On l’a fait ! On a adoré ! Et on est pas peu fiers !

Souvenez-vous, nous vous proposions il y a peu de participer à un « Mardi de la win » pour monter une team « Lyon City Crunch » composée de chroniqueurs et de lecteurs afin de courir LA course mythique de Lyon : le Lyon Urban Trail.

Bon, en format 8 km parce qu’à la base, ce site regroupe surtout des bons vivants plus intéressés par les dernières adresses de restaurants et de bars que par le calendrier des tournois régionaux… et qu’on est pas maso non plus !

LCC LUT 2016

Une chouette équipe !

Après quelques rebondissements et abandons (« Euuuuh, finalement, je peux plus : mon chat a mangé mes baskets »), notre team a officiellement vu le jour avec plein de gens super sympas et motivés et à l’esprit bien fun !

Très vite, les échanges par mail ont fusé et nous avons même créé un groupe Facebook pour pouvoir éventuellement se fixer des rendez-vous pour s’entraîner, reconnaître le parcours, trouver un point de rendez-vous le jour J, se concerter sur nos tenues respectives…

Et très rapidement, l’esprit LCC bien présent, les échanges de la team sportive chroniqueurs-lecteurs sont vite devenus délirants !
« Et si on se déguisait ? » « Ouah, ça tombe bien, j’ai un legging léopard et un tutu rose ! » « Moi j’ai mes oreilles de chat ! » « Bon, et après la course, faudra bien se réhydrater aussi ! Et si on se donnait rendez-vous au Wallace pour débriefer ? ».

Le courant est bien passé entre les différents membres de l’équipe, et j’ai trouvé ça vraiment super chouette !

Une course hors-norme

Et c’est ainsi que nous nous sommes retrouvés près de l’Opéra dimanche dernier sous un magnifique soleil (c’est fou mais il fait toujours beau pour le Lyon Urban Trail !).

Et grâce à nos oreilles de chats, badges LCC et magnifiques déguisements pour certains, ça n’a pas été si compliqué de se reconnaître dans la foule toute vêtue de lycra fluo.

LCC LUT 20162

Après quelques échanges et photos-souvenirs, nous avons pris place sur la ligne de départ.
Pour évacuer le stress et nous distraire un peu, nos amis en tutu nous ont fait quelques… entrechats (forcément !).

Au troisième départ (nous étions dans la dernière vague…), c’est enfin le moment d’y aller. Et même si les premières centaines de mètres ont été un peu hasardeuses avec la foule et les randonneurs mélangés au coureurs… nous finissons par prendre nos rythmes de croisière respectifs.

Je tente de rejoindre Poulpi et sa casquette d’ouvrier chinois et Aleks en leggings et tutu qui sont quelques dizaines de mètres devant moi mais je les perds définitivement… au pied de la Sarra.

Aaah, l’épreuve redoutée de la Sarra… On savait qu’elle nous donnerait du fil à retordre la bougresse !

LCC LUT 20163

En haut de cette montée, j’ai les cuisses en feu et le cœur qui bat la chamade mais un ravitaillement avec des TUCs (j’adore les TUCs !) (manquait que le Pastis !) et quelques mots d’encouragement d’une gentille lectrice me reboostent. C’est reparti !

Quelques centaines de marches d’escalier plus loin je retrouve Sylvain avec ses oreilles, sa queue de tigre et sa caméra embarquée qui… joue à chat avec d’autres coureurs ! (tout-est-normal).

Essentiellement constitué de marches, de montées et de descentes, le parcours nous fait passer par des endroits fabuleux : on traverse les Subsistances, on passe par des points de vue extraordinaires. C’est un gros kif de redécouvrir la ville de cette façon  !

LCC LUT 20164

En haut de la Croix-Rousse, on retrouve finalement Anthony avec qui on cavale jusqu’à l’arrivée en apothéose : la traversée de l’Hôtel de Ville en courant !
Là, de gentils (et jolis) bénévoles nous remettent une magnifique médaille.
Cette minute là est vraiment super chouette à vivre !

On récupère et on débriefe gentiment autour du super buffet de ravitaillement (avec des fruits secs, des biscuits, des bananes, du fromage et du saucisson !) (On en connait qui ont passé plus de temps au ravitaillement qu’à courir !) avant de nous retrouver autour d’une bonne binouze savourée tous ensemble en terrasse.

LCC LUT 20165

J’en profite pour avoir quelques retours et de l’avis général :

Les points + :

+ Les différentes vagues de départ qui évitent les embouteillages.
+ Le ravitaillement après la Sarra.
+ Le ravitaillement en général :-)
+ Le parcours vraiment chouette et insolite.
+ La découverte de Lyon autrement.
+ Les paysages et les vues.
+ L’esprit de la team qui nous a permis de passer un moment sportif et convivial dans la joie et la bonne humeur et sans trop se mettre de pression (si ce n’est celle qu’on a bu après la course) ;-).
+ Certains lecteurs qui nous ont reconnus et encouragés : ça fait vraiment plaisir !!!

Les points – :

– Le départ rando et chrono en même temps : les promeneurs qui papotent gentiment par groupe de 4 en ligne alors que nous on veut couriiiiir !
– Les arrêts à cause des voitures, voire même certaines portions où on s’est retrouvés sur la route en même temps que des voitures…
– La signalétique parfois un peu limite pour nos cerveaux en hypoglycémie.
– Le manque « d’ambiance fun générale » chez les spectateurs : sur certaines courses il y a des orchestres, des musiciens, troubadours ou danseurs qui animent certaines portions de course ou arrivée. En haut de la Sarra, ça nous aurait fait du bien !
– Le nombre de gobelets utilisés, à priori sans tri sélectif…

Le conseil d’Aleks, styliste officiel de la team et… bon coureur :

« Courir avec un maillot de Cyclo, c’est top ! Il y a des poches dans le dos pour ranger ses lunettes, barres de céréales, tour de cou, pochette d’eau …
Le legging Léopard c’est fun ! Cela n’aide pas à courir plus vite, mais finalement c’est apprécié des coureuses et des spectatrices, j’ai eu quelques « Waouh ! Sexy tigrou ! » et « Miaouuuuu » plutôt encourageants… »

Prochain défi ?

Et au final, nos temps sont plutôt bons : de 53 minutes pour Speedy Poulpi qui réalise le meilleur temps de notre équipe à 1h10 pour ceux qui ont été le plus ralentis par les randonneurs et les traversées de voiture ;-).

A l’heure actuelle, la team récupère gentiment mais les premiers retours laissent penser qu’on… se retrouvera certainement sur le Lyon Urban Trail by Night qui se tiendra le 5 novembre prochain.

Et sur le 13 km cette fois !

 

VISU_CARROUSSEL_LBN16-mp9ip0058tnn8azxs7gc3spvcy1ozglocj1fkac7ou

Certains commencent même déjà à penser à des déguisements… avec des leds !

Chiches ?

 

Un grand merci aux membres de la team qui ont joué le jeu à fond : Anthony, Poulpi, Christina Cordeliers et moi-même du côté des chroniqueurs ; nos super lecteurs : Aleks, Ed, Stéphanie, Niko, Sylvain & Fab et à tous ceux qui sont venus nous encourager ! Miaouuuu !