres avec un p’tit ballon sur le mange-debout de la maison Rousseau (ou pas, mais notre – regrettée – chroniqueuse La Molkette, en avait si bien parlé il y a quelques temps) puis prolonger par une quenelle ou une pièce de bœuf & gratin. En arrosant le tout, on peut s’en tirer pour 40€ et une bonne crise de foie, par personne.

Ou alors… on décide se choisir la crème de la crème des producteurs et se faire un « petit » casse-dalle sur mesure, appuyé au zinc d’un comptoir.

fromagerie charcuterie halles de lyon

Liste de courses de ce samedi 29 aout

CIAO CIAO : Épicerie Italienne devant laquelle on bave (tellement tout à l’air sexy), et on pleure aussi (tellement tout est cher). 8 piquillos fourrés au fromage (4,78€).

Charcuterie Bobosse : qui ne fait pas que l’andouille, mais aussi de belles tranches de pâté en croûte de canard aux pistaches (2,45€) et 4 petites gougères au fromage (1,16€)

Fromager – Affineur Mons : Meilleur ouvrier de France Loire à qui je voue un culte depuis des années.
On craque presque d’un commun accord sur un gros morceau de Brisilic (5,07€), du brie et du basilic, tout simplement, à manger à la petite cuillère. Et du Pecorino aux Truffes (5,49€), qui, c’est fou, vont trop bien ensemble.

Constat : le fromage représente ⅓ de mon budget.

tomate et pecorino halle de lyon

Maison Claude : Boulangerie
Un Ciabatta tranchée (2,60€)

Au p’tit Jardin : Épicerie
Une petite grappe de succulentes tomates cerises (2€)

pain et tomates halles de lyon

Au Fer à Cheval : Cette institution locale date de 1970. C’est autour de son comptoir en zinc que toute la bonne humeur des halles se réunit. C’est aussi là qu’on rencontre une population assez hétéroclite (ouvriers, artisans, familles, commerçants, poivrots) venant s’enfourner un petit salé aux lentilles, ou, parait-il, le meilleur croque monsieur de Lyon (je ne demande qu’à voir). Le service est dynamique les vins au poil, et surtout : on peut venir avec son casse dalle.
4 verres de blanc (Macon et Alsace) bien servis pour 10 €

brisilic mons halles de lyon

Total de cette délicieuse amuse-gueullerie : 33,55€ pour 2.

Bon, j’avoue, je ne vous dis pas tout. Si vous passez devant chez Sève, vous craquerez. Et là, tout bascule : 2 fameuses tartelettes à la praline (9,80€)

Verdict :
Aller aux Halles, que ce soit pour remplir son frigo chez un commerçant ou pour manger dans un des nombreux restaurants, ça coûte un bras. Mais dans cette configuration de grignotage (et à condition de rester un peu concentré) vous ne payerez pas plus cher qu’une planche de mauvaises charcut’ dans un bar à vin, en ayant le choix des produits et la certitude de leurs origine.

avis-coup-de-coeur ambiance-decontracte tarifs-pas-donne


Info :
Les halles sont ouvertes tous les jours de semaine, de 7h00 à 22h30 et le dimanche de 7h00 à 16h30. Les commerçants ferment à 19h en semaine, seuls les restaurants ouvrent tard.

Les Halles de Lyon – Paul Bocuse  
102 Cours Lafayette, 69003 Lyon
04 78 62 39 33
www.halles-de-lyon-paulbocuse.com