Il existe, à Lyon, un triangle des Bermudes des restaurants. Tout un secteur de la ville est rempli de restaurants au rapport qualité/prix imbattable mais qui échappent à tous les radars à bonnes adresses de la ville.

Ce quartier se situe entre l’arrière de la gare de la Part-Dieu et le Totem de Villeurbanne. Il regorge de cantines en tous genres à des prix très abordables. Je connais bien le secteur pour y avoir travaillé, il y a quelques années. Avec mes collègues de bureau, nous n’hésitions pas à marcher de longues minutes pour profiter de la chaleur humaine et gustative de ces établissements.

Il y a quelques jours, j’ai eu envie de retourner dans ce coin et dans un établissement en particulier. J’ai donc embarqué quelques amis friands de tripes (rooh, ça va, ne faites pas cette tête dégoutée) pour m’attabler au Café Lobut qui m’avait servi, jadis, les meilleures andouillettes que je n’ai jamais mangées.

Andouillettes is fun !

Ce bistrot se situe au niveau du Totem, sur ce carrefour dont on ignore s’il s’agit d’un rond point ou d’un croisement un peu bizarre. L’établissement baigne dans son jus depuis des années. La clientèle d’habitués semblent aussi ancienne que le comptoir. Mais ne vous y trompez pas, le midi c’est plein à craquer. Vieux papis, jeunes cadres dynamiques, groupes d’amis se serrent pour s’installer autour des nappes en papier et des pots à moutarde kitshissimes.

Cafe Lobut a lyon 
Cafe lobut lyon

Le Café Lobut propose des plats du jour inspirés de la cuisine lyonnaise ainsi que des plats traditionnels à la carte. Ce jour-là, on commande nos andouillettes et une assiette de charcuterie lyonnaise pour patienter, l’un d’entre nous fait bande à part en commandant un tartare poêlé (on a pas bien compris le concept de cuire un tartare… jusqu’à ce qu’on le goute !)

moutarde
Cafe lobut charcuterie

Nos plats arrivent. Les andouillettes sont comme dans mon souvenir : présentées en tranche et accompagnées d’une sauce dont on récoltera compulsivement les dernières gouttes avec du pain une fois le plat englouti. Elles sont accompagnées de petites frites en cube tout simplement divines et d’un fagot haricots-lard qu’on croyait définitivement remisé au placard de la ringardise.

 

andouillette lyon

Les andouillettes sont juste magiques ! Parfaitement cuites et juteuses, elles fondent presque sous la dent. On est très loin des trucs un peu caoutchouteux que certains établissements osent servir.

Le tartare poêlé servi avec les mêmes accompagnement est lui aussi un régal. Bien cuit au dessus, limite croquant et bien saignant au milieu.

 Tartare Cafe Lobut
 cafe lobut lyon

Rapport qualité-prix aux petites oignons

Nous n’avons malheureusement pas eu le temps de tester les desserts (il faut dire qu’on a attendu un peu pour être servis et qu’on a pris notre temps pour manger), mais les Iles flottantes qui n’ont pas arrêté de défiler sur les autres tables semblaient très prometteuses.

En passage en caisse, les prix sont tout doux vu la qualité des plats. 9,50€ pour les andouillettes et le tartare et 7,50€ le pot de beaujolais.

Au final un lieu incontournable pour les amateurs de lyonnaiseries qui mérite amplement qu’on se perdre de ce triangle des Bermudes gustatif.

super chat avis 5sur5

Café Lobut
Ouvert de 7h à 20h30 du lundi au samedi
50 Cours Tolstoï
69100 Villeurbanne
04 78 84 91 66
www.cafe-lobut.com