Un rayon de soleil, une envie d’aller se balader, Mad Max diffusé le soir à la télé : il n’en fallait pas plus pour me décider à enfin aller faire un tour à la fameuse Demeure du Chaos en ce dimanche après-midi.

Ouvert tous les week-ends et… gratuit !

Cela fait pourtant pratiquement dix ans que je suis à Lyon (ça se fête !) et je suis passée devant cette improbable Antre de l’enfer plusieurs fois aux détours de balades à vélo (ça monte !) sans jamais y entrer…

L’endroit n’est pourtant qu’à quelques kilomètres du centre de Lyon, accessible par les TCL, ouvert au public tous les week-ends de 14h00 à 17h00… et gratuit mais nous étions toujours mal tombés. Néanmoins, faire « juste » le tour de l’extérieur peut déjà être une idée de balade et vous occuper une partie de l’après-midi…

Le lieu entretient une réputation sulfureuse : de nombreux procès sont en cours entre son mystérieux propriétaire, Thierry Ehrmann – serial entrepreneur ayant fait fortune dans le web, artiste plasticien, polygame assumé…- et la mairie du charmant petit village en pierres dorées, qu’on imagine bien volontiers dépassée par le phénomène… et les nombreux visiteurs !

Univers post-apocalyptique et revendications politiques

Il faut dire que les façades détonnent (très légèrement) dans le paysage bucolique : univers post-apocalyptique mêlant tags, œuvres de street-arts, citations dénonçant bien souvent la politique et la société de consommation, crânes géants, épaves de voitures, carcasses d’hélicoptères et avions qui semblent s’être crashés ici, fragments de béton, poutrelles rouillés, cratère de météorite… L’ensemble rappelle le Palais du Facteur Cheval version steampunk.

Pour la petite histoire, le projet a débuté suite aux attentats du 11 septembre 2001 et évolue en permanence suivant l’actualité. Actuellement, ce sont quelques 5 400 œuvres qui prennent place sur les 9 000 m².

On aurait effectivement pu tourner ici des scènes de Mad Max et personnellement, j’y organiserai bien un festival de métallurgie façon Hellfest avec un concert pyrotechnique de Ramstein. Ça aurait de la gueule ! Mais là encore, pas sûr que la mairie apprécierait…

Premier Musée Privé d’Art Contemporain en Rhône-Alpes

Revendiqué premier Musée privé d’Art Contemporain en Rhône-Alpes avec 120 000 visiteurs par an, la Demeure du Chaos est également le siège social des entreprises du groupe de Thierry Ehrmann et un lieu de recherche sur l’art et le numérique.

Il y a de cela quelques années, j’étais tombée sur des vidéos bien barrées tournées dans les lieux : entre soirées cuir-moustaches et kermesses noires, il se passe des trucs vraiment « underground » par ici… Cependant, je suis passée plusieurs fois entre les mains du « Marquis » – certainement le pierceur le plus célèbre de Lyon – qui fait partie des proches de la Demeure du Chaos. Et pour avoir discuté avec lui : le personnage est on ne peut plus sympathique… Ne pas se fier aux apparences !

C’est un jardin extraordinaire…

La visite se fait sous forme de balade balisée dans les « jardins » qui jalonnent l’immense demeure. L’amoncellement d’œuvres, de tags et d’installations surprend, on prend le temps d’observer, de « trouver » les œuvres dans le chaos, de lire toutes les citations inscrites ici et là…

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, je pense qu’on peut facilement y emmener des enfants. Je n’y ai rien vu de vraiment choquant et j’ai des souvenirs  d’installations bien plus « gênantes » à certaines biennales…

J’ai juste regretté qu’il n’y ait « que » les extérieurs à visiter. En lisant « Musée d’Art Contemporain », je me suis imaginé qu’il y aurait peut-être une partie à l’intérieur des bâtiments. J’aurais adoré y trouver un cabinet de curiosité ou des œuvres un peu différentes…

On a passé un agréable moment. L’ensemble du lieu, œuvre totale, pourrait être vécu comme lugubre et dérangeant mais j’y ai vu, au contraire, un joyeux bordel, exalté et libérateur. « Du chaos naît la lumière » parait-il…


🏠 17 Rue de la République, 69270 Saint-Romain-au-Mont-d’Or
🚇 bus 43 au départ de la gare de Vaise (ligne D). Arrêt Saint-Romain.
⏰ Ouvert les week-ends (samedi et dimanche) et jours féries l’après-midi (14h-17h de octobre à mars ; 14h30-18h30 d’avril à septembre).
Entrée gratuite.
💻 Plus d’infos

2 commentaires

  1. Mon mari et mon fils ont la trouille d’y aller 😂 et moi je suis curieuse et impatiente d’y aller 😁 en plus on habite pas loin… On va essayer d’y aller dimanche prochain 😉
    Bonne soirée

  2. C’est effectivement à voir. Et tant qu’on est là bas, une petite visite dans le village de St Romain s’impose. Il y a des ruelles sympathiques, de belles demeures en pierre et une chouette église. Pour le contraste 🙂 Ne pas oublier dans le package la Taverne de Dada (resto-bar, épicerie) pour manger et boire bio local.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*