Incity-Lyon-5

A l’occasion des Journées du Patrimoine, j’ai pu visiter de l’intérieur le nouveau point culminant de Lyon, la Tour Incity. Les inscriptions pour cette visite avaient été lancées discrètement en plein milieu de l’été. J’ai eu la chance de voir passer l’info sur Facebook assez tôt et d’être parmi les rares Lyonnais à figurer sur la liste des visiteurs.

C’est donc aux premières heures de la journée, alors que quelques gouttes de pluie mouillaient le bitume, que j’ai pu découvrir ce géant de verre. La visite était assez succincte (aucune explication sur la construction, un seul étage à visiter) mais le panorama offert suffisait à en faire un moment unique.

Incity-Lyon-1

Si les chiffres d’Incity donnent le tournis, la vue quand on arrive à l’un des derniers étages donne le vertige. C’est tout Lyon qui s’offre à nos pieds dans un 360° saisissant.

Incity-Lyon10

Lyon-vue-depuis-Inciy

Rhone-photo

La plus belle vue de Lyon

On a ainsi pu déambuler dans les futurs bureaux de la Caisse d’Epargne et il va sans dire que les salariés vont bénéficier d’un cadre de travail assez fou.

Incity-Lyon-6

Incity-Lyon-8

Coté ouest, la vue sur la Presqu’Ile parait familière. Elle reste certes inédite, mais on a l’impression de voir le panorama offert depuis Fourvière à l’envers (d’ailleurs on est à peu près à la même altitude).

Incity-Lyon-3

Coté est par contre, c’est toute la rive gauche de la métropole qui s’étale à perte de vue. Le quartier de la Part-Dieu laisse la place à Villeurbanne puis à la banlieue. On devine tout à gauche les grandes étendues vertes que sont le Parc de la Tête d’Or et Miribel. Au loin, on aperçoit le futur Stade des Lumières, tandis que les avions décollent depuis Saint-Exupéry. En toile de fond, la ligne des Alpes se détachent progressivement de l’horizon alors que le soleil arrive enfin à percer les lourds nuages du matin.

Lyon-Incity-9  Incity-Lyon-7

A quand une sky tower ?

La visite est terminée. On redescend sur terre. La sortie donne juste sur l’entrée des Halles de Lyon, je ne peux m’empêcher d’y faire une pause gourmande (surtout après l’article de Milie). Alors que je croque dans ma tranche de pâté-croute, je me dis que j’ai eu beaucoup de chance de profiter de cette vue incroyable (c’est la seule à ma connaissance qui permet de voir TOUT Lyon) car l’endroit ne sera pas ouvert au public par la suite. C’est vraiment dommage que ce projet de tour n’ait pas inclus une terrasse panoramique. Ça aurait pu en faire une attraction touristique de premier plan (à 10 min à pied de la gare, au pied des Halles, je vois déjà les touristes en transit à la Part-Dieu payer une dizaine d’euros pour admirer Lyon depuis le ciel…). Espérons qu’un tel projet voit le jour dans les futurs tours qui peupleront la Part-Dieu.

NB : désolé pour la qualité pourrie des photos prises au smartphone par temps tout gris.