Ne mentez pas, on vous connaît : vous avez tous -comme nous- déjà rêvé d’avoir en bas de chez vous le Central Perk où vous retrouveriez régulièrement votre petite bande de potes affalés sur le canapé, ou bien le McGee’s et votre table quasi attitrée. Certes, mais ça, c’est bon pour les sitcoms. Dans la vraie vie, comment devient-on un « habitué »?

Mode d’emploi.

Commençons par oublier les Friends et autres HIMYM : il est peu probable que vous ayez juste en bas de chez vous le petit bar à l’ambiance sympathique dont vous rêvez; sans oublier que tous vous amis n’habitent pas nécessairement le quartier. Mais ces obstacles ne sont pas insurmontables; suivez le guide!

himym

Etape 1 : prendre place

Commencez par choisir l’endroit sur lequel vous allez jeter votre dévolu. Attention, c’est stratégique : dans l’idéal pas trop loin de chez vous, et si possible pas trop cher. Ensuite, et bien, c’est pas compliqué : allez-y régulièrement! Une fois par semaine, c’est une bonne moyenne.

Une fois que le serveur commence à vous reconnaître, vous êtes sur la bonne voie, persévérez et passez à l’étape suivante!
(Si ça n’arrive jamais, vous pouvez toujours tenter d’attirer son attention en choisissant toujours la même table ou en commandant toujours le même cocktail super exotique, mais c’est peut être juste que vous avez pas choisi le bon endroit. Le République, par exemple, c’est pas une bonne idée).

Etape 2 : établir le contact

Maintenant que vous n’êtes plus de vulgaires anonymes, il va falloir donner un peu de votre personne. Vu que vous vous êtes jusqu’ici simplement contentés de venir régulièrement boire des canons, ce n’est pas trop demander. Allez, hop, c’est parti, on tape la conversation au serveur, on fait des blagues sur les fautes d’orthographe de la carte ou on se lâche un peu dans le livre d’or, à vous de choisir vos armes! Vous avez échangé vos prénoms avec le barman? Vous lui claquez la bise en entrant? C’est tout bon, on passe à l’étape suivante!

friends2

Etape 3 : profiter

Comment savoir que l’heure de gloire est (enfin) arrivée (ou pas)? Quelques indices qui ne trompent pas :

  • Vous pouvez débarquer au pire moment de la journée avec 5 potes et on vous trouve toujours une place, comme par miracle.
  • Il y a systématiquement des erreurs dans l’addition. Et toujours à votre avantage.
  • Vous voyez régulièrement débarquer à votre table des boissons que vous n’aviez pourtant pas commandées.
  • Quand le serveur vous sert, et apporte aussi un verre pour lui : quel hasard, vous arrivez toujours « juste au moment où j’allais prendre ma pause »

Etape 4 : tenir le rythme

Ne pensez pas y échapper, vous allez être sujets à tous les sentiments rencontrés habituellement dans une relation : l’euphorie, le doute, la déception, la routine, et peut être même la jalousie!
C’est vrai, vous n’aviez jusque là échangé que dans le cadre d’une relation serveur/client, mais une fois le serveur assis à votre table, et sortis des vannes habituelles, peut être allez vous vous rendre compte que vous n’avez finalement rien à vous raconter? Et puis qui sont ces pétasses qui viennent tous les vendredis draguer votre serveur de façon éhontée?
Bon et puis de toutes façons, entre nous, vous commenciez à vous lasser, non?

Mais à l’inverse, peut être passerez vous régulièrement derrière le comptoir pour filer un coup de main pendant les moments de rush, ou vous déciderez de revoir le barman en dehors de ses heures de boulot pour aller jouer les habitués ailleurs?

Allez, c’est à vous! Où fait-il bon établir son QG à Lyon? Racontez-nous vos histoires d’habitués!