Attention, ce lieu a fermé ses portes depuis la publication de cet article.
N’hésitez pas à consulter nos articles restos pour trouver un lieu similaire.

Un dimanche, un rayon de soleil, une envie de se balader au bord de l’eau, direction la Confluence !

Qui dit longue ballade dit grosse fringale. Et qui dit grosse fringale et dimanche dit BRUNCH !

Oui, mais c »est la que tout se complique et ce n’est pas Le Piaf Fou qui va me contredire.

Trouver un brunch à la Confluence et bien ce n’est pas gagné ! Certes vous avez le restaurant du chef étoilé Rue Le Bec qui sert un brunch mais à …. 48 euros. Il comprend champagne et vin mais cela reste hors budget… (ou du moins hors de NOTRE budget)

Restaurant le Purple, Lyon Confluence

Les restaurants pourtant ne manquent pas : Domo, Purple, mais pas de brunch. Alors, comme nous ne connaissions pas le Purple, c’est l’occasion de tester surtout qu’il y a sur leur carte un burger qui nous faisait bien envie.

Notez au passage que le mot « Burger » est aussi populaire que le mot « Brunch » parmi la fine équipe de Lyon69.

Purple - Confluence

Et le Burger du Purple, fait-il partie des tops 5 ?

Avant votre plat, vous aurez droit a une petit mise en bouche et du pain tout chaud. Le meilleur burger a mes yeux était jusqu’à dimanche celui du Wallace (c’est LeSud qui parle). Il est maintenant devancé par celui du Purple avec son cheddar qui dégouline sur les doigts, pas mal d’oignons (ce qui pour certaines peut être un mauvais point) et sa salade toute fraîche.

Burger Purple - Confluence
Les frites, également faites maison, étaient bien bonnes. J’en salive encore.

Purple - Confluence

Un burger bien sympathique pour 14 euros (oui, c’est hors de prix, mais on est à la Confluence, coco).

Rajoutez bien sûr un café gourmand (7 euros) pour finir sur une note sucrée. Le Purple propose également d’autres plats : risottos, côte de veaux milanaise, gambas pour des prix compris entre 20 et 30 euros. Vous pouvez opter pour la formule « entrée du jour +plat du jour « ou « plat du jour + dessert du jour » pour 15 euros et uniquement le midi.

En ce qui me concerne (là, c’est Le Piaf Fou qui parle), j’ai opté pour un club sandwich, il était très bon, mais le club sandwich du Toï Toï à Villeurbanne reste pour moi le club ultime 😉

Service et déco du Purple

Est-ce que c’est parce que nous n’étions pas nombreux ce jour là mais en tout cas le service était très sympathique. Terrasse, vue sur la darse, une table joliment mise en valeur (et mon premier coup de soleil de l’année !). Sans oublier un petit air de vacances car les lieux sont encore tout neufs ce qui ne nous donne pas vraiment l’impression d’être à Lyon, sûr qu’on s’en souviendra !

Une déco violette et baroque un peu chargée mais trés colorée et des miroirs énormes dans les toilettes ! La déco du purple vaut le détour. On aime ou pas mais en tout cas elle ne laisse pas indifférent !

Reste à savoir si le personnel gardera son sourire et son amabilité quand des hordes de lyonnais bling bling viendront investir le lieu qui semble avoir été conçu pour eux.

23 commentaires

        1. j’ai vu la photo du burger, il a l’air pas mauvais du tout, mais franchement je pense que les burgers que nous servons au Rem’s
          n’ont rien à envier. Les nôtres sont tous simplement les meilleurs que l’ont puissent manger sur LYON et sa région. Nous utilisons seulement des produits frais , du pain artisanal d’un des boulanger les plus réputé de Lyon. Ils sont servi avec des frites maison, de la belle salade et du colslaw. D’après nos clients se sont tous simplement les meilleurs du monde. Donc avis aux amateurs

          1. viens vérifier par toi même tu vas vraiment être agréablement surprise. Je te le dis en toute objectivité bien entendu

          2. Ben je confirme à 100% ce que dis la personne du Rem’s, j’ai fait le tour du monde et ai mangé des burgers en France, aux USA, en Asie, et je n’ai JAMAIS mangé un burger comme au Rem’s.

            le seul problème de ce resto c’est que j’ai envie d’y manger quand je suis cool, c’est à dire le dimanche, les jours fériés, etc et en ce moment à chaque fois c’est fermé, j’enrage… ce soir encore, pas de réponse au téléphone. Grrrr

  1. Mon Dieu, Le Purple! Une catastrophe de mauvais goût… Ou « comment créer un restaurant en 2011 et cultiver le mauvais goût lounge/violet/pampilles en vogue en 1997? » Au secours!

    1. Les goûts et les couleurs comme on dit 😉

      Tant que ce qu’il y a dans l’assiette est bon, la couleur so 1997 (ou so Ben Ali d’autres pourraient dire hein) on s’en fiche un peu non ? 😉

      1. Ah mais je ne conteste nullement le concept « Le goût et les couleurs ». Je ne faisais qu’exprimer le mien… de goût, au sujet de cette couleur, pardon de ce Purple.

        Le decorum, quand il est absent, ne gêne en effet en rien le plaisir des papilles (Saveurs de Py, le Fleurie, En mets fais ce qu’il te plaît…). Mais il s’agit là, de mon modeste point de vue, d’une énième illustration que si dans le cochon tout est bon, dans le Lyon ça tourne pas fois un peu en rond.

        😉

    2. Moui n’empêche que siroter l’apéro sur la terrasse sublime devant le canal, confortablement installé sur les canapés, c’est peut être 1997 mais c’est quand même très agréable. Et puis l’important c’est d’y être bien, pas de faire plaisir aux gardiens du bon goût dont l’avis n’importe qu’à eux-mêmes.

  2. Je viens de faire un tour sur les articles liés aux restaurants et bars… et venant tout juste de quitter la région parisienne, je suis toujours surprise des prix que vous annoncez comme « hors budget » 😉
    Je sens que je vais me plaire à Lyon !

  3. Salut B.

    Effectivement, le gros avantage de Lyon est d’avoir énormément de restaurants (plus qu’à Paris si on ramène au nombre d’habitants). Du coup les prix sont tirés vers le bas et la qualité vers la haut. Attention cependant, vu le nombre de touristes venant gouter la cuisine lyonnaise, les attrape-gogos pullulent.

    Bienvenue à Lyon en tout cas et n’hésite pas à revenir commenter tes impressions de nouveaux lyonnais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*