Notre semaine spéciale Bienvenue à Lyon continue.

Maintenant que vous savez où habiter et où sortir, on va vous indiquer les choses que vous devez absolument avoir en vivant à Lyon. Que vous restiez pour quelques mois, quelques années ou toute une vie, il est important d’être bien préparé pour que ce petit paradis urbain ne se transforme pas en enfer.

J’ai donc demandé à chaque chroniqueur de l’équipe de CityCrunch de me donner leurs indispensables et comme ils sont super gentils, ils se sont bien sûr empressé de répondre (plus ou moins sérieusement).

Voici donc notre kit de survie :

1 – Des tubes de Maaloxx (ou un foie à toute épreuve)

Avec 3,4 restaurants pour 1000 habitants, Lyon peut se targuer d’être une ville gourmande. Elle n’a pas volé sa réputation de capitale de la gastronomie et les occasions de bouffer sont partout que ce soit du petit bouchon au restaurant étoilé en passant par les petites cantines chics ou les marchés de producteurs… Bref mieux vaut avoir l’estomac costaud ou une armoire à pharmacie équipée en cachet pour la digestion.

2 – Des bonnes paires de chaussures

Savez-vous que la marche à pied est le premier mode de déplacement des Lyonnais ? Et même qu’il est très loin devant tous les autres (47% des déplacements, contre 28% pour les transports en commun et 20% pour la voiture).  Bref à Lyon vous allez marcher et pas qu’un peu. Alors équipez-vous de plusieurs paires de chaussures confortables, elles vont s’user très vite. Une de mes amies de passage était surprise de voir si peut de filles en talon à Lyon et puis je l’ai baladé dans le Vieux-Lyon et dans les Pentes et elle a vite compris pourquoi !

3 – Un vélo (où une carte Vélo’v)

Le vélo est certainement l’un des moyens de déplacement les plus rapides dans Lyon. De plus, il commence à y avoir un vrai réseau de pistes cyclables. Malgré ses 2 collines et ses ponts les Lyonnais sont de plus en plus nombreux à circuler en vélo. Si vous n’avez pas de vélo, l’abonnement au Vélo’v ne vous coutera que 25€ à l’année.

3-bis caché : un bon cadenas pour le vélo

4 – Un canif

Pour pouvoir couper la rosette que vous aurez acheté sur le Marché Augagneur afin de faire l’apéro sur les Berges du Rhône avec vos potes.

5 – Des skis ou un snowboard

Tous les week-ends, de novembre à avril, c’est la ruée vers les stations de ski. La vue des Alpes et du Mont Blanc dès qu’on prend de la hauteur nous rappelle qu’on est pas loin des montagnes et les nombreuses navettes qui partent à l’aube le samedi et le dimanche permettent de se retrouver sur les sommets pour la journée. Alors, que vous aimiez la glisse ou que vous soyez novice, équipez-vous (on trouve de nombreuses bourses aux skis en début de saison). C’est tellement plus cool de passer ses samedis à faire la queue pour le télésiège que pour la caisse du supermarché.

6 – Un caddie de marché (ou un gros tote bag)

Le concept de caddie déclenche les passions (du moins au sain de la team LCC), il y en a qui trouvent ça super pratique, d’autres qui pensent que c’est un non-sens tant qu’on n’a pas passé les 80 ans… Mais vu que vous n’aurez pas de voiture (voire point 2 et 3) il va bien falloir mettre vos courses quelque part. A défaut un gros tote bag (si possible sérigraphié par un artiste local pour un esprit bobo-hipster assumé) ferra aussi l’affaire (pour peu que vous ne fassiez pas les courses pour 3 semaines).

7 – Un plan de Lyon

2 cours d’eau, des collines, 4 lignes de métro, bientôt 6 de tram, plus d’une centaine de bus, des ponts de partout, 9 arrondissements, une banlieue immense... Bref, un plan de Lyon (à récupérer dans une agence TCL par exemple) n’est pas un luxe. Affiché dans vos toilettes, il sera du plus bel effet. Bon vous pouvez aussi utiliser Goolge Maps, mais vous allez finir par lacher ce p*tain de portable, oui !?

7-bis caché : Un plan de la Part-Dieu. Parce qu’on se perd toujours dans ce centre commercial

8 – Un masque à gaz

Ce n’est un secret pour personne l’air de Lyon n’est pas des plus respirables. La faute à une autoroute empruntée par toute l’Europe et traversant la ville, à la vallée de la chimie au sud de l’agglomération et à la forte concentration de population. Même si les chiffres montrent que la qualité de l’air s’améliore d’année en année, cet hiver, on a encore eu droit à un pic de pollution de plus de 12 jours (T_T pleure de tristesse et à cause de yeux qui piquent…)

9 – Un bon réveil

Non, ce n’est pas pour être à l’heure au travail (Qui s’en soucie ? En plus tout le monde est à la bourre au travail à Lyon). Vous aurez besoin d’un bon réveil pour ne pas passer à coté de l’ouverture des billetteries de nombreux concerts cools. Que ce soit pour les grosses têtes d’affiche pour les Nuits de Fourvière, le gros concert dans le Stade de l’OL ou à la Halle Tony Garnier, il ne faut pas rater le coche. Alors réglez bien vos horloges, tenez vous prêt, CA VA ETRE LA GUERRE !

10 – Un bon compte en banque

Il y a encore 15 ans, Lyon était une de villes les moins chères de France. Mais c’est fini tout ça ! Devenue hype, la Capitale des Gaules attirent de plus en plus de monde (notamment des salariés aux revenus élevés) et les prix de l’immobilier que ce soit à la location ou la vente s’en ressentent. Alors que les loyers sont en baisse dans quasiment toutes les villes de France, Lyon voit ses loyers augmenter de 2,1% cette année (en tête du classement des augmentations, bien joué, ouais !) et monte sur le podium des villes les plus chères avec Paris et Nice.

11 – Du culot !

Les Lyonnais ne sont pas froids contrairement à la vieille légende, c’est juste qu’il faut oser les aborder, papoter pour rencontrer du monde et se sentir vite bien ! Bref, faites le premier pas, on vous le rendra bien.

Voilà vous êtes maintenant parés, vous allez pouvoir affronter la jungle lyonnaise. Si vous pensez qu’on a oublié quelque chose, les commentaires vous sont grand ouverts.