Camille

Lyon CityCrunch a rencontré 4 porteurs de projets ayant l’objectif d’ouvrir un établissement à Lyon. Voici où en est Burger & Wells
> Voir la première interview
> Voir les autres projets

Comment le projet a avancé depuis la dernière fois ?
Le projet avance petit à petit, nous sommes à la recherche du local idéal et commençons les visites ! Depuis le début de l’année nous avons aussi fait un gros travail de sourcing pour nos produits, nous sommes en train de créer plusieurs filières d’approvisionnement en direct avec des producteurs régionaux, dans un souci de développement durable et local. Notre objectif étant de proposer au moins 50% de nos produits en bio, nous sommes donc allés à la rencontre de producteurs qui sont engagés dans cette voie pour construire des partenariats.
Nous avons aussi mis au point nos recettes, avec des dizaines d’essais pour le pain, nos sauces, notre mix de viande…on commence à être au point !

Peux-tu d’ores et déjà nous communiquer une date d’ouverture ?
Non, mais on peut vous dire qu’il serait déjà possible de venir tester nos burgers dès le 28 juin ! En attendant l’ouverture de l’établissement sur Lyon, nous serons présents sur deux festivals cet été, Le Jazz à Vienne et Musilac ! C’est pour nous l’occasion de faire un test produit grandeur nature !

Est-ce qu’il y a encore un gros point de blocage que tu n’arrives pas à solutionner ?
Il n’y a pas de point de blocage, mais plutôt des points qui demandent plus de travail que prévu ou des ajustements, notamment dans la structure juridique de la société et son financement.

Parle-nous un peu plus de ce que l’on pourra manger dans l’établissement.
Vu notre nom il n’y a pas de surprise, ce sera des burgers ! Nous souhaitons les faire le plus simplement possibles avec les meilleurs produits, en allant à l’essentiel, nous ne sommes pas dans la tendance « Burger Gourmet », il y a déjà beaucoup de monde sur ce terrain avec plus ou moins de réussite pour certains, mais le burger est un produit de base, international et populaire, devoir dépenser 12 euros pour un burger va à l’encontre de ces notions. Pour accompagner le burger on pourra retrouver naturellement des frites mais aussi des salades.

Nous proposerons également des glaces maisons  » Wells » confectionné devant le client avec une machine importée directement des Etats-Unis, on pourra décliner la glace en plusieurs goûts au choix du client. Le lait bio utilisé pour sa confection viendra des montagnes toutes proches !

Si tu devais nommer une seule qualité indispensable pour monter un projet de resto/bar à Lyon, ce serait quoi ?
Miser toujours sur la qualité, Lyon est une ville à taille humaine les réputations se font rapidement et les lyonnais ont un vrai sens critique de la restauration. Ce n’est pas pour rien qu’on parle de Lyon comme capitale de la gastronomie, un établissement qui ne joue pas le jeu ne pourrait pas s’installer durablement !

Nous avons désormais notre page Facebook : http://www.facebook.com/burgerandwells