Bretonne (et très fière de l’être) j’ai posé mes bagages à Lyon il y a quelques années. Et oh surprise, je me suis tout de suite plu. Vous ne m’enlèverez pas l’idée qu’il manque la mer et quelques plages mais sinon…
J’ai appris plein de choses depuis :

  1. le beurre doux n’est pas une légende
  2. on peut aller au ski à la journée
  3. et non, Lyon n’est pas une ville du Sud (et ça pour un breton, c’est une révolution).

J’ai également découvert Lyon CityCrunch et les bons plans du vendredi. Malheureusement, je ne vis pas à la Guillotière (je sais, je sais, ma vie est dramatique) mais à Monplaisir. Les endroits cools y sont beaucoup plus durs à dénicher, mais promis je vous les ferai connaître au plus vite. Autre chose qui m’a choqué au plus haut point : les températures hivernales ! Il fait trop froid à Lyon !

Alors face à la chute drastique des températures la semaine dernière…

Je déclare ouverte la saison du vin chaud.

Oui, je sais, jeudi dernier c’était le beaujolais nouveau, mais là il est temps de passer aux choses sérieuses.

Pour moi tout a basculé samedi sans que je ne vois rien venir. Ça a commencé par une odeur reconnaissable entre mille, une odeur persistante, sucrée, épicée. Un mélange de cannelle, de clou de girofle, de cardamome et d’agrumes. Impossible de résister!!

Guidé par notre seul nez on a poussé une porte, retiré nos bonnets et on a commandé. Et c’est là que j’ai réalisé : si les catalogues de Noël dans ma boîte aux lettres et les décorations installées dans mon quartier n’avaient pas réussi à me faire rentrer dans l’hiver, le vin chaud y est arrivé !!!

Et c’est presque avec joie que j’ai plongé dans cette saison faite de vin chaud et des raclettes (il ne manque plus que la première sortie en ski et ce sera parfait). Bon d’accord, c’est l’hiver, j’accepte de ranger le maillot de bain. Puisqu’il fait froid, puisque les jours sont toujours plus courts, que les décorations lumineuses sont arrivées c’est le moment de profiter de l’ambiance : raclette vin chaud tartiflette!!

Et puis il ne faudrait pas non plus louper une tradition, voir un mythe fondateur ! Le vin chaud remonte à nos ancêtres les Romains et, comme Lyon était la capitale des Gaules, boire du vin chaud c’est faire un devoir de mémoire. Bon d’accord il a peut-être beaucoup changé depuis l’époque de Lugdunum mais ce n’est pas un vin très exigeant. Il accepte toutes les recettes, même d’être fait avec du vin blanc dans certaines contrées alsaciennes ! Sa seule contrainte c’est la bonne humeur, et un petit peu la cannelle quand même…

Et s’il peut être servi dans un petit verre transparent c’est encore mieux !! Comme je suis sympa je vous partage ma recette.

Recette du vin chaud à la cannelle

Ingrédients : 75 cl de vin rouge /2 bâtons de cannelle / 3 clous de girofle / 10 grains de poivre noir / 1 étoile de badiane / 125 g de sucre / 2 zestes d’1 orange

  1. Versez le vin dans une casserole et faites-le chauffer sans le laisser bouillir avec tous les ingrédients
  2. Laissez frémir sur feu très doux 20 min
  3. Filtrez et servez bien chaud

illustration : Milie

Où boire du vin chaud ?

Si vous voulez vous lancer dans la saison du vin chaud, voici 3 suggestions :

Vin Temps

Aller faire un tour dans ce bar à vin et caviste (avant qu’il ne ferme courant décembre, snif snif) en bas des pentes juste au-dessus de la place des Terreaux.
🏠 2 Rue des Capucins, 69001 Lyon
🚇 Métro Hotel de Ville
⏰ Ouvert du lundi au samedi de 18h à minuit
💻 Suivre Vin Temps sur Facebook

Stamtich

Le fameux bar alsacien organise le 17 décembre un marché de Noël de créateurs. Y’aura du VIN CHAUD, des bretzels et de la brioche !
🏠 2 Avenue Berthelot, 69007 Lyon
🚇 Métro Jean Macé

⏰ Ouvert du lundi au vendredi de 11h30 à 15h et de 17h45 à 23h00
💻 Suivre Stamtich sur Facebook

Les Afterworks du Marché de Noël de Lyon

L’autre solution consiste à aller faire un tour au Marché de Noël de la place Carnot qui commence demain soir, avec l’After work DRINK’N GLISSE (l’apéro où tu bois et ou tu glisses sur la patinoire…) et de faire comme les chroniqueurs de Lyon CityCrunch : tester (avec modération évidemment) tous les stands de vins chauds de la place !

Pour finir, il vous reste la Fête des Lumières mais là c’est plus aléatoire.

Allez je vous laisse il faut que j’aille acheter un calendrier de l’avent !!!