Apres l’annonce du concert du John Butler Trio, hier, voici venu le compte rendu, aujourd’hui.

19h45. On est trop à la bourre. On doit passer prendre Yeahman à 20h et les pattes tentent désespérément de cuire sur la plaque électrique. J’enfile mon nouveau TShirt Lafraise et recouvre les Barilla de sauce bolo pour masquer le manque de cuisson.

19h55. Le guichet automatique en bas de chez moi refuse de me filer du fric. Vivement la fin du mois !

20h. On monte dans la voiture de LeSud, un vieux truc rouge, qui après un vie tumultueuse (ex-voiture anglaise de course de rally), fini ses vieux jours avec nous, perdant chaque jour des pièces pourrissantes. Cette caisse mériterait un blog à elle toute seule. Peut-être qu’un jour je ferais un post à son sujet.

20h10 : On récupère Yeahman en bas de chez lui.

20h30 : On entre dans le Transbo. Black et Davis assure la première partie. Un guitariste et une chanteuse black charismatique. Ca sonne bien même si les paroles ressemblent à un tube de Jenifer. En plus le nom du groupe me fait penser à Black et Decker, ce qui me fait marrer intérieurement (Da Vis !)

21h15 : John Bulter et son Trio (La batteur géant Michael Barker et le bassiste Shannon Birchall) font leur entrée sur scene.

21h20 : En 5 minutes, JB vient de démontrer à tout le monde qu’il est un génie. Un mec à coté de moi sort un "Putain, il sort d’où se mec ?". Ce qui résume bien la situation.

23h30 : le concert se termine. Nous avons été complètement hypnotisés ! Quelle claque. Comme quoi rien de vaut la simplicité ! Une guitare, un bonnet et c’est parti. Bon Ok, il faut aussi énormément de talent. JB manie son instrument avec une dextérité incroyable et explore toutes les possibilités de sa guitare. Non seulement il est doué, sa voix est magique mais son authenticité est des plus touchante. 

23h35 : Un mec qui ressemble à Joey Starr remonte la foule à contresens pour se diriger dans les back stages.

23h36 : Le mec en question s’avère être Joey Starr, donc finalement c’est pas grave qu’il remonte la foule en bousculant tout le monde.

00h20 : Apres quelques bières, on redépose Yeah man. Nous n’avons perdu qu’un demi pare-chocs en route, ce qui est une bonne journée pour la voiture de LeSud.

00h30 : Je prend la décision de de ne plus toucher une guitare de ma vie par respect pour la musique et j’élabore une théorie: Si le jour de ta mort, tu as mené une vie exemplaire et que ton karma est au plus haut, tu seras réincarné en guitare de John Butler dans le cas d’un karma vraiment médiocre, le pire des châtiment t’attend : réincarnation en guitare de Qyrool !