Il y a quelques jours, j’ai eu l’occasion de tester avec LeSud la soirée CineNightClub au Pathé Bellecour. Ces soirées sont un rendez-vous récurrent dédié à tous les fans de comédies musicales leur offrant l’occasion de découvrir un film inédit dans une ambiance festive, fun et sonores (du moins sur le papier).

Le film proposé ce soir là était Rock Forever. A la lecture du résumé et au vu de la bande annonce, le film dégageait de sacrés relents de nanar. Adaptation d’une comédie musicale de Broadway avec, entre autres, Tom Cruise, Alec Baldwin et Catherine Zeta-Jones et reprenant les classiques du rock FM des années 80. Aïe ! Jugez plutôt avec la bande annonce :

Mais le concept de la soirée: l’ambiance, les décibels et les surprises ont suffit à nous convaincre d’y aller.

L’ambiance

On arrive sur place et on nous refile des lunettes étoiles dont on s’affuble immédiatement. Elles ne nous permettront pas de voir Tom Cruise en 3D, mais elles nous font un look d’enfer. On rentre dans la salle de projection. Ambiance morne. Un trentaine de personnes sont réparties de façon clairsemée dans la salle. Où est la fièvre du vendredi soir ?

Un animateur arrive rapidement et lance un petit quiz permettant de gagner des goodies du film. LeSud et moi sommes mauvais, on ne gagne rien. Le quiz est fini et le film démarre.

Ne nous aurait-on pas un peu sur-vendu le coté festif de la soirée ?

Les décibels

Les décibels annoncés ne sont rien d’autres que la musique et le dialogue du film. Rock Forever est une comédie musicale reprenant les tubes rock mythiques des années 80 et force est de reconnaitre que c’est très efficace. Le film démarre d’ailleurs avec Paradise City des Guns and Roses. J’ai très envie de scander « Take me down to the Paradise City where the grass is green and the girls are pretty » mais je suis visiblement le seul.  On est clairement pas là pour faire la fête mais pour voir une avant-première.

Les surprises

Mais alors, y’a-t-il eu d’autres surprises que les gadgets distribués avant le film ?

La réponse est OUI est elle vient du film en lui-même. Kitch à souhait, frôlant la caricature mais ne tombant jamais dans le ridicule, Rock Forever est à l’image du rock FM qu’il célèbre : ce n’est pas de la bonne musique mais qu’est ce que c’est bon. Ajoutez un Tom Cruise campant une parodie d’Axl Rose tellement réussie qu’on se demanderait presque s’il joue vraiment , un Alex Baldwin tordant et une Catherine Zeta-Jones ahurissante en mère la pudeur, saupoudrez le tout par une histoire d’amour entre Julianne Hough et Diego Boneta touchants de naïveté et vous obtenez un film qui vous fiche une sacrée patate.

Au final

Le film est fini. On sort avec pas mal de tubes dans la tête qu’on chantonne sur notre chemin du retour. Au final, nous avons passé une soirée vraiment sympa grâce à un film dont on attendait rien.

Le seul bémol viendrait du coté complètement sur-vendu du concept. La CineNightClub est plus Ciné que NightClub, ça reste une avant-première classique, dommage que le service communication de Pathé ait poussé le curseur du marketing un peu trop loin sans s’assurer que ça suive derrière.

Rock Forever sortira en salle le 11 juillet.

Avis aux fans de Coppola (le père) : la Pathé Cordelier diffusera ce soir à 20h le film Apocalypse Now sorti en 1979.