C’est parti !
Dès ce soir l’électro envahi la ville de Lyon et va tenter une 6ème fois de réveiller un peu les habitants et les visiteurs venus d’un peu partout en Europe.

Ce blog passe également en mode Nuits Sonores, toute la team étant réunie dans la place pour suivre, chacun à notre façon, l’événement.

A ne pas manquer… à mon humble avis

Une programmation étoffée, plus de 200 artistes, un Off hallucinant, des lieux investis aux quarte coins de la ville. Impossible de tout faire, de tout voir et de tout entendre en 5 jours.

Voici donc la petite sélection du Père Fino. La plus part des événements mentionnés sont gratos mis à part ceux où j’ai affiché un tarif. Vos commentaires sont bien sûr les bienvenus pour améliorer cette liste.

Mercredi :
Pour ceux qui ont eu la chance d’avoir des invitations (gnac gnac gnac) direction la Piscine du Rhône pour l’inauguration avec une line up très Rhône-Alpine avec notamment Oxia à partir de 21h15.
Sinon rendez-vous au Sirius, une péniche amarrée à proximité pour un revival de mai 68 version carton pate et mousse avec aux manettes musicales le Standard Sabotage Sound System .
Vers 1h, tout le monde se rend à l’ancienne usine SLI, entièrement relookée pour l’occasion avant sa démolition pour la Nuit 1 et sa line up affolante (UnderWorld, Jeff Mills, …) (27€)

Jeudi
Et si on faisait un peu la fête sur le toit de la gare de Perrache ? Les Jardins d’Electrolarge vous propose un apéro dès 14h à regarder passer les trains et les voitures en écoutant du bon son. La fiesta se conclura en beauté par un set des Lyonnais de We are Terrorists.

Pour les warriors, il a également le All Day Long de Body & Soul à la Piscine du Rhône (20€ ou gratuit en se mettant juste en dessous au niveau des planches qui bordent le Rhône pour les fauchés)

Le soir, c’est circuit électronique. Direction un peu partout, Marché Gare, Ninkasi, Usine SLI et Berges du Rhone (Sirius, Plateforme, Marquise). Mais ne loupez absolument pas La Boom, la grande soirée disco organisée à la Patinoire Charlemagne (sans la glace heureusement !).

Vendredi
En se levant après 16h (ou en sortant du boulot, Arrrrg), pourquoi ne pas commencer la journée par un petit gouter ? Pas n’importe quel gouter, le Uber Gouter. Ca se passe Place Gaeiton à partir de 17h avec distribution de croissants et Van Houten et organisé par nos amis de Le Gouter.

Ensuite on reste dans la bouffe, en fonçant au cours proposé par l’Atelier des Chefs pour apprendre à faire des cocktails énergisants et des tapas vitaminés (25€)

Fin de soirée, direction l’usine SLI pour la Nuit 3 et le versus tant attendu entre Laurent Garnier et Agoria (27€)

Samedi
A table ! Des dégustations à prix mini en écoutant du bon son et en plein air ? C’est possible grâce à la Eat Parade. Au menu de la Junk Food revisité par des grands chefs. Ca se passe au Jardin de la Visitation de 11h à 17h

Ensuite on part buller sur les Berges du Rhône pour la Nuits Sonores Block Party, tout en oubliant pas de faire un saut par la rue de l’Arbre Sec pour les Guinguettes électro.

Si vous êtes encore en forme la Nuit 4 vous tend ses bras, toujours à l’ancienne Usine SLI (27€)

Dimanche
Dodo ? Oui mais en musique.
Grande Sieste Sonores dans les Jardins de la Visitation pour clore en beauté le week-end.

Et lundi qu’est ce qu’on fait ?
Pour le non-Lyonnais et pour rester dans une ambiance bien urbaine, filer voir Keith Harring au Moca !
www.moca-lyon.org

Bon week-end à tous !

Plus d’info : www.nuits-sonores.com