Ah Barcelone ! Ville-mère de toutes les destinations city break concentrant à elle seule tout ce qu’on attend d’un week-end réussi : des trucs chouette à visiter, une architecture intéressante, une ambiance détendue, des bons bars, des restos cool… Et la plage !

Quand on a commencé à réfléchir à notre rubrique Bon Voyage,  on a bien sûr pensé à Barcelone et on a même envisagé que ce soit la première destination testée. Mais au final on s’est plutôt orienté vers des villes moins évidentes et moins connues comme Naples, Cracovie ou encore Vienne.

Mais Barcelone fonctionne comme un aimant, on a beau y être allé un paquet de fois (je serais incapable de dire le nombre de fois où j’y suis allé) on y revient toujours.

C’est donc avec 2 compagnons d’aventure qu’on a pris l’avion pour Barcelone par une belle journée de juin avec pour objectif de ramener des bons plans et une belle vidéo (à venir très vite) mais surtout de prendre des chemins de traverses pour voir un autre Barcelone que celui de Gaudi et des Ramblas.

C’est parti pour un résumé de ces 3 jours Catalans.

Jour 1 : Arrivée et tapasathon

Résumé de la journée
Fin de journée : arrivée à l’hôtel
Soirée : tournée des bars à tapas dans Gracia

15h00
Le truc qui est bien avec Barcelone c’est que c’est l’une des destinations les plus desservies au départ de l’Aéroport Lyon-Saint Exupéry. Il y a jusqu’à 4 vols par jour ! Vous pouvez donc partir quand vous voulez. On a donc pris un avion en début d’après-midi un jeudi pour arriver avant le soir sur Barcelone.

3 jours à Barcelone

19h00
Nous sommes bien arrivés à notre appart. Nous avons décidé de prendre un logement dans le quartier de Gracia qui est des plus animés le soir et qui est assez bien connecté au reste de la ville. L’appart est très sympa mais surtout l’immeuble où il est situé dispose d’un rooftop aménagé : salon, table et barbecue. Malheureusement nous n’aurons pas beaucoup de temps pour en profiter, on est venu là pour (re)décourvrir la ville et dénicher des bons plans. On boit un verre de mousseux offert par le propriétaire et on sort à la chasse aux bonnes adresses.

Que faire à Barcelone

21h00
Pour ce premier soir à Barcelone, on se lance dans un tapasathon (mot inventé par nos soins résultant de la fusion des mots marathon et tapas). On attaque les hostilités chez Entre Hores, un bar assez récent avec une bonne sélection de bière et des tapas sympas.

Voir notre liste des bonnes adresses à Barcelone

Barcelone en 3 jours

22h00
La nuit avance et les rues de Gracia sont toujours aussi remplies de noctambules après un arrêt tacos/tequila chez Chido One, on se pose chez La Xula . Cette taperia nous avons été recommandée par plusieurs de nos lecteurs et on les remercie, leurs tapas sont juste divines (Mention spéciale pour le saumon fumé) et leur mojitos se boivent comme du petit lait.

bar à barcelone

23h30
On termine au Chatelet (on voulait en faire d’autres, mais bizarrement on est pas aller plus loin X_X), un bar d’inspiration française mais à l’ambiance toute catalane. Ca parle fort, ça rigole et les mojitos et autres capirinhas coulent à flot.

Tapas Barcelone

1h00
Retour à la maison. On valide Gracia comme quartier de sortie. Hips. Dodo.

Jour 2 : Barceloneta, coucher de soleil et El Raval

Résumé de la journée
Matin : plage
Midi : Barceloneta
Après-midi : Quartier gothique et El Born
Soir : Coucher de soleil au Bunker del Carmel et soirée dans le Raval

9h30
Ca pique un peu mais on se lève (tôt). On prend la direction de la plage pour un petit déj les pieds dans le sable. Alors qu’on croque dans de réconfortantes tartines, un groupe de jeunes anglais bruyants à côté de nous commence la journée à la Sangria. Il est même pas 10h, b*rdel !

Petit dej à Barcelone Visiter Barcelone

10h30
On a prévu de se promener sur la longue balade de bord de plage, mais vu qu’on a plein de choses à faire aujourd’hui, on triche un peu en louant … des trottinettes électriques. Sur le coup, on se trouve un peu con avec ces petits véhicules pour touristes mais passés les quelques mètres à rouler entre les rangées de palmiers, la gène laisse place à un sentiment de fun assez grisant.  On roule ainsi jusqu’au Port Olympique. Les Barcelonais commencent à arriver sur les plages et on finit par rejoindre un groupe pour une courte partie de beach volley.

11h30
Il est temps pour nous de rendre nos super véhicules et de continuer notre périple. On s’engage dans les petites ruelles de la Barceloneta à la recherche d’une bonne taperia.

12h30
C’est guidé par la faim et le hasard qu’on tombe sur Rebelot une tapéria slow food qui nous serivra les meilleurs tapas du week-end. Les recettes sont vraiment originales et sont préparées à la commande. Un vrai coup de coeur. On aurait bien testé toute la carte, mais on avait à coeur de vous trouver d’autres adresses sympas dans le quartier.

13h00
On continue notre balade dans la Barceloneta. Ce quartier populaire de la ville est vraiment agréable avec ses petits rues où les linges pendent aux fenêtres et ses places ombragées. Après avoir traversé le marché couvert, on s’arrête au Vaso del Oro, adresse fortement recommandée par nos lecteurs. On découvre sur place une taperia traditionnelle à l’ambiance magique. Le lieu est minuscule et fait plus penser à un couloir qu’à un lieu de restauration. Dans un coin un couple joue de la musique dont les paroles sont reprises en coeur par la clientèle. Derrière le comptoir les patrons invectivent gentimment les clients avec une gouaille toute catalane. On y a mangé de très bonnes tapas (dont leur fameuse Ensalada Rusa) et bu leur bière maison. Un pur moment de bonheur.

14h30
On décide de rejoindre la quartier d’El Born, le nouveau coin hipster de Barcelone. Pour y aller on traverse le quartier gothique. Fondé par les romains, il s’agit du plus vieux quartier de Barcelone. L’architecture (gothique, donc) vous plonge directement dans le Moyen-Âge. On se perd 15 fois dans les petites rues (malgré Google Maps) ce qui nous permet de tomber sur quelques belles pépites (et pas mal de grappes de touristes).

15h30
On arrive enfin à El Born. Ici petites boutiques de créateurs et coffee shop sont légions. On flane tranquillement dans les rues alors que la chaleur plonge la ville dans une douce torpeur. On termine notre balade à l’ancien Marché Couvert d’El Born. Ce lieu qui fut le plus grand marché couvert d’Europe a été reconverti en Centre Culturel. A l’interieur on découvre les impressionnants vestiges archéologiques découverts lors de sa rénovation.

18h00
On avait prévu de monter Tibidabo en fin d’après-midi mais on a pris du retard sur le programme. On cherche donc un endroit où se poser avant d’enchainer par une nouvelle soirée. Après avoir tapé « coucher de soleil » et « Barcelone » dans Google on finit par tomber sur une info intéressante : il existe au nord du parc Guinardo un vieux mirador abandonné d’où la vue sur la ville est à couper le souffle. Un coup de métro plus tard, nous voilà dans le secteur. Après avoir remonté des rues bien pentues, on trouve un escalier, puis un sentier au milieu des arbres grimpant le long d’une colline très abrupte. La montée dure bien 15 bonnes minutes mais le spectacle arrivé sur place est incroyable. Juchés sur des ruines de béton on peut voir la ville à 360°. TOUTE la ville est à nos pieds, on en a le souffle coupé (bon on l’avait déjà après la grosse grimpette).

19h00
Le spot semble bien connu des Barcelonais car les gens commencent à arriver en masse et les places sur les murs de béton commencent à se faire rares. La plupart des gens ont prévu de quoi boire et grignoter (ce qu’on n’a pas fait. Aaaaaarrrrg !). Le soleil décline doucement et la ville commence à s’embraser de couleurs chaudes et rougeoyantes. L’ambiance est assez étrange entre calme et excitation. Les gens ont le sourire aux lèvres, font des selfies, trinquent entre eux mais le tout dans une grande sérénité. Ce fut vraiment le moment le plus cool du week-end. J’en garde vraiment un super souvenir.

21h00
Le soleil a fini par se cacher derrière les montagnes, plongeant la ville dans un début de pénombre. La température descend d’un coup comme pour nous inciter à partir. On reprend donc le chemin inverse mais le paysage grandiose reste comme imprégné sur nos rétines.  Après ce chouette moment, on repasse à l’hôtel pour se changer et se poser quelques minutes.

22h30
Ce soir on a décidé de sortir dans le Raval, l’ancien quartier terrible de Barcelone, mais avant on fait un arrêt chez Meatpacking, un resto de viande situé dans la partie chic de l’Eixample. On y avale d’immense ribs baignés de sauce barbecue maison. Un pur délice.

00h00
On gagne ensuite le Raval pour profiter de ses petits bars cool et branchés. Après avoir tapé la discute avec des Barcelonais au 33/45, on termine à l’improbable Coplas un bar mi-plouc mi-branché où on enchaina les bières jus d’orange à un rythme indécent.

3h00
Dodo.

Jour 3 : Els Encants, Poblenou et Festival au Poble Espanyol

Résumé de la journée :
Matin : Sagrada Familia
Midi : Els Encants
Après-midi : Poblenou et Eat Street
Soir : Festival au Poble Espanyol
Nuit : Gracia

10h00
Le débat fait rage au sein de la team : doit on passer ou non devant la Sagrada Familia quand on fait un séjour sensé être hors des sentiers battus. Finalement comme c’est à moins de 10 min à pied et que c’est sur le chemin de notre première étape de la journée, on décide que oui. Alors certes c’était toujours autant blindé de touristes et des cars associés, mais, quand-même, quel plaisir d’admirer l’oeuvre de Gaudi qui semble être en perpétuelle construction (ça devrait s’arrêter d’ici 2026). Barcelone a beaucoup de chance d’avoir comme monument principal un batiment qui est différent chaque fois qu’on vient le voir.

11h00
On se rend à Els Encants, le grand marché aux puces de Barcelone. La fameuse Tour Agbar de Jean Nouvel située juste à coté nous sert de phare pour nous diriger dans les grandes avenues du secteurs. En arrivant sur place on est scotché par l’architecture du lieu. Une immense toiture déstructurée joue les miroirs déformants à plusieurs dizaines de mètres de hauteurs. C’est donc le nez en l’air, plus concentré sur les effets visuels que sur la camelotte des stands que nous parcourons le marché. Comme on a pas pris de petit déj on se prend un cornet de poissons frits au dernier étage (on a les petits déj qu’on mérite… quand on s’est couché tard).

13h00
On se dirige ensuite vers Poblenou, un quartier populaire de Barcelone en voie de gentrification. Après une pause sandwich à l’excellent Carrot Café on arpente ses rues mélants architecture moderne, vieux batimens et friches industrielles. Ateliers de design et cafés branchés cotoient garages automobiles et petites superettes. On comprend pourquoi le quartier est qualifié de nouveau Brooklyn barcelonais.

15h00
La rambla de Poblenou semble encore échapper à la hype. On se pose en terrasse pour boire une Orxata (boisson fraiche à base de tubercules de suchet… je vous jure c’est super bon). Au bout de l’avenue on aperçoit la méditerranée.

16h00
Avant de partir pour Barcelone j’avais regardé sur Facebook si des événements cool s’y déroulaient durant le week-end. C’est comme ça que j’avais reperé Eat Street, un événement street food qui se déroule régulièrement dans une vieille friche industrielle. C’est donc à l’heure du goûter qu’on s’est pointé dans ce lieu magique. Bonne ambiance, gens déguisés, bouffe maison, BIÈRE et DJs balançant des sons à vous faire danser en plein après-midi. Bref, un véritable feelgood moment !

NB : pensez à checker les événements qui se passent à Barcelone lors de votre venue on peut vraiment tomber sur des trucs cools. La plupart des événéments sur Facebook sont décrits en Espagnol, Catalan et Anglais.

18h00
On repasse à l’appart avant la GROSSE soirée prévue. En effet, parmi les événements que j’avais repéré, il y a un festival de musique avec La Femme, Wax Tailor, Breakbot et Cassiuis du côté de Monjuïc. On a acheté nos places la veille et on compte bien faire de cet événement le moment le plus festif de notre week-end.

19h00
On arrive sur place. Le festival a lieu au Poble Espanyol qui est un lieu vraiment insolite. Il s’agit d’un village espagnol reconstitué où chaque secteur correspond à une région du pays. C’est donc au milieu de ce décor digne de Disneyland que se déroulent les concerts. On y croise un nombre beaucoup trop élevé de Français, mais vue la programmation ce n’est pas surprenant.

19h30
La Femme démarre son set. Ca part un peu mollement mais on finit quand même par surfer sur la vague avec eux…

20h00
Alors que la nuit tombe sur le Poble Espanyol, Wax Tailor entame son concert. Accompagné de musiciens, d’une chanteuse et de 2 MCs, le DJs envoie le paquet. Le public commence à être chaud bouillant et nous aussi.

22h30
C’est au tour de Breakbot de monter sur scène. Un peu perturbé par leur côté faussement kitch, j’ai un peu du mal au début. Mais les musiciens sont vraiments bons, le public est à fond et les bières ingurgitées trop nombreuses, je finis par danser comme un débile rejoint rapidement par mes comparses.

00h00
Cassiuis entame son set en mode bourrin avec I Love You So. La transition avec Breakbot est un peu violente mais le public finit par se laisser emporter par l’énergie du duo.

1h00
On quitte le Festival un peu avant le fin du set. On traverse le reste du Poble Espanyol totalement vide. C’est assez surréaliste : en journée c’est noir de touristes, là il n’y a pas un chat.

1h00
On s’arrête quelques instants devant le chateau de Montjuïc. Là aussi les touristes sont partis depuis longtemps. On a le lieu rien que pour nous. On se pose sur les marches pour admirer la vue sur la Plaça Espanya by night.

1h30
En retournant vers le métro, on remarque qu’il y a de l’animation sur le toit de Las Arenas, le centre commercial installé dans les anciennes arènes. On décide de rentrer à l’intérieur. On prend alors un ascenseur qui nous mène directement au dernier étage où on découvre un rooftop composé de bars et de restaurants et d’un belvédère à 360°.  Le spot offre une vue superbe sur Montjuïc. En contrebas, les nombreux noctambules qui arpentent les rues à la recherche d’un taxi ou d’un bus ressemblent à des fourmis.

2h00
On finit le week-end où on l’a commencé à Gracia dans un bar un peu improbable au nom de Heliogabal. Sculpture-WC aux plafond, murs décrépis, barman jovial et clientèle en fin de course… On y restera jusqu’à la fermeture.

4h00.
Duerme, duerme negrito !

Jour 4 : Départ

Résumé de la journée :
Matin : Brunch à Diagonal
Après midi : départ

10h30
On fait nos sacs et rendons notre appart. Avant de rejoindre l’aéroport on décide de faire une halte dans le secteur de Diagonal qui regorge d’immeubles à l’architecture démente. C’est dans ce secteur que les grandes familles bourgeoises de Barcelone se livraient au concours de celui qui aura la maison la plus dingue au début de XXème siècle.

12h00
On cherche en vain un spot pour bruncher dans le quartier. Finalement on se rabat sur un patisserie assez traditionnelle mais qui se révèle une bonne pioche. La maison Mauri propose un large choix de gourmandises sucrées et salées. Ce n’est pas à proprement parler une place à brunch mais on y a trouvé de quoi s’y faire un savoureux et copieux petit déj.

13h00
Ca y’est c’est l’heure du départ. Souvenez-vous en début d’article, je vous disais qu’on finissait toujours pas revenir à Barcelone… Et bien ces quelques jours nous on confirmé (mais on le savait déjà) qu’on reviendra encore et encore…. La ville est tellement géniale – et ce d’autant plus quand on évite les coins touristiques – qu’on ne peut qu’en tomber amoureux. C’est donc le coeur pincé qu’on s’est engoufrés dans le métro pour quitter (pour quelques mois) cet amour de vacances qu’est Barcelone.

Retrouvez tous nos bons plans et nos bonnes adresses dans les liens ci-après.

Comment y aller ?

avionLCC

En avion, comptez environ 1h20 depuis l’aéroport de Lyon avec la compagnie easyJet ou Veuling. Les deux compagnies proposent 11 vols par semaine. Certains jours il y a donc 4 vols. Bref vous pouvez partir quand vous voulez. En vous y prenant assez tôt vous pouvez tomber sur des tarifs super intéressants.

Informations et réservations sur www.LyonAeroports.com.

Nos bons plans

Barcelone hors de sentiers battus Barcelone que voir en 3 jours Barcelone Insolitesortir à Barcelone Plage barcelone