Vente plantes vertes lyon

Après notre coup de gueule contre la prolifération excessive de coffee shops, il était temps qu’on se penche sur un autre grand mystère de notre temps : les ventes éphémères de plantes vertes…

Voilà plusieurs fois que je m’étonne de découvrir une file d’attente de 3km faire le tour d’un pâté de maison dans notre belle ville. La dernière fois, j’attendais une amie devant la Sucrière pour aller faire le petit tour shopping rituel au Printemps des Docks, je l’appelle et lui dit :« te presse pas y a 4km de queue» pour me rendre compte 5mn plus tard que j’étais engagée dans la file d’attente d’une vente de plantes vertes. OMG !

Mais c’est quoi cette épidémie ?

Les raisons de cet engouement reposent sur 3 mots plus ou moins sexy

Vente éphémère + Plantes vertes + Prix sympa

Vente éphémère ?

Pour l’aspect «éphémère», je veux bien comprendre… Parce que, oui, ça crée une urgence, je me dis qu’il faut en profiter vite, là maintenant, car bientôt ça aura disparu (Même si en vrai, il y en a une tous les 15 jours maintenant…).  Mais pour le reste…

Plantes vertes ?

Sans vouloir faire la rabat joie, on a déjà trouvé plus glam’ pour mettre du fun dans sa vie, que de tripper sur un ficus ou s’extasier sur un monstreapiluca à la con (qui va devenir poussiéreux en moins de deux, ne l’oubliez pas).

Désolée, mais cette fois-ci je n’accroche pas. Comme toute citadine à prédisposition hyperactive, d’habitude j’adore ça, les trucs un peu tendance – branchouille – avec des concepts pro-bobos. Les vide dressing, les brocs machins, les foods trucks asiat’, bar à paillettes, à balles, à chocolat, pop-up store de couscous, je kiffe tout ça, je suis bon public, et là bizarrement la foire de la plante verte… ça me passe au dessus.

Vente plantes vertes lyon

Vente plantes vertes lyon

Parce que avant ce délire, on avait tous kiffé grave les cactus, c’était mignon et original, pas trop encombrant, le vrai petit brin de fantaisie dans la déco frigide d’un salon copié collé du catalogue Ik… ben oui mais ça pique cette bestiole. Passée la vigueur juvénile de ton cactus, il se ratatinait sur lui même avec l’allure peu fière d’un pénis en fin de course, pas top classe dans le salon. Alors nous avons doucement glissé vers l’originalité plus subtile de l’orchidée, ô délicatesse ô subtile allégorie de la douceur féminine. Hum hum, mais bon, même avec la plus grande attention, y a toujours plus de racines que de fleur, et encore, c’est quand on réussi à ne pas la laisser crever sur le bord de la fenêtre. On se pose la question deux secondes du rapport à établir entre les connotations sexuelles des plantes et le besoin de les exposer dans son salon? Ou je passe? Ok je passe.

Donc la tendance est revenue aux plantes vertes, on fait des jolies photos, on se passionne pour un truc pas trop chronophage (assez relatif, d’ailleurs, quand tu as déjà grillé une matinée à faire la queue), on oxygène son intérieur grâce à la photosynthèse, (ou pas d’ailleurs…) c’est l’exotisme à portée de main.

La sururbanisation aurait-elle raison de nos petites natures fragiles qui n’aspirent qu’à faire une sieste un brin de blé entre les dents au milieu d’une prairie, peut être. J’ai aussi lu ça quelque part : « En milieu urbain, la recherche de verdure est essentielle pour permettre une quête de sens. La plante d’intérieur, ce petit bout de nature qui vous appartient et que vous maîtrisez, est l’occasion de faire ce retour aux sources à la maison. » Mouais. J’ai du mal à me retrouver dans le rapport de fierté et de subordination qui me relie à un piléa peperomioides… c’est pas bon le sens pour moi ça.

Les copains me disent : « ouais, mais c’est tendance la plante verte, en déco c’est incontournable». J’avoue donc un léger retard sur ce point. Grande adepte de la mode flamant rose – perroquets et licornes, je suis peut être restée volontairement bloquée sur une tendance qui n’est plus… j’essaie donc de me mettre à jour. Ok la plante verte est incontournable. La suraphixie du samedi matin est-elle la prérogative à un peu de zenitude dans son salon?

C’est tendance parceque tout le monde aime ça en ce moment, et que la médiatisation du phénomène ne fait qu’encourager l’engouement.

En gros même si moi j’aime pas cette tendance, je suis indirectement en train de vous encourager à la suivre. Houlà c’est tordu là.

Et une fois que chacun se sera lassé de son ficus, on mettra les restes de la tendance en commun dans l’allée, et voilà à peu près le tableau…bofbofbof

Vente plantes vertes lyon

J’essaie de me convaincre que cette tendance est cool !

Je me ressaisis, j’essaie d’être positive et enthousiaste

( intonation mi cool, mi moralisatrice de meuf qui se prend au sérieux )
« Mais bien sûr que j’ai des plantes vertes chez moi, c’est tellement apaisant, j’avais vraiment besoin de faire rentrer un peu de nature chez moi. Les succulentes nécessitent si peu d’entretien et sont tellement graphiques ! »

Traduction : oui je vais pouvoir me la jouer sur Insta avec des photos #greenporn#décoaddict#indoorgarden#cute#lovemesplantes#greenvibes, sans paraitre trop matérialiste parce qu’il s’agit de nature, et sans trop me bouffer de temps avec l’arrosage puisque ce n’est ni plus ni moins qu’une plante grasse.

J’y crois toujours pas.

Moins cher ?

Je décortique les évènements, et le truc attractif semble aussi être le prix. Des plantes vertes à 2 et 3€

Le prix est-il vraiment le seul argument? J’ai pas eu l’impression de croiser des gens vraiment nécessiteux dans cette file, ni dans les autres, mais effectivement il semblerait qu’on trouve des spécimens plus abordables que dans les points de ventes spécialisés. Après, avons-nous encore le recul suffisant pour savoir si on achète un prix attractif, ou bien une plante, et surtout de quelle qualité ? C’est de la plante en one shot que tu nous vends là, gars? ou avec un peu d’entretien j’ai une chance de lui faire passer la semaine? Bon qui se lance sur l’équation, histoire de voir si le ratio temps perdu X prix discount X qualité de la bouture est vraiment intéressant?

Mais pourquoi c’est blindax de monde ?

Ca interroge, non? Jusque là quand on avait envie de fleurir son appart ou son balcon, on allait au marché du coin ou dans une jardinerie, et ça fonctionnait très bien. La question est : y a t-il vraiment besoin de se cogner entre 45mn et 3h de file d’attente pour aller acheter deux plantes vertes dans un lieu fermé et à l’abri de toute lumière? Elles ont un truc magique ces plantes, expliquez moi ce que je loupe, un sérum de jouvence, un élixir hallucinogène ? C’est peut être juste la classe de dire « j’y étais », ben moi j’étais en terrasse avec une binouze, hein !

Le truc a priori c’est surtout c’est que ça n’oblige pas à prendre de voiture pour aller à la jardinerie, qui est souvent en périphérie, mais c’est la jardinerie qui vient à nous. C ‘est juste pratique, voilà, c’est donc le carrouf’market de la plante verte en somme. Pas besoin de véhicule, c’est en centre ville, par contre compter 3h d’attente ! super LOL

Des pistes pour vous éviter de perdre du temps ?

Donc après ce petit coup de gueule presque stérile, ça vous intéressera peut être d’avoir quelques idées pour vous fournir en chlorophylle, tout en évitant l’attente. Puisque c’est finalement ça que je trouve précisément assez hallucinant, plus que la passion pour la plante en elle même (sauf si bien sûr vous êtes passionnés par l’idée de perdre votre temps en plein cagnard pour dépenser vos ronds…)

BONUS love du jour, j’ai visité les serres du lycée à Ecully !

Vente plantes vertes lyonVente plantes vertes lyonVente plantes vertes lyon

Même en étant pas particulièrement passionnée par le sujet, l’endroit est hyper agréable. Spacieux, une grande variété, on voit les semis soigneusement plantés par les élèves en train de germer… C’est la boutique de l’école, qui forme du bac pro au BTS, les étudiants (formation continue et alternance) en « espaces vert », « maraîchers » et autres formations. La vendeuse saura vraiment vous conseiller sur tous les spécimens, l’entretien, ce n’est donc pas qu’une vendeuse mais bien une personne passionnée par son univers, c’est presque communicatif.

Donc, même si je continue de penser (au risque de me mettre à dos la moitié des lecteurs ) que la plante verte c’est un peu comme les chatons : une petite bouture c’est mignon, mais quand ça grandit, ça sert vraiment à rien ; j’avoue que la visite était agréable. Les tarifs sont pour la plupart bien inférieurs à ceux des chaines de jardinerie reconnues, le conseil en plus.

Bilan de la note pour une visite entre copines, une passionnée qui se contient de tout acheter et une sceptique : 9,90+7,70 = 17,60 €

Les Serres du Lycée , Lycée horticole
🏠
13 avenue de Verdun – 69 130 ECULLY
Vente aux particuliers du lundi au samedi de 9h00 à 12h00 & de 14h00 à 18h00
🚇 25 mn depuis Bellecour, métro D jusqu’a Valmy, puis bus n°5 direction charbonnières, descendre à Agronomie (c’est pas un hasard!), ou 24 chemin de la Brocardière – 69 570 DARDILLY

Quelques autres pistes pour acheter des plantes

Et sinon quelques pistes pour continuer de cultiver cette tendance et gagner du temps, que vous réinvestirez dans une petite balade des serres du parc de la Tête d’Or !

  • Les producteurs locaux sur les marchés, Carnot le mercredi , Saint Antoine, entre autres
  • Le marché aux plantes de Villeurbanne, 20 mai 2018 de 11h à 17h
  • Des cactus jusqu’au 22 avril 2018 dans le shop du MobHotel
  • toutdonner.org et donnons.org rubrique plantes, si ça débarrasse et que ça peut faire plaisir !
  • Participe à un atelier pour apprendre à faire des boutures – 9 mai à 14h au parc de la tête d’or, réservation indispensable
  • Proposer à vos voisins de garder leur plantes pendant les vacances, et faites quelques boutures au passage, après l’atelier ci dessus.
  • Une petite box, c’est tendance ça aussi

Pour info, la prochaine vente éphémère de plantes verte c’est chez In Sted par le collectif Plante pour tous, 21 et 22 avril , avec de l’attente sans doute…

7 commentaires

  1. Je me rends régulièrement à Botanic Villeurbanne, un peu cher mais accessible en Tram ou en Métro 😉 Une petite charrette et le tour est joué pour s’approvisionner !

  2. Merci pour cet article, bien senti. Je me pose la même question : pourquoi faire 3 h de queue pour acheter une plante à 3 € au lieu de 6 € ailleurs ?
    Si l’on n’a pas d’argent (ou même si l’on en a), les sites de dons sont super ! Il y a des toujours des gens qui donnent des boutures ou des plantes entières suite à des déménagements. On fait de vraies rencontres. Il suffit aussi de parler avec ses voisins pour découvrir qu’ils « adorent les plantes, mais qu’ils sont envahis… » Ou poser une petite annonce (Cherche plantes vertes) dans un lieu type MJC, centre social, etc. Ça marche bien.
    Etrange phénomène en vérité que ces ventes de plantes éphémères. Qu’est-ce que ça dit de nous ?

  3. Ouf je ne suis donc pas le seul à ne pas comprendre le concept. Pourquoi faire la queue pendant des heures pour acheter plus cher que dans une pépinière une plante verte d’une grande banalité ? Au moins avec un professionnel vous aurez des conseils adaptés, du choix, de l’originalité et on ne vous obligera pas à faire vos achats en moins de 10 minutes. Perso j’aime bien « Les Jardins de Caluire ».

  4. Une méga-super adresse : Design végétal 11 rue de la liberté à Saint-Genis-Laval !
    Je ne sais pas comment qualifier ce « magasin » mais c’est top ! Des plantes, des plantes et encore des plantes, de qualité (pas comme chez Botanic, …), originales (pas comme … et ben partout on l’on vend des plantes ! …) avec des conseils avisés, un super accueil, prix raisonnable et le temps de « fureter » en plus …
    Allez-y c’est super et le(s) patron(s), des plantes ben ils en offrent parfois … juste pour le plaisir ! Trop bien !

  5. Sinon y’a aussi la méthode « planter ses noyaux » (avocats, dattes, mangue…), on attend un peu… parfois beaucoup… et on a de jolies plantes DIY 😀

  6. je ne connaissais pas et je me suis fais plaisir ce weekend car il y en avait une à deux pas de chez moi .. hé bien quelle déception .. 50 à 100 mètres de queue toute la journée .. les internautes parlaient d’une heure et demi de queue en moyenne .. c’est ouf, non ?? je suis passé devant à 11h .. ok c’est pas fin de se pointer à « l’heure de pointe » .. mais franchement, en ce jour de Journée du Patrimoine, on se croyait devant l’Elysée !!! Faire la queue pour un kiff, ok, faire 1h30 de queue pour visiter le summum, pourquoi pas, mais pour acheter une plante 20 euros aulieu de 30 ???? Là, je comprends pas .. des passants étrangers m’ont demandé ce qui se passait, ils n’y croyaient pas .. eux non plus ! Bref, super cette envie de plantes, moi-même je la partage, mais à un moment, faut revenir sur terre .. je crois .. le côté éphémère doit jouer beaucoup et c’est mieux que d’attendre le client .. un vrai immense succès et c’est bien là l’essentiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*