quartier-guichard

Mes clés du t1 bis Place Guichard sont rendues, mes cartons déballés, chaque affaire a trouvé sa place sur les étagères, petit moment de nostalgie quand même… Je viens de quitter le 3ème arrondissement après deux belles années de renouveau, de raclette au Champagne, de longues marches nocturnes (pas toujours à jeun, je l’avoue) jusqu’au Sirius où les soirées ne se comptent plus.

L’amour m’a fait rejoindre la grande famille des addicts de la Guill’ et du 7ème, ce n’est que du bonheur, croyez-moi, et que de belles années à venir dans ce nouveau quartier qui sera le mien. Petit retour en arrière pour vous, mes Cruncheurs, sur ma folle vie dans le 3ème et tout ce qui me manquera à la Place Guichard où j’ai résidé.

Le 3ème en GIF

– Quand tu es juste partie acheter du beurre à Carrefour… Et que tu es tombée sur Hema, Sostrene Grene, H&M…

HULU shopping shop ugly betty amanda tanen

– Quand tu vas aux Halles Paul Bocuse pour juste faire un petit casse-croûte

Lady Gaga money make it rain music video mv

– Quand tu ressors des Halles Paul Bocuse

The Late Show With Stephen Colbert money lost stephen colbert late show

La journée y a que le shopping à Part-Dieu ?

Non, dans le 3ème, on ne fait pas que zoner dans les allées de la Part-Dieu à faire du lèche-vitrines, y a tout un tas de choses hyper cooool à faire :
Courir, marcher ou faire du vélo le long des berges du Rhône. Et parce que l’on est un peu foufou on peut même rejoindre le 7ème et le 6ème !
Se prendre pour Benjamin Gates avec l’escape game Enigmatic
Découvrir l’art contemporain et une résidence d’artistes à la Taverne Gutenberg. Car oui, n’en déplaise à certains, ce lieu est bel et bien dans le 3ème.
Prendre son temps au Grand Café de la Préfecture, dans ce quartier qui vit à 200 à l’heure, un petit café requinque !
– Partager : la place Guichard est un quartier vivant, qui reste populaire et avec de nombreuses associations. Régulièrement elles animent la place de festivités. Une boîte à livre sur la place permet d’échanger ses livres et de les partager. Le concept est assez cool et la boîte assez bien approvisionnée par les gens du quartier qui jouent le jeu.

prefecture tour-incity

Le 3ème gourmand et savoureux

Oui je l’avoue, je ne me suis pas laissée abattre en matière de bonnes adresses gourmandes durant ces deux années de vie Il va falloir se mettre au régime pour cette nouvelle vie… Quoi un nouveau salon de thé a ouvert dans le 7ème…faut que j’aille tester cela !

– Le temple culinaire de Lyon, les Halles de Paul Bocuse : j’y ai tellement de fois craqué pour un morceau de charcuterie. Mais mes papilles se rappellent surtout des saveurs épicées des pastillas de Bahadourian, des fromages onctueux de Mons et des macarons de la Maison Sève. Bref heureusement que je quitte ce quartier, mon portefeuille me remercie. Pour un bon gueuleton aux Halles vous pouvez aussi retrouver les adresses de Milie 

halles-de-lyonbon gueuleton halles de lyon

– La boulangerie Maison Drap, juste excellente, avec son pain croustillant à souhait et au goût incomparable. Certes, le soir tu as intérêt à ne pas finir trop tard du boulot car, sans jeu de mot, tout se vend comme des petits pains et le midi la queue sur le trottoir peut te freiner. Mais patience, patience et patience sont les maître-mots pour déguster les délicieux produits de cette boulangerie. Mes croissants du dimanche matin n’auront plus la même saveur c’est certains mais je serai en bien meilleure compagnie à présent. On craque aussi pour leurs pâtisseries au chocolat Valrhona et leur pain traditionnel.

– Les marchés : du dimanche matin sur la Place Guichard à celui du Quai Augagneur (le jeudi soir mon préféré) qui regorgent de bons produits. J’ai trop souvent craqué pour les food trucks dont les petits plats libanais d’Aklé. Promis, je viendrai en vélo faire un stock de provision !

ambiance

– Des super cantines pour déjeuner le midi : Ravigote, Moulinette, Oslow, Five, Happy Feel, l’Arsenic… Autant de bonnes et nouvelles adresses pour manger sain, bon et rapide dans ce quartier très prisé le midi.

Le 3ème, c’est mort le soir ?

Hé amigo, redescends sur terre ! Certes, ce n’est pas l’effervescence nocturne des bars du Vieux-Lyon mais quand même, y a de quoi de faire et voici quelques bonnes idées pour sortir le soir :

– Boire un verre – vue imprenable sur Lyon – au bar le Céleste, testé et approuvé par CityCrunch ! C’est par ici 

celest-bar-lyonbranchouille

L’auditorium de la Part-Dieu pour découvrir la musique classique. Alors oui, certes, il faut réserver en avance car les places sont très souvent prisées et on ne sait pas toujours quoi aller écouter. Mais bonnes nouvelles : ce n’est pas du tout élitiste, une carte jeunes -de 28ans permet même d’avoir 5 places pour seulement 20€, la programmation annuelle est assez folle, les ciné-concerts sont juste déments à faire et le lieu, classé au Patrimoine du XXème siècle, vaut le détour.

auditorium-et-bourse

Rire à la Bourse du Travail : assez connue pour ses pièces de théâtre et ses one man shows grand public, la programmation y est très hétéroclite. Si vous êtes aussi fan d’impro, de jeunes humoristes voire aussi de Daniel Guichard ou Hugues Aufray, ce lieu est fait pour vous !

Les bons petits restaurants où l’on se sent comme à la maison et sans le bling bling des quartiers voisins : un diner raffiné à la table 101, un repas corse Chez Eux, des tapas mexicains au Píquin, une délicieuse pizza à la Scala Siciliana, des spécialités libanaises à Aklé, le comptoir à mezzés.

piquin2

– Des péniches pour faire la fête jusqu’à point d’heure : Sirius, Marquise, Volle Pétrol, Star Ferry, j’ai trop (souvent) erré sur votre ponton ces dernières années, je laisse ma place à d’autres… Mais quand même qu’est ce que c’était cool ce quai de la Soif ! Bon ok, vous insistez… Je reviendrai pour une fermeture, mojito et danse interminable sur du Jay-Z/Beyoncé.

Star Ferryberge-du-rhone

Mais alors vivre dans le 3ème, c’est vraiment bien ?

Franchement côté Place Guichard, je n’ai rien à regretter. Le quartier était convivial et familial. Très animé la journée, très résidentiel le soir, bref, au calme pour une jeune active.

place-guichard

Après avoir vécu dans le 8ème (Monplaisir power) tout me paraissait si près : la gare à seulement 7 minutes à pied, montre en main, faire du shopping en plein centre-ville en ayant juste un quai à traverser, le parc de Tête d’Or en seulement 10 min pour une balade à Vélo’v. Globalement quand on est dans le quartier Préfecture/ Place Guichard on peut faire beaucoup de choses à pied, mais en transport en commun le quartier est vraiment bien desservi avec le tramway, le métro et des stations de Vélo’v très régulières.

quartier-berge

Je regrette juste le cinéma Part-Dieu, tellement vieillissant et si peu chaleureux (mais après tout, je le redis : Confluence, Massena ou Bellecour sont à coté). Regrettable pour la fan des salles obscures que je suis, je l’avoue, mon abonnement n’a pas été des plus rentabilisés.

Le quartier de la Part-Dieu est en plein renouveau avec un grand projet de rénovation urbaine donc il ne tient qu’à quelques mois ou années pour voir de nouveaux spots cools s’implanter et une meilleure qualité de vie. Pour ceux qui recherchent plutôt un quartier où il fait bon s’installer en famille, Montchat a toutes les qualités requises.

Et bien voilà !  j’espère que cet article vous aura donné quelques pistes si vous comptiez éventuellement vous installer dans le quartier.

N’hésitez pas à ajouter vos avis (bons ou mauvais) sur le quartier dans les commentaires.

9 commentaires

  1. Je survalide ce post. En arrivant à Lyon, je me suis installée ici, et ce fut dur de quitter cette place guichard 3 ans plus tard, mais c’est par amour, alors ça compense !
    Le seul problème reste le prix d’achat de l’immobilier… mais sinon, rien à redire, l’ambiance, les gens, la facilité de stationnement, la petite place avec la fontaine pour prendre un verre l’été en terrasse…

  2. Je survalide aussi ce post! Que de bons souvenirs dans ce quartier, mon petit T1 bis avenue de saxe à deux pas de la place Guichard etait idéalement placé pour mes folles années étudiante! Le métro pour les cours à la manu, les bringues sur les quais, le video club ( #coupdevieux), les retours à pied de carrefour part dieu avec le plein de courses (pas de livraisons à domicile à l époque), le Resto « les marmottes » ou la raclette coulait à flot. Merci pour ce petit moment nostalgie!

  3. Vous oubliez un tout petit détail qui fait parfois la différence: « Le Dispensaire General de Lyon », pour les soins allant de la médecine générale à l’imagerie …. Quand on habite Place Guichard et qu’on peut avoir son rdv chez le dentiste juste avant d’aller au boulot, c’est une demi-journée de gagnée 🙂
    Aussi, durant l’été les jeudis soirs ce réunissent des amateurs de salsa, qui dansent sur la place afin de profiter de la fraicheur à l’ombre des platanes. Il y a également des concerts certains soirs d’été.
    Aussi, pour les créatives et novices de la couture, Brin d’Idée sur la rue de la Part-Dieu propose des cours de couture. Ce n’est pas encore le quartier des créateurs (rue romarin dans le 1er) mais c’est un bon début :p
    Il y a de quoi s’occuper autour de Guichard 🙂

  4. On quitte la place Guichard car le prix à l’achat est inabordable pour nous… Mais avec beaucoup de regrets. Super quartier pour tous les avantages décrits dans l’article, les quais à pieds en 3 minutes, cordeliers à pieds en 15, la tete d’or à un coup de velo et quelques restaurants et commerces qui valent le détour sans compter le super marché quai augagneur et la vie de quartier avec la maison pour tous. Bref, un super quartier! Coeur avec les mains!

  5. En matière de ciné, il faut absolument éviter les UGC Part-Dieu si on est cinéphile. C’est la base (ou presque) ! Mais vous oubliez la réouverture de la Fourmi il y a au moins un an, rue Pierre Corneille. A un jet de pierre de la place Guichard. Un cinéma lyonnais historique, où j’allais quand j’étais ado et étudiant, puis qui a fermé pendant un certain temps avant d’être repris par L’Institut Lumière. Fidèle à la programmation que je lui ai toujours connu, il passe des films qui ont plutôt bien marché (mais pas des blockbusters) plusieurs semaines après la fin de leur diffusion dans les autres salles. C’est super pour avoir une seconde chance de voir des films que l’on a pas pu voir immédiatement après leur sortie. Le tram permet aussi de se rendre très rapidement au Comoedia, av. Berthelot. Nous avons la chance à Lyon (et je crois que c’est assez exceptionnel pour une ville de province), d’avoir encore des cinémas indépendants des grandes chaines.

  6. Super article détaillé pour une expat en quête d’une terre d asile pour ma tribu à lyon ! Merci encore ca valide deux trois choses que j’avais entre appercu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*